Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Tempête des Échos (2)
Jeudi 14/10 21:47 - Zakath-Nath
Un Long Voyage (2)
Dimanche 15/08 12:08 - Zakath-Nath
A Discovery of Witches, saison 2 (4)
Samedi 10/07 15:25 - Zakath-Nath
Sans un bruit 2 (2)
Vendredi 25/06 11:06 - Zakath-Nath
Split (1)
Samedi 17/07 11:44 - Vous-ne-savez-pas-Qui
The Mandalorian, saison 2 (2)
Jeudi 31/12 10:36 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 5: Fugitive of the Judoon (4)
Samedi 14/03 17:12 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 4: Nikola Tesla's Night of Terror (4)
Samedi 14/03 16:50 - Zakath-Nath
Maverick (2)
Dimanche 09/08 11:55 - Zakath-Nath
Lawrence d'Arabie (2)
Vendredi 31/07 22:05 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Weekend at Thrackley
Jim Henderson vivote dans une pension de famille, à la recherche d'un emploi. Une invitation à passer le week-end dans une vaste demeure à la campagne en compagnie d'un ami est l'occasion idéale de se changer les idées, et tant pis si son hôte est un parfait inconnu à l'allure étrange, flanqué d'un majordome patibulaire. Jim espère ne pas s'ennuyer et il ne sera pas déçu.

Les séjours dans les manoirs de la campagne anglaise, on connait: à peine a-t-on eu le temps de présenter les différents personnages qu'on se retrouve avec un cadavre au dessert. Un fin limier venu de l'extérieur ou l'un des invités prend alors les choses en main pour exposer les secrets de tout le monde et démasquer le coupable. On entre donc dans ce Weekend at Thrackley en pensant lire ce genre de roman et on se retrouve avec autre chose: l'auteur ne cherche pas à dissimuler que Carson et sa bande sont éminemment louches, on tarde à tomber sur un cadavre mais quand c'est le cas il n'y a pas grand mystère sur qui à fait le coup, bref, il ne s'agit pas du tout d'un whodunit tel que le cadre familier nous y avait habitué.

En revanche, qu'est-ce qu'on s'amuse. Jim et son ami Freddie Usher s'adonnent volontiers au ping-pong verbal, les invités sont pour la plupart ridicules, notamment Catherine Lady Stone, dame patronnesse à la tête de sociétés charitables en tout genre, comme la Société pour le Rapatriement des Bulgares indigents. Tous les personnages, de la logeuse de Jim Mrs Bertram à Jacobson le majordome qui a davantage l'air sorti d'un film de gangsters de l'âge d'or hollywoodien que des Vestiges du Jour, sont croqués avec humour et s'il y a peu de suspense (ne serait-ce que dans la révélation finale qu'on a vu venir à des kilomètres), il y a quelques occasions de rire franchement.

Weekend at Thrackley tdétonne un peu dans le reste de la collection des Crime Classics de la British Library. On sait d'entrée qui sont les criminels, très vite quelles sont leurs intentions et le but pour les protagonistes est de les empêcher de s'en sortir à bon compte sans s'attirer eux-même une fin funeste. Pas de grandes surprises mais une bonne tranche de rigolade.
potion préparée par Zakath Nath, le Lundi 2 Août 2021, 16:45bouillonnant dans le chaudron "Littérature".