Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
O'Brother (2)
Samedi 23/10 22:18 - Zakath-Nath
La Tempête des Échos (2)
Jeudi 14/10 21:47 - Zakath-Nath
Un Long Voyage (2)
Dimanche 15/08 12:08 - Zakath-Nath
A Discovery of Witches, saison 2 (4)
Samedi 10/07 15:25 - Zakath-Nath
Sans un bruit 2 (2)
Vendredi 25/06 11:06 - Zakath-Nath
Split (1)
Samedi 17/07 11:44 - Vous-ne-savez-pas-Qui
The Mandalorian, saison 2 (2)
Jeudi 31/12 10:36 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 5: Fugitive of the Judoon (4)
Samedi 14/03 17:12 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 4: Nikola Tesla's Night of Terror (4)
Samedi 14/03 16:50 - Zakath-Nath
Maverick (2)
Dimanche 09/08 11:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Britannia, saison 2
Six ans ont passé depuis que les Romans ont envahi Britannia et l'empereur Claude estime qu'il est temps pour Aulus Plautius de revenir triomphalement à Rome. Mais le général sent que la guerre n'est pas terminée et entend bien rester pour la mener. Les druides sont toujours dirigés par Veran mais ce dernier voit son autorité contestée et tout ce beau monde recherche la jeune Cait, en apprentissage avec le réprouvé Divis.

Il y a plus d'un an déboulait sur Sky la première saison d'un péplum qui a été forcément présenté dans les média comme la réponse de la chaîne britannique à Game of Thrones. Aussi, le bestiau en a déconcerté plus d'un car les frères Butterworth avaient une optique bien différente et ne cherchaient pas vraiment à proposer la même chose que la série HBO, ni même une fiction historique dans la lignée de Viking ou The Last Kingdom. D'ailleurs, un bon moyen de savoir si on prend la chose par le bon bout, c'est la réaction que suscite le générique coloré sur fond de chanson de Donovan (Hurdy Gurdy Man en saison 1, Season of the Witch pour celle-ci): si on le trouve à côté de la plaque c'est qu'il y a un gros malentendu sur la nature de la série.

Britannia est une vision barrée et sous substance de la conquête de l'île, qui cherche moins à restituer des faits qu'une ambiance, de dépeindre ce que c'est de débarquer dans un univers inconnu où les règles ne sont pas les mêmes, où l'on ne comprend pas la mentalité des autochtones, et où l'on finit par se laisser aller à la folie ambiante. Le mysticisme est prépondérant, que ce soit celui des Druides ou d'Aulus qui n'envisage pas sa conquête comme un simple apport de terres supplémentaires dans le giron de Rome, mais ce n'est jamais pompeux. Sans être une parodie ou une série comique, l'humour est extrêmement présent et si l'écriture est bien différente de celle d'Alexandre Astier, il y a une volonté assez voisine de montrer le décalage entre les grands récits et ce qui se cache derrière, des personnages qui ne comprennent pas forcément ce qu'ils font, qui ne sont pas nécessairement doués dans leur domaine ou pas très malins, se font mal comprendre, ou ont juste envie de mener une petite vie tranquille mais en sont sans cesse empêchés.

À ce titre les échanges entre Cait et Divis sont souvent amusants grâce au jeu de Nikolaj Lie Kaas et Eleanor Worthington-Cox qui ont tous les deux un très bon tempo comique, et Phelan (Julian Rhind-Tutt) est toujours aussi loser malgré ses efforts. Tout n'est pas que rigolade cependant. Mackenzie Crook est de retour, doublement cette fois puisqu'en plus de Veran il joue son frère Hakra, "l'homme mort" de retour après un sommeil de 10000 ans (ne cherchez pas, c'est Britannia) et qui entend se venger de son cadet qui a pris ce qui lui revenait. Rien de peace and love là-dedans et côté romain, Aulus est un peu moins présent mais tout aussi psychopathe que la saison précédente.

Il y a plus de moyens dans les décors (la ville romaine en devenir, les différents villages) et les paysages sont encore plus superbes et mieux mis en valeur. Il faut dire qu'alors qu'on aurait pu facilement imaginer la série annulée après un accueil interloqué, non seulement elle a été renouvelée mais Amazon a apporté son concours à Sky. Qu'on puisse investir autant dans une dinguerie pareille est inattendu mais très satisfaisant.

Cette deuxième saison garde son ton particulier tout en se montrant plus solide et homogène (pas d'épisodes centrés sur des déserteurs romains qui se défoncent aux champignons même s'ils font une petite apparition) mais on peut regretter qu'au bout de dix épisodes, l'histoire globale n'ait pas tant avancé que cela, ce qui cadre avec des personnages qui errent et se cherchent mais se révèle tout de même frustrant. Néanmoins, le sort de Cait sur lequel l'histoire a l'air de reposer est suspendu à la décision qu'on la voit prendre dans les dernières minutes et il sera intéressant de découvrir ce qu'il en découlera.

Retour en forme pour une série toujours aussi singulière donc, qui peut déplaire ou sembler ridicule par son parti-pris mais parvient en tout cas à rester unique en son genre.
potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 13 Novembre 2019, 10:40bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".