Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Babylon Berlin, saison 1
En 1929, le commissaire Gereon Rath arrive à Berlin afin de discrètement récupérer des films compromettant pour des personnalités politiques, notamment le maire de Cologne. Charlotte Ritter, quant à elle, trie des photos de crimes pour constituer un index mais rêve de devenir une véritable enquêtrice. Tous les deux vont être pris dans un enchevêtrement d'intrigues criminelles et politiques.

On se lamente souvent sur la qualité globale des séries télévisées françaises mais pendant longtemps, quand on évoquait celles de nos voisins d'outre-Rhin, c'est souvent Derrick qui était citée avec de petits ricanements, ce synonyme de siestes pour les spectateurs souvent âgés et de grilles de programme faciles à remplir pour les chaînes, du moins jusqu'à ce que les révélations sur le passé de l'interprète du rôle-titre ne sonne le glas du cycle des rediffusions. Entre Dark et cette série policière, on est clairement passé à autre chose, c'est le moins qu'on puisse dire. Adaptée des romans de Volker Kutscher (pas lus), Babylon Berlin, créée entre autres par Tom Tywker, nous plonge dans l'Allemagne de Weimar, cette période comprise entre la fin de la Grande Guerre et l'arrivée au pouvoir d'Adolf Hitler.

Un des points forts de cette première saison est la reconstitution impeccable, qui nous entraîne des taudis des quartiers populaires aux demeures bourgeoises, des cabarets où l'on mène une vie nocturne débridée aux réunions des différents groupes politiques, monarchistes, staliniens, ou trotskystes (mais pas encore de nazis, ça ne saurait tarder). Le personnage principal travaille à la brigade des mœurs, la misère d'un pays pas encore remis de la guerre et en proie à une crise économique est flagrante, et le sordide est donc souvent de mise, sans jamais que ce soit racoleur.

Les premiers épisodes présentent beaucoup de personnages très vite, et lancent plusieurs intrigues sans liens les unes avec les autres, aussi peut-on s'inquiéter dans un premier temps de ne pas s'y retrouver, mais on s'y fait en réalité bien vite et les différentes pistes se croisent de manière fluide (parfois un peu trop pratique, comme dans le cas du précédent locataire de la chambre de Gereon). Hormis la mission principale de Gereon, les problèmes lancés sont très loin d'être réglés à l'issue de cette première salve d'épisodes, mais on aura eu l'occasion de faire connaissance avec une galerie de protagonistes, pour certains attachants comme Gereon, Charlotte, ou encore Stephan Jänicke, pour d'autres profondément suspects comme l'apparemment jovial commissaire Wolter, ou Svetlana Sorokina, une chanteuse dont on ne sait pas exactement pour qui elle travaille, hors pour elle-même. Cette dernière est jouée par Severija Janusauskaite, qui en profite pour livrer un numéro musical qu'on n'oubliera pas de sitôt.

D'ailleurs, puisqu'on parle de l'interprétation, tout le monde est absolument parfait, à commencer par Volker Bruch en jeune commissaire traumatisé par la guerre et morphinomane et Liv Lisa Fries en future investigatrice qui fait ce qu'elle peut pour joindre les deux bouts. Et on a droit à une sacrée collection de gueules, pour ceux qui ont peur d'un casting au physique trop lisse.

La première saison de Babylon Berlin place la barre très haut et c'est avec plaisir qu'on accompagnera les personnages dans cette période tourmentée qui va déboucher sur une période encore plus tourmentée pour au moins trois saisons supplémentaires.
potion préparée par Zakath Nath, le Samedi 4 Avril 2020, 22:46bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".