Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Avatar

Jake Sully, un jeune soldat devenu paraplégique est envoyé sur Pandora remplacer son frère jumeau décédé, pour une mission bien particulière. Pandora possède un minerai que les Terriens convoitent, mais un clan de Na'Vi, les natifs de la planète, campe dessus. Grâce à un avatar piloté à distance, Jake pourra se mêler à eux, et trouver un moyen de les faire partir.

Je n'attendais pas particulièrement Avatar. Même si cela promettait d'être un bon spectacle, l'histoire ne m'attirait pas particulièrement. Malheureusement, à la sortie, c'est un peu le même sentiment qui prime. Visuellement, on en prend plein les mirettes, c'est splendide, la 3D est bien utilisée sans qu'on en abuse en nous jetant des tas de trucs à la face, les Na'Vi sont bien réalisés, que ce soit au niveau de la gestuelle ou des expressions.

D'un autre côté, l'histoire est vraiment trop prévisible et les personnages ne vont jamais au-delà du stereotype, ce qui est un peu décevant (mention spécial au vilain militaire bourrin). Je m'attendais presque à ce qu'on nous sorte une prophétie millénaire, mais là, pour le coup on y échappe, heureusement. Ajoutons au rayon des défauts la musique fadasse et rebattue de James Horner, heureusement peu présente dans la première partie du film et le recours à la voix-off inutile.

Reste que c'est vraiment beau à voir et qu'on aurait franchement tort de s'en priver. J'espère juste que la prochaine fois, la prouesse technique sera accompagnée d'un peu plus d'ambition au niveau de l'histoire.

 

potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 18 Décembre 2009, 17:34bouillonnant dans le chaudron "Films".