Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath
O'Brother (2)
Samedi 23/10 22:18 - Zakath-Nath
La Tempête des Échos (2)
Jeudi 14/10 21:47 - Zakath-Nath
A Discovery of Witches, saison 2 (4)
Samedi 10/07 15:25 - Zakath-Nath
Un Long Voyage (2)
Dimanche 15/08 12:08 - Zakath-Nath
Sans un bruit 2 (2)
Vendredi 25/06 11:06 - Zakath-Nath
Split (1)
Samedi 17/07 11:44 - Vous-ne-savez-pas-Qui
The Mandalorian, saison 2 (2)
Jeudi 31/12 10:36 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 5: Fugitive of the Judoon (4)
Samedi 14/03 17:12 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 4: Nikola Tesla's Night of Terror (4)
Samedi 14/03 16:50 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Brothers of the Wind
--> A Last King of Osten Ard Story
Pamon Kes vit à Asu'a, où il est le dévoué serviteur du fils aîné de la famille dirigeante, Hakatri. Lorsque le jeune frère de celui-ci, Ineluki, fait le serment de détruire le terrible dragon Hidohebhi, Hakatri se doit de l'assister dans sa quête, ne soupçonnant pas à quel point les conséquences de l'entreprise seront désastreuses et durables.

Alors que le dernier tome de The Last King of osten Ard se laisse toujours désirer et a atteint de telles proportions que selon sa tradition Tad Williams va encore conclure une trilogie en quatre volumes, il nous laisse de quoi patienter avec Brothers of the Wind, un roman situé dans le même univers bien avant les aventures de Simon et abordant un épisode évoqué dans L'Arcane des Épées: le funeste destin d'Hakatri, frère d'Ineluki avec qui il a combattu un terrifiant dragon et qui, terriblement brûlé mais immortel, avait quitté les rives d'Osten Ard à l'époque où les Sithis étaient encore au sommet de leur splendeur. Les préquelles souffrant souvent du même écueil (on sait où l'on va, on a déjà des passages et des personnages que l'on attend au tournant, du coup soit c'est trop prévisible, soit on a l'impression que l'auteur passe à côté du principal), je ne m'attendais pas à davantage qu'un petit récit pour combler le vide avant le retour aux choses sérieuses, aussi ai-je été très agréablement surprise.

Évidemment, à peu près tout y est dans le portrait des deux frères, tous deux brillants mais Ineluki beaucoup trop passionné et impulsif (et déjà adepte de la théorie du Grand Remplacement du Zida'ya par les Humains) pour que cela ne tourne pas mal, on traverse des lieux que l'on retrouvera un peu changé (ou non) des siècles plus tard, d'Asu'a à Nakkiga en passant par Nabban... Le point fort est d'avoir choisi comme narrateur Pamon Kes, un serviteur tinukeda'ya en admiration devant son maître mais qui va petit à petit prendre conscience que la manière dont le peuple de ce dernier a traité le sien est indigne. L'angle apporte donc un véritable plus à une histoire dont on connait déjà les grandes lignes et tempère le caractère trop idéal au départ d'Hakatri ainsi que de la société sithie (cela dit le sujet était déjà évoqué dans L'Arcane des Épées mais ici on a un point de vue en direct de quelqu'un concerné au premier plan). Les Rimmersleutes ne sont pas encore arrivés sur les rives d'Osten Ard mais tous les germes d'une chute sont déjà en place. On fait également connaissance d'un Norn en marge de son peuple ce qui contribue là encore à rendre cette société moins monolithique (il est vrai là aussi que The Last King of Osten Ard s'attachait déjà à le montrer).

La deuxième moitié du roman, avec Hakatri blessé cherchant de part le monde un remède à un mal que l'on sait incurable et dont la santé mentale, autant que physique, est perturbée par le sang du dragon, est particulièrement émouvante alors que la détresse de ce personnage et de son entourage est palpable. On en profite naturellement pour annoncer les événements à venir, notamment avec un passage du côté de la Pierre de l'Adieu et les liens qui se nouent entre Ineluki et Utuk'ku.

Tad Williams revisite donc avec bonheur les temps anciens d'Osten Ard et on savoure cette occasion de redécouvrir certains personnages plus jeunes ou qui n'étaient jusque-là qu'évoqués, sans aucun parfum de déception à l'horizon.
potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 30 Novembre 2021, 19:45bouillonnant dans le chaudron "Fantasy".