Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Breathless saison 1
Le docteur Otto Powell est un gynécologue réputé, qui règne en maître dans l'hôpital londonien qui l'emploie. Il a une femme élégante, un fils adorable, une belle maison et une belle voiture. Il n'hésite pas non plus à pratiquer des avortements clandestins encore illégaux en ce début des années 60. Cette façade parfaite cache cependant un très lourd secret.

Breathless est une série en six épisodes produite par ITV, à qui l'ont doit d'autres drames historiques comme Downton Abbey pour ne citer que le plus connu. La série se place dans le sillon Mad Men et consorts en explorant une période d'après-guerre où l'élégance des costumes dissimule une réalité plus sordide. Visuellement, tout est très soigné, les personnages sont particulièrement sophistiqués, seul le couple Enderbury (Shaun Dingwall et Joanna Page) fait office de vilain petit canard à ce niveau, et on comprend qu'ils en conçoivent certains complexes. Si dès le générique la série est un plaisir pour les yeux, il reste néanmoins au bout du compte un sentiment d'inachevé.

Qu'est-ce qui cloche? Pas le casting. Jack Davenport dans le rôle de Powell campe bien un personnage à qui tout réussi mais qui cache un lourd passé, Zoé Boyle est hyper-sexy en femme à la fois assurée et blessée, à des lieux de la timide Lavinia de Downton Abbey, Iain Glen est à la fois répugnant et pathétique à souhait en inspecteur décidé à causer la chute de Powell, et tous les autres sont au diapason. L'aspect séduisant n'empêche pas de faire ressortir des réalités plus dures, qui du coup évite à la série de tomber dans le piège de la nostalgie avec un passé fantasmé où tout le monde s'habillait bien et écoutait de la bonne musique.

La série ne parvient pas à enthousiasmer car elle ressemble trop à une bombe à mèche lente, l'étau se resserre sur les Powell et leur terrible secret tandis que les Enderbury, toujours nerveux, semblent sans arrêt à la limite de provoquer un drame, mais la bombe n'explose jamais vraiment, même au moment du grand déballage, avant de se conclure (provisoirement?) sur une fin douce amère où certains voient une sortie de crise tandis que d'autres paraissent condamnés à revenir à la case départ.

Breathless ne manque pas d'atouts et séduira les amateurs de belles images léchées mais manque d'intensité pour être totalement convaincante.
potion préparée par Zakath Nath, le Samedi 16 Novembre 2013, 14:14bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".


Ingrédients :

  Vous-ne-savez-pas-Qui
16-11-13
à 18:35

J'ai peur que cet étau qui se ressert sans cesse de ces pauvres Powell
ne finisse par perdre l'appétit avant de leur couper le souffle.

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
16-11-13
à 19:14

Re:

Oups, corrigé! Il faudrait que je me relise, de temps en temps.