Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath
Kingsman: le Cercle d'Or (2)
Mardi 17/10 15:42 - Zakath-Nath
Ça - Chapitre Un (3)
Vendredi 22/09 12:04 - Escrocgriffe

Potion précédente-Potion suivante
Voyager
--> Outlander 3
Claire Randall en est désormais certaine, Jamie n'est pas mort durant la bataille de Culloden. Une fois sa trace retrouvée, elle sait désormais quoi faire: retourner au XVIIIe siècle auprès de son cher et tendre.

Outlander, troisième. Et que dire? Pas grand chose de nouveau. Encore une fois, le couple Claire/Jamie ne m'a pas fait fantasmer, les malentendus dramatiques étant vite éclaircis et suivis d'une réconciliation sur l'oreiller. On fait un peu plus la connaissance de John Grey apparu dans le tome 2 et dont j'avais lu une des aventures et ma foi, le bonhomme est assez sympathique. On a de grosses coïncidences, Claire ne pouvant s'empêcher de croiser des ancêtres de ses connaissances (passe pour Jack Randall, Frank étant venu avec sa femme en Écosse précisément pour faire des recherches sur lui, mais le coup d'Ishmael, hum). On est dans du bon gros feuilleton où le monde est vraiment petit. La caractérisation du personnage de Willoughby est gênante et on a droit à une mini-intrigue à base de serial-killer assez ridicule mais au moins le coupable n'était pas Jack Randall qui a enfin l'air mort et bien mort.

Le pavé se lit une nouvelle fois vite et bien même si on a l'impression qu'il s'agit surtout d'un livre de transition pour déplacer les personnages en Amérique maintenant qu'on a un peu fait le tour en Écosse.
potion préparée par Zakath Nath, le Lundi 6 Avril 2015, 12:44bouillonnant dans le chaudron "Littérature".