Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
1
En 1996, au départ du Grand Prix de Melbourne, Martin Brundle est victime d'un terrible accident. Sa voiture part dans les airs, fait plusieurs tonneaux avant de finir coupée en deux. Le pilote sort indemne des décombres et après un rapide examen de santé, est prêt à reprendre la course. À peine deux ans plus tôt un accident pareil se serait soldé par une mort ou des blessures graves.

1, sous-titré Life on the limit ou Quand les pilotes risquaient leur vie selon le côté de la Manche où l'on se trouve est un documentaire récent de Paul Crowder qui allait avec le combo dvd/blu-ray de Rush proposé par la FNAC. Dans l'ensemble, le documentaire est très bien fait même si je ne sais pas s'il apprendra grand chose à quelqu'un qui s'intéresse à ce sport de longue date ni s'il présente des images d'archives rares ou pas, mais il n'y avait pas de temps mort et c'était intéressant de bout en bout même pour quelqu'un a priori pas spécialement intéressé par le sujet en règle générale. C'est très loin d'être exhaustif en revanche, forcément puisque ça couvre environ 1/2 siècle de sport, donc l'angle choisi était principalement la sécurité, ou plutôt le manque de sécurité et on fait l'impasse sur pas mal de gens (comme Prost et d'autres champions). Ce n'est pas complètement linéaire mais ce n'est pas non plus foutraque, quand on a l'impression qu'on part dans des digressions (comme sur Monza) ça raccroche vite la ligne directrice. Le montage et la bande-son rendent le tout assez dynamique et le témoignage des divers intervenants est aussi intéressant (surtout ce qui ont le plus la parole comme sir Jackie Stewart, d'autres comme Vettel n'ont pas grand chose à dire) .

Quelques petits défauts quand même. Fassbender à la narration, c'est cool sur le papier, mais j'ai trouvé son ton assez morne. La narration de documentaire doit être assez neutre, il n'allait pas employer un ton guilleret quand les cadavres s'empilent ou parler avec des trémolos dans la voix, mais quand même, je sais pas, là on tombait dans l'excès inverse. La fin est assez rapide après la mort de Peterson. On parle évidemment de Senna et d'Imola, mais par rapport au retentissement que ça a eu à l'époque c'était très court, on évoque à peine Barrichello blessé et la mort de Ratzenberger, on creuse un peu plus avec Senna, mais pas beaucoup finalement, et après on énumère rapidement toutes les mesures prises en matière de sécurité. On ne voulait sans doute pas être trop technique à ce niveau et ça peut se comprendre, mais quand on voit ce rapide catalogage et deux ans plus tard Brundle qui sort indemne d'un crash spectaculaire, on a un peu un sentiment du style "ah, c'est tout? c'était si facile, finalement, de rendre ce sport plus sûr?", or je ne suis pas certaine que c'était l'intention. Je pense qu'il y avait moyen de faire durer 10 minutes de plus et de tenir dans les 2 heures en développant un peu tout ça. Mais en dehors de ces réserves voilà un documentaire vraiment bien fait pour avoir une idée des risques encourus et du fonctionnement des Grands Prix d'antan, nettement moins professionnel.
potion préparée par Zakath Nath, le Jeudi 1 Mai 2014, 11:07bouillonnant dans le chaudron "Films".


Ingrédients :

  Escrocgriffe
02-05-14
à 19:29

Je n’oubliera jamais ce 1er mai 1994, j’étais encore au lycée… Le choc en direct, les images de traces de sang au bord de la piste, censurées par la suite au journal du 20H00… je m’en souviens comme si c’était hier :(

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
02-05-14
à 21:43

Re:

Je crois que pour pas mal de monde, ça fait partie de ces drames où on se souvient où on était et comment on l'a appris même des années après. Dans ma famille, on n'était pas fan de F1 mais à cette époque, c'était quand même un sport phare en France, beaucoup plus que maintenant (pour donner une idée, je ne suis même pas sûre que mes parents savent qui est Sebastien Vettel), donc même en ne suivant pas assidument, ça faisait quand même un choc. Mon père et ma sœur devaient regarder, car je me souviens que ma mère et moi étions dans nos chambre et c'est ma sœur qui nous a annoncé que Senna avait eu un accident et ma mère a répété "Senna?" tellement elle ne pouvait pas croire que ça avait pu lui arriver à lui.

  Escrocgriffe
02-05-14
à 21:44

Re:

C'est clair que nous étions tous incrédules... :(