Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
A King's Ransom
De retour de Terre Sainte pour reprendre les rênes de son royaume laissées aux mains de son petit frère, Richard est fait prisonnier par Leopold, duc d'Autriche. Ses ennemis sont ravis et entendent bien prolonger sa captivité mais Richard n'a pas dit son dernier mot.

Dans ma critique de Lionheart, j'avais évoqué le fait que Richard Cœur-de-Lion n'était pas une figure historique pour qui j'avais beaucoup de sympathie et le roman en question n'avait pas réussi à me faire changer d'avis mais au moins le voyage en Sicile, à Chypre et au Proche-Orient amenait un peu de fraîcheur au cycle. Ce dernier tome, en revanche, a été une épreuve. Si j'ai fini les plus de 1000 pages relativement vite, ce n'est pas parce que j'étais passionnée par celles-ci mais parce que je m'étais fixé une quantité à lire pour en finir au plus vite (j'ai beaucoup de mal à abandonner une lecture).

Sharon Kay Penman a révisé son jugement négatif sur Richard en faisant des recherches sur lui et cela se sent mais bien que ses raisonnements ne soient pas sans fondements (elle s'en explique toujours avec détails dans des notes en fin de bouquin), c'est extrêmement lourd de voir que les actions de Richard sont toujours justifiées ou excusables mais pas celles de ses adversaires (qui n'étaient pas des anges, certes, en particulier Henri VI du Saint-Empire qui n'a pas été surnommé le Cruel pour des prunes mais la partialité se sent un peu trop). Comme les précédents volumes, tout est très détaillé mais le style volontiers sec empêche toute implication, qui serait peut-être plus facile si contrairement à moi on partait avec un a-priori plus positif pour Richard. Par exemple, Penman justifie l'éloignement du roi et de sa femme du fait du traumatisme lié à sa captivité et à son sentiment de culpabilité pour avoir échoué à reprendre Jérusalem mais tout est narré avec tellement de distance qu'aucune émotion ne se dégage.

Les romans de Sharon Penman ont toujours offert une solide documentation alliée à un grand luxe de détails au risque cependant de devenir indigestes, c'est malheureusement le défaut qui frappe A King's Ransom dont on atteint le terme avec soulagement.
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 7 Mars 2021, 11:51bouillonnant dans le chaudron "Littérature".