Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
21th Century Boys et adaptation de 20th century boys

Après Monster, brillamment bouclé en 18 tomes, 20th Century Boys laissait présager du meilleur... Et on a eu le meilleur pendant une quinzaine de tomes environ.

Ceci étant, après la "resurection" d'Ami et le nouveau virus ravageant la Terre, on pouvait se demander si Naoki Urasawa savait bien où il allait et ne délayait pas inutilement. 20th Century Boys s'est arrêté avec une fin frustrante, mais un épilogue en deux tomes, 21th century boys, est passé par là pour apporter les réponses qu'il nous fallait. Plus ou moins. Si on peut penser à la lecture de 21th qu'Urasawa savait bien où il allait (des parties des premiers tomes qui semblaient anodines montrent leur importance), le côté délayage inutile reste perceptible. Après le robot répandant un virus, les représentants répandant un virus, les pseudo-soucoupes volantes répandant un virus, voilà le robot de retour pour tout casser et la bande à Kenji qui va sauver le monde. Le Kenji n'étant plus vraiment le loser sympa des débuts, d'ailleurs. On pourra reprocher certaines facilitées (les statuts entre Ami et la bande à Kenji sont vite inversés aux yeux du monde après des années où l'un est passé pour un sauveur et les autres pour des terroristes), mais globalement, tout se goupillent bien et chacun des nombreux personnages a plus ou moins un destin approprié.

Le problème vient du traitement d'Ami 2. À la fin de 20th Century Boys on pouvait se douter de son identité (par élimination, en repérant de quel enfant on parlait régulièrement sans le mettre en avant, et lié à la salle de bio et donc Yamane, Fukube et les autres). Son nom n'est révélé qu'à la toute fin et confirme la théorie, mais le problème est que le personnage, au contraire de Fukube ou Sadakiyo, n'est pas du tout développé, mis à part la raison pour laquelle il en veut à Kenji (et tout ça pour ça...). Comme dirait Dumbledore dans HP2, "la question n'est pas qui, mais comment"... Et pour le comment, on peut se brosser.

Bref, déception à l'issue d'une série qui est restée phénoménale pendant bien longtemps.

Sinon, une adaptation ciné est prévue... Encore une idée casse-gueule, vu la complexité et la longueur de l'intrigue. Voilà déjà un teaser et hum... Si on reconnait bien les personnages et les passages montrés, ça n'a pas l'air mirobolant:

potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 13 Juin 2008, 15:57bouillonnant dans le chaudron "Manga/Bandes dessinées".