Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Victoria, les jeunes années d'une reine
Le roi William IV voit sa fin arriver, et l'héritière du trône, Victoria, est encore mineure. Sa position suscite bien des convoitises, entre sir John Conroy, intendant et probablement amant de la mère de Victoria, ou le roi Leopold de Belgique qui lui ferait bien épouser son neveu Albert.

Lorsque le projet avait été annoncé, j'attendais le film avec impatience: un casting alléchant, un film produit par Scorsese et scénarisé par Julian Fellowes, sur un des monarques européens les plus emblématiques. Ayant finalement loupé le film à sa sortie, j'avais plus ou moins oublié de me faire une séance de rattrapage. C'est chose faite.

Au final, je me suis retrouvée devant une mignonne bluette sans doute pas aussi sucrée qu'un Sissi mais pas loin. L'accent est beaucoup mis sur la romance entre Victoria et Albert, et les personnages principaux sont assez lisses. On entrevoit un arrière-plan politique mais assez peu fouillé et un peu obscur (mais qui permet à Paul Bettany de tirer son épingle du jeu dans le rôle de lord Melbourne, mentor de Victoria dont on se demande s'il assure vraiment sa formation politique ou s'il cherche juste à conserver son pouvoir). Il y a des passages amusants sur l'absurdité de l'organisation de la maison royale (qui fait que les pièces ne sont pas chauffées ou qu'on met toujours le couvert pour George III pourtant calanché depuis longtemps) mais c'est peu.

Il faut dire que le film n'est pas seulement produit par Martin Scorsese mais également par la duchesse d'York, ce qui pourrait expliquer qu'on n'aille pas loin dans la critique. Ça reste agréable si on est d'humeur pour ce genre de film, cela dit.
potion préparée par Zakath Nath, le Lundi 1 Août 2011, 23:33bouillonnant dans le chaudron "Films".