Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Unfriended
Un an après le suicide de Laura Barns suite à la diffusion d'une vidéo humiliante sur youtube, six de ses anciens camarades de classe se retrouvent sur Skype pour discuter. Repérant un anonyme qui s'est incrusté dans la conversation, ils pensent d'abord à un bug qu'ils essaient de supprimer. Jusqu'à ce que l'intrus commence à s'exprimer, balancer des informations sur les adolescents, contrôler leurs ordinateurs et prétende être Laura Barns.

Depuis quelques années, les films en found-footage d'épouvante abondent mais celui-ci a une petite particularité. Il ne s'agit d'ailleurs pas forcément de found-footage à proprement parler. Toute l'intrigue se déroule par écran d'ordinateurs interposés: conversation skype, page facebook, vidéos sur youtube, etc. Et le réalisateur Levan Gabriadze tient bien la distance (assez courte, le film fait moins d'1h30) avec ce concept. Comme il repose exclusivement sur la technologie actuelle, on peut cependant se demander comment le film va vieillir. Probablement très vite mais en deviendra-t-il plus intéressant pour nos descendants ou simplement ringard, difficile à dire.

Le reste est nettement plus conventionnel: une bande de jeunes plutôt antipathiques cibles d'une revanche post-mortem. Le film a le mérite d'évoquer le phénomène du harcèlement en ligne où rien ne se perd et peut devenir accessible au plus grand nombre, mais s'il est en phase avec son époque, il n'est pas certain qu'il soit plus efficace pour faire réfléchir sur les comportements d'intimidation et de harcèlement que Carrie il y a quarante ans. Cela dit, le but n'est pas de donner de grandes leçons mais avant tout de faire peur, et là, ça n'y réussi que moyennement.

Il y a quelques petits moments stressants et il est tout aussi tendu qu'amusant de voir les personnages dévoiler petit à petit l'étendue de leurs fautes mais le cheminement de l'intrigue est un peu trop souvent prévisible, en particulier concernant la révélation finale (comme si la plus coupable allait être tuée d'entrée de jeu!).

Je parlais hier à propos d'Insidious 3 du jump-scare de dernière seconde aussi attendu qu'inutile. On nous refait le coup ici, un ultime sursaut d'autant plus hors-sujet que le sort du dernier personnage en vie était déjà réglé de façon approprié sans cela. L'ironie étant que le principe de jump-scare est de surprendre, or placé là ça n'est pas plus surprenant que les chutes d'un bouquin Chair de Poule.
potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 15 Juillet 2015, 14:07bouillonnant dans le chaudron "Films".