Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath
Kingsman: le Cercle d'Or (2)
Mardi 17/10 15:42 - Zakath-Nath
Ça - Chapitre Un (3)
Vendredi 22/09 12:04 - Escrocgriffe

Potion précédente-Potion suivante
Amour, Orgueil et Préjugés
Cassie vit à Limerick où elle fait ses études, a des parents bizarrement assortis (un père professeur de littérature à la retraite et une mère qui voit la vie comme les soap-opera dont elle est fan) et trois sœurs au caractère bien différent. Lors d'un cocktail organisé en l'honneur du jeune patron de l'entreprise où travaille sa sœur aînée, elle rencontre le riche et hautain Damon Drayton pour qui elle éprouve une antipathie quasi-instantanée.

Les livres dérivés des romans de Jane Austen ne manquent pas, en particulier du plus connu, Orgueil et Préjugés. Suites, journaux intimes, intrigues policières, horreur potache, le choix ne manque pas. Ici, il s'agit donc d'une version contemporaine d'Orgueil et Préjugés ce qui était déjà le cas du Journal de Bridget Jones, mais contrairement au best-seller d'Helen Fielding où l'on reconnaissait la trame et certains caractères, ce roman-ci colle de beaucoup plus près au déroulement et aux personnages du roman d'origine, ce qui permet moins de libertés mais offre un exercice de transposition au XXIe siècle qui ne manque pas d'intérêt.

Le roman a comme atout un style très fluide et agréable. Quand bien même je connaissais l'histoire de base par cœur, j'aurais presque pu le lire d'une traite dans la journée si je l'avais commencé un peu plus tôt et si je ne travaillais pas le lendemain. On peut regretter quelques dialogues par moment un peu trop soutenu pour notre époque (quand bien même les conversations ont lieu entre gens de bonne éducation) mais cela ne sort pas non plus de l'histoire.

Globalement, les idées de transposition sont réfléchies et bien trouvées. Certains rebondissements peuvent sembler too much si l'on garde le roman d'origine en tête mais au XXIe siècle, les écarts de conduite tolérés ne sont pas les mêmes, on est forcé d'aller plus loin mais l'équilibre est bon et dans le contexte c'est finalement assez crédible. Quelques passages m'ont néanmoins fait tiquer comme le fait que l'héroïne ait étudié le livre d'Austen pour ses études, mais semble totalement inconsciente du fait qu'elle est en train de vivre la même histoire. Faire un clin d’œil au roman d'origine était tentant, mais du coup c'est un peu gros. La dernière partie traîne un peu en longueur, on peut comprendre le besoin de finir par un mariage, puisque c'est ce qui arrive chez Austen, mais que dans notre société les personnages vont forcément vivre ensemble un minimum de temps avant de prendre cette décision, malheureusement, on tombe un peu dans la grosse romance bling-bling avec jeune milliardaire beau et musclé, champagne et jet. Cela dit, étant donné le titre, le côté soap semble parfaitement assumé. Simplement, cela ne me fait pas rêver autant qu'une visite à "Pemberley", quitte à en mettre plein les yeux. J'ai finalement eu le même problème qu'avec Snobs de Julian Fellowes: autant quand il met en scène l'aristocratie britannique du début du XXe siècle, je suis avec plaisir, autant quand il parle du même milieu mais de nos jours, je n'arrive pas à trouver ces gens intéressants, même s'ils ne sont pas pire que leurs ancêtres.

Si l'on excepte cet épilogue trop sucré à mon goût, Amour, Orgueil et Préjugés est un exercice de modernisation plutôt malin et en tout cas très distrayant.

potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 22 Janvier 2014, 11:29bouillonnant dans le chaudron "Littérature".