Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath
Ça - Chapitre Un (3)
Vendredi 22/09 12:04 - Escrocgriffe

Potion précédente-Potion suivante
Annabelle 2: la Création du Mal
Sœur Charlotte et les six orphelines dont elle a la charge sont accueillies par les Mullins, un couple vivant dans une grande demeure campagnarde. Bientôt, Janice et Linda, les deux plus jeunes orphelines, remarquent qu'il se passe des choses étranges dans la maison, surtout après que la première ait découvert une poupée cachée dans le placard d'une chambre qui aurait dû rester fermée à clé.

Il y a trois ans, John R. Leonetti inaugurait la série de spin-off de Conjuring avec Annabelle, centré sur la poupée maléfique apparue dans le film de James Wan. Hélas, il n'y avait pas grand chose à sauver du métrage, car si Leonetti s'était révélé un bon directeur photo pour Wan, en tant que réalisateur il peinait à instaurer la moindre ambiance et la sauce ne prenait jamais. Le succès a malgré tout été au rendez-vous, d'où ce second volet en forme de préquelle, pour nous conter les origines du mal (ce que prétendait déjà faire Annabelle).

Cette fois-ci, la mise en scène a été confiée à David F. Sandberg, réalisateur de Dans le Noir, film d'épouvante plutôt sympathique mais qui souffrait d'incohérences dans le scénario. C'est encore une fois le cas ici.

Sandberg a nettement plus de savoir-faire que son prédécesseur pour poser soigneusement le cadre avant de livrer quelques jolies moments de frisson à partir de procédés très classiques, mais le film souffre d'un scénario bancal.

Ce n'est pas le premier film à avoir ce problème, mais les pouvoirs du démon ne sont pas très clairs. Par moments il est totalement invincible, capable de briser les personnages comme des santons, à d'autres il arrête ses attaques brusquement comme s'il ne voulait que leur donner une bonne frousse. Il a apparemment le don d'ubiquité puisque le fait de posséder un personnage ne l'empêche pas en parallèle d'en attaquer un autre de l'autre côté de la propriété. Les réactions des personnages ne sont pas toujours crédibles. On insiste bien sur le fait qu'elles n'ont nulle part où aller, mais après la mort du propriétaire, elles devraient être nettement plus terrifiées, ce n'est pas comme si le décès pouvait passer pour un arrêt du cœur ou un simple accident tragique.

Enfin, le toutéliage final pour raccrocher les wagons avec le premier film n'a pas grand sens puisque apparemment, après avoir passer un film à vouloir quitter la poupée qui lui servait de véhicule pour posséder un être de chair et de sang, le démon va chercher à réintégrer la poupée pour ensuite passer un film à essayer de posséder un être de chair et de sang.

À l'instar de Ouija 2, Annabelle 2 est un exemple de suite plus réussie que le très mauvais premier volet grâce à un réalisateur plus inspiré. Cela ne compense cependant pas les problèmes liés au scénario qui empêchent le résultat d'être pleinement convaincant.
potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 8 Septembre 2017, 11:27bouillonnant dans le chaudron "Films".