Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Une petite featurette pour HP6

Qui dévoile pas mal de nouveautés, même si ça défile à la vitesse grand V.

Source

potion préparée par Zakath Nath, le Lundi 23 Février 2009, 15:07bouillonnant dans le chaudron "Videos".


Ingrédients :

  Melusinewitch
Melusinewitch
24-02-09
à 12:05

Le scène..

La scène des canaris est assez bizarre, enfin, c'est pas ainsi que je l'imaginais, les canaris qui manquent Ron s'écrasent comme des tomates sur le mur et après on dirait des flaques toute jaune...enfin, je me réjouit de voir ça: Hermione qui se rend compte que Ron n'est pas acquis d'avance et que si elle n'arrête pas de le négliger, il peut aller voir ailleurs, et du coup elle fait sa jalouse furieuse quand ça arrive! Ca promet d'être sportif entre ces deux-là!

La scène quand elle frappe Harry est toujours aussi drôle même vue trente mille fois (en fait, Hermione est une brute: tous les mecs deson entourage, elle les frappe mdr)

Et le passage avec Malfoy dans les toilettes de Mimi...dommage qu'on ait pas vu plus

Grrr...ça m'énerve encore plus de devoir attendre juillet!

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
24-02-09
à 14:57

Re: Le scène..

Le problème d'Hermione n'est pas vraiment qu'elle considérait Ron comme lui étant acquis, c'est qu'elle avait très bien compris qu'il l'aimait (comme les lecteurs) et qu'elle attendait qu'il fasse un geste... Sauf que lui, avec son complexe d'infériorité et son immaturité à ce moment-là gâche un peu tout.

Sinon, c'est vrai que pour les canaris c'est différent, je m'attendais à quelque chose de plus brutal, même si c'est rigolo.


  Melusinewitch
Melusinewitch
24-02-09
à 17:17

Re: Le scène..

Sauf que Ron semble être moins important pour elle que :

-étudier tout le temps (le grand classique)
-Harry qui aurait du être préfet à la place de Ron (parce que Ron est teeelllement immature et pas doué)
-les Elfes
-Slughorn (parce que on s'en fiche que ce prof pratique l'élitisme pur, ses fêtes sont snobs, il met de côté des élèves qui n'ont pas l'air d'en avoir la peine alors qu'ils n'en son pas moins méritants...personnellement, je m'attendais à ce qu'Hermione, la défenseuse des grandes causes boycotte quelque chose d'aussi injuste mais bon...Slug a dit qu'elle était brillante, il est loin d'être le premier mais Hermione a tellement peur de ne pas être la meilleure (paranoia complète) que ça a fait du bien à son égo d'être invitée...Et Ron? Slughorn l'ignore, ça se voit qu'il souffre de ne pas être invité, mais Hermione n'a pas décidé d'envoyer Slug bouler pour rester auprès de lui parce que "Oh, Harry, c'est pas si mal et la nourriture est bonne! Tu devrais venir"...)


Elle s'attendait à ce qu'il fasse un geste? Et pourquoi n'en fait-elle pas un elle-même, puisqu'elle semble avoir remarquer mieux que lui ce qui se dévelloppe entre eux? Quoi, c'est forcément le mec qui doit faire le premier pas? Fort hypocrite, venant d'une féministe comme elle...De nos jours, la galanterie, ça va dans les deux sens! Elle veut quoi? Le beurre? L'argent du beurre? Le sourire de la crémière? Les trois!

Et puis tout compte fait, ce n'est pas différent de l'affaire "Vicky": Ron n'invite pas Hermione, un autre prend sa place. Hermione ne fait rien pour Ron, Lavande lui passe devant.

Faut imaginer l'état mental de Ron: il est face à deux filles:

-Hermione qui lui fait plus de remarques négatives que de compliments, qui ne croit pas en lui (incapable de jouer au Quidditch sans felix felicis, pas capable d'être préfet), qui le gronde, qui refuse de montrer ses sentiments mais bizarrement s'attend à ce que lui le fasse, semble plus préoccupée par Harry ou par ses études...

-Lavande qui est gentille, qui s'adresse à lui de façon sympathique, qui lui dit qu'elle admire ses qualités (oui, elle flatte son égo, mais Ron manque cruellement de confiance en lui, et ça a vraiment du lui changé de se sentir encouragé)...et qui prend des initiatives plus vite qu'Hermione.

En plus, Ron a droit de sortir avec qui il veut. Aucun contrat ne dit qu'il devait absolument aller directement vers Hermione. C'est pour ça que je dis qu'elle semble le considérer comme acquis d'avance: elle lui a donné une bonne leçon en allant au bal avec Viktor, mais quand l'inverse se produit, ce serait quand même Ron le méchant de l'histoire? Qu'il ait des sentiments pour elle n'interdit pas qu'il sorte avec une autre. C'est peut être stupide, mais c'est légal et ça ne mérite pas d'être sansctionné par des canaris...

Et puis ne parlons pas de sa réaction. Ron a du se dire qu'Hermione était trop mature pour se venger bassement, et il a vite déchanté: d'abord, elle l'agresse physiquement avec ses piafs, ensuite elle refuse de lui parler (alors que pour Viktor, Ron avait bien cherché à comprendre et n'avait pas fui le dialogue) au point qu'elle refuse de passer Noël avec lui, quand Harry essaye de lui en parler (et Dieu sait qu'il préfère éviter ça d'habitude), elle lui dit de la fermer sèchement sans lui laisser le temps d'en placer une. Et au final: Mclaggen, le sommet de la vengeance pathétique...Ron a beau être pas très mature, pour cet épisode, je trouve qu'Hermione l'a surpassé grandement...

Evidemment, je dis pas que Ron a été forcément intelligent et qu'il a bon sur toute la ligne, ni qu'Hermione mérite la guillotine, mais j'en ai marre d'entendre dire que c'est Ron qui a fait une gaffe dans cette histoire et qu'Hrmione est la pauvre fille au coeur brisé trop parfaite pour avoir commis une erreur alors qu'à l'évidence elle n'a pas été clean, la façon dont elle traite Ron depuis toujours a àvoir avec le comportement de celui-ci, c'est pas seulement parce qu'il est immature.

Mais bon, c'est Hermione, elle est comme ça, elle veut toujours avoir raison, ne peut pas concevoir que la faute vienne d'elle et pense que ce sont toujours les autres qui sont coupables et occulte sa part de faute et du coup elle trouve justifié de se venger au-delà du "crime".

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
24-02-09
à 20:51

Re: Le scène..

Eh ben, quel pavé ;-)!

Les deux sont maladroits, mais je trouve que tu accables vraiment Hermione.

Pour le bal, elle s'attendait à ce que Ron l'invite (ce sont les garçons qui invitent les filles, visiblement, tradition et tout ça). Il ne le fait pas, elle pense qu'il ne va pas le faire, donc quand un garçon lui propose d'y aller, normal qu'elle accepte plutôt que de s'imaginer qu'encore une fois elle restera en plan. Et ensuite c'est Ron qui lui fait une scène, et la fin du chapitre montre qu'elle a bien compris le problème et que c'est lui qui refuse de l'avouer en disant qu'elle ne comprend rien.

Hermione est occupée par les Elfes et ses études, Ron est fana de quidditch et d'echec, chacun ses hobbies. Elle ne va pas tout laisser tomber pour être à ses petits soins, il ne le fait pas non plus.

Quant à Harry, il est aussi important pour elle que pour Ron (vu que c'est un peu le centre de l'histoire et lui qui s'attire les plus gros ennuis).

Quant aux remarques négatives, c'est dans les deux sens, Ron n'est pas un modèle de tact (et pas qu'avec Hermione). Quant au quidditch, elle lui file un coup de pouce pour qu'il rentre dans l'équipe parce qu'elle sait que ça compte pour lui et que s'il est laissé de côté il va encore s'imaginer être un raté, et elle ne peut pas le lui dire.

Quant à Lavande, elle prend des initiatives, c'est normal si Ron lui plait, mais Ron sort avec elle uniquement pour se prouver quelque chose, pas la faute d'Hermione, là! Et gentille, gentille... Elle s'intéresse tellement à Ron qu'après être sorti plus d'un mois avec lui, ils ne connaissent absolument pas leurs goûts respectifs.

En plus, Ron a droit de sortir avec qui il veut. Aucun contrat ne dit qu'il devait absolument aller directement vers Hermione. C'est pour ça que je dis qu'elle semble le considérer comme acquis d'avance: elle lui a donné une bonne leçon en allant au bal avec Viktor, mais quand l'inverse se produit, ce serait quand même Ron le méchant de l'histoire? Qu'il ait des sentiments pour elle n'interdit pas qu'il sorte avec une autre. C'est peut être stupide, mais c'est légal et ça ne mérite pas d'être sansctionné par des canaris...

Je n'ai pas dit qu'il ne pouvait pas sortir avec une autre avant, mais comme ils étaient déjà amoureux l'un de l'autre, le fait de sortir avec une autre était juste un moyen de prouver (et surtout de se prouver) qu'il était un homme, un vrai. Et ça se voyait avant l'histoire avec Lavande, cf sa dispute avec Ginny. Il agit comme un gros frustré là. Quant à Viktor, elle n'est pas sortie avec lui pour donner une leçon à Ron, elle a accepté une invitation au bal alors qu'elle pensait qu'elle n'en aurait pas, et elle s'est bien amusée (jusqu'à ce que Ron fasse une scène). Je ne dis pas que Ron est méchant, juste qu'il est bien plus immature et que c'est son problème jusqu'au tome 7.

alors que pour Viktor, Ron avait bien cherché à comprendre et n'avait pas fui le dialogue

C'est vrai que lui faire la gueule toute une soirée et lui reprocher de pactiser avec l'ennemi, c'est du dialogue. Ils ne dialoguent pas, ils s'engueulent un bon coup puis décident de faire comme si rien ne c'était passé parce que les problèmes d'Harry sont prioritaires. Dans le tome 6 Harry n'est pas en danger.

Après le coup avec McLaggen est effectivement bas, mais je ne vois pas pourquoi à ce stade Hermione se gênerait.


  Melusinewitch
Melusinewitch
25-02-09
à 12:06

Re: Le scène..

Ce que je voulais dire, c'est que la réaction d'Hermione est "too much", les canaris, c'est de la violence physique, enlève le côté magique et ça fait comme si Hermione était un mec qui découvre sa femme au lit avec un autre et décide de la rouer de coups pour ça...sauf que Ron n'est pas sa femme mais un type avec qui elle n'a de liens affectifs qu'amicaux. Pour Viktor, même si Ron n'a pas trouvé les bons mots, c'était quand même déjà mieux que de cogner sur Hermione, refuser tout bonnement de lui parler et de refuser de partager un truc appelé "Noel, période supposée de bonheur et de réconciliations" avec lui, boudant aussi Harry et les autres Weasley par la même occasion.

Puis aussi, dans le tome 4, Ron ne sait pas encore qu'il l'aime bien, il a même du mal à croire qu'on l'oblige a invité une fille, même Harry qui a compris ses sentiments pour Cho avoue qu'il préfère retourner affronter le Maggyar que d'aller inviter une fille. Ca les effraye carrément.

Et puis, je ne demande pas à Hermione d'être "aux petits soins et de laisser tomber ses études", mais de donner l'impression que l'amour est une priorité qui passe avant son obsession (excessive, il faut l'avouer) de travailler plus que nécessaire. Parce que là, c'est un peu le contraire, et Ron semble beaucoup moins pris par le Quidditch et les échecs (le narrateur met l'accent sur le Quidditch parce qu'il a encore un soucis pour maitriser ses nerfs, mais en dehors de ça...) qu'elle ne l'est par ses propres hobbys (ceci dit, je me demande si le mot "hobby" est correct quand on parle d'Hermione)

Ron se sent toujours mis à l'arrière plan par rapport à Harry, Hermione le sait parfaitement puisque c'est elle-même qui doit l'expliquer à Harry. Mais elle ne l'encourage pas au contraire (embrouiller McLaggen, c'est la seule chose qu'elle est fait, et le but,c'est que Ron ne soit pas au courant), c'est même comme si inconscienmment elle ne le pensait pas aussi capable que Harry (cnfr quand ils recoivent leurs badges de préfèts), et à partir du tome 5 , Hermione agit souvent comme si elle préfèrait Harry (elle ne le fait pas exprès, mais si dans le 7, le médaillon révèle que Ron pensait qu'elle était amoureuse de lui, y'a pas de fumée sans feu, c'est que Hermione a fait quelque chose qui le lui a fait penser)


Sinon, bien sûre qu'il lui fait aussi des remarques négatives, mais il lui dit aussi souvent qu'il l'admire, qu'il est impressionné parce qu'elle est brillante...Alors que si Ron fait quelque chose qui mérite des félicitations: Harry le félicitera, les jumeaux le féliciteront (après avoir avouer que finalement il fait belle et bien partie de leur famille, c'était un blague quand il disaient l'inverse,hum...), mais Hermione lui reprochera de se vanter de son exploit plutôt que de lui dire "bravo".

La dispute avec Ginny est d'avantage un élément déclencheur, une goutte qui fait déborder le vase,Ron n'a pas décidé de sortir avec une greluche rien que parce que sa soeur l'a remis à sa place, c'est quelque chose qui le taraudait depuis un moment, et là...il a vu que Lavande lui faisait de l'oeil depuis la début de l'année et...

...et il a embrassé Lavande après la victoire au Quidditch, un peu comme Harry embrasse Ginny plus loin, porté par l'euphorie et juste avant, Hermione venait de lui donner l'impression (même si ce n'était pas tout à fait le cas et qu'il avait marché aussi dans le jeu de Harry) qu'elle le croyait incapable de réussir sans la potion, il a du se dire "ça symbolise à quel point elle ne croit pas en moi", puis elle avait dit "J'en ai marre de Ron en ce moment", ça donne pas envie de l'embrasser...Lavande lui souhaite bonne chance avant le match...Hermione préfère s'acharner à faire avouer à Harry q'il triche...

Puis, bah, après, Ron n'a jamais dit qu'il refusait d'en discuter avec elle, c'est elle qui ne voulait plus lui adresser la parole...Je serais presque contente que Malfoy ait empoisonné Ron, sans ça, Hermione n'aurait pas lâcher prise, elle a toujours besoin d'un évènement hautement émotionnel pour revenir vers quelqu'un avec qui elle est en froid, comme après la dispute croutard/le balais de Sirius...et c'est toujours la fouinette qui en est à l'origine...peut être que c'est lui que Ron devrait embrasser(ouais, bon, non, quand même...), vu qu'il lui permet toujours de se rabibocher avec Hermione...

Et je suis très douée pour les pavés, oui...

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
25-02-09
à 15:07

Re: Le scène..

Bien sûr que la réaction d'Hermione est too much, elle a souvent des relations excessive (et ce n'est pas la seule dans la série). Mais c'est normal qu'elle soit en colère aussi.

Quant aux liens seulement amicaux, ben non, justement, même si rien n'était dit c'était déjà palpable qu'il y avait plus que ça entre eux, même Harry s'aperçoit en cours de botanique que ça ne devrait pas demander longtemps avant qu'ils sortent ensemble.

Et dans le 4, Ron sait justement qu'il l'aime bien, même s'il ne veut pas se l'avouer. c'est justement pour ça qu'il ne le lui demande pas, de peur de se prendre un rateau, sinon ça ne lui couterait rien de lui demander d'aller au bal avec lui, juste en amis (même Neville n'a aucun problème à faire ce genre de demande à des filles dont il n'est pas amoureux, et pourtant c'est pas la confiance en lui qui l'étouffe).

Ensuite Hermione est bien prise par ses études, certes, mais même si Ron ne joue pas tout le temps au quidditch, c'est son seul sujet de conversation en dehors des problèmes d'Harry. Même si elle joue mal, Hermione prend la peine de jouer pendant les vacances chez les Weasley qant il s'agit d'équilibrer les équipes. Je ne dis pas qu'elle le fait uniquement pour les beaux yeux de Ron, mais elle sort quand même de ses bouquins pour traîner avec ses amis. Ron n'ouvre pas un seul bouquin en dehors de livres sur le quidditch, à aucun moment on ne le montre au moins essayer de s'intéresser aux mêmes choses qu'Hermione, ne seraitèce que pour avoir un sujet de conversation ou montrer qu'il fait un effort.

Et désolée, mais même inconsciemment, elle n'agit pas comme si elle préférait Harry, c'est juste que c'est lui qui a des ennuis et qui est donc au centre des préoccupations non pas d'hermione mais de tous, y compris Ron. C'est lui qui fait sa parano à ce sujet. Quant au fait qu'elle donne l'impression de douter de ses capacités, ben comme tout le monde vu que personne ne s'attendait à ce qu'il soit nommé préfêt (et de fait, dans une situation normale il ne l'aurait pas été) et personne n'arrive à cacher sa surprise à cette annonce. Donc comme elle n'est pas plus "poker face" que les autres, ben forcément on voit sa surprise à l'annonce, comme pour les autres, amoureuse ou pas c'est logique qu'elle soit surprise et dubitative.

Quant à Lavande, ben désolée, mais ce n'est pas pareil qu'avec Harry et Ginny où ça se concrétise après le match mais où les deux étaient tout à fait conscient de leur sentiment et n'attendait que ça. Ron se tape Lavande que parce qu'il a une groupie sous la main, s'il ne s'était pas disputer avec Hermione il ne l'aurait pas calculé, et justement parce qu'il a besoin de prouver quelque chose (ce qui n'était pas le cas avec Hermione et Krum, elle est allée au bal avec lui quand il l'a invité, mais les autres n'ont su que deux ans après qu'ils sont vraiment sortis ensemble, parce qu'Hemione n'était pas en mode "je sors avec un mec, vous voyez que moi aussi, je peux le faire". Ce que je disais c'est que justement sa dispute avec Ginny montre sa frustration, harry est sorti avec une fille, ginny sort avec des mecs, il apprend qu'Hermione est sortie avec un mec... Alors il passe ses nerfs sur sa soeur et ensuite sort avec la première fille qui lui fait comprendre qu'il veut bien juste pour être à égalité.

comme après la dispute croutard/le balais de Sirius...

Ben justement après l'affaire du balai, c'est lui qui continue à ne pas vouloir lui adresser la parole, parce qu'elle a "privé" Harry de son balai méga-super-génial qui assurait la victoire au quidditch... alors que le balai pouvait être ensorcelé et que lui comme tout le monde pensait que Black voulait la peau d'Harry et qu'il était possible que ce coit lui l'expéditeur du balai (de fait, c'est le cas). Même Harry lui dit qu'il y va fort et lui demande quand il va reparler à Hermione et Ron l'envoie paître, donc que lui veuille le dialogue quand il se dispute avec Hermione et pas l'inverse, euh, non, pas vraiment.


  Melusinewitch
Melusinewitch
25-02-09
à 18:31

Re: Le scène..

"Quant aux liens seulement amicaux, ben non, justement, même si rien n'était dit c'était déjà palpable qu'il y avait plus que ça entre eux, même Harry s'aperçoit en cours de botanique que ça ne devrait pas demander longtemps avant qu'ils sortent ensemble."

(je sais pas comment on met les italiques)

Par liens "amicaux" je parlais de ce qui était officiel, public. Ron et Hermione ne sortaient pas ensemble. Ron n'a donc transgressé aucune loi à proprement parler puisque n'ayant pas de petite amie officielle, rien ne l'empêchait de s'en trouver une, même si c'est pas bien de sortir avec une fille quand on en aime une autre. Il n' pas trompé Hermione.

"Et dans le 4, Ron sait justement qu'il l'aime bien, même s'il ne veut pas se l'avouer"

Je pense qu'il ne s'en rend compte concrètement que quand il la voit avec Krum.

"Ron n'ouvre pas un seul bouquin en dehors de livres sur le quidditch, "

En fait, il lit aussi des bandes dessinées. Mais de toutes façons, Hermione ne lit que des livres scolaires plus quelques autres du même style pour aller plus loin. C'est pas non plus comme si elle était une grande passionée de littérature, les seuls romans qu'elle a lu, ce sont de Lockart, et encore, elle avait un peu le bégin pour lui...Donc, si Ron trouve déjà embêtant d'étudier pour l'école, pas étonnant qu'il n'ait pas envie de s'en farcir plus que ça. Et puis a bien payé sa cotisation pour la SALE, il n'y croit peut-être pas, mais il essaye, c'est déjà ça...

( C'est un autre débat, mais au passage, j'ai toujours trouvé que le programme scolaire de Poudlard était incomplet parce que la grosse majorité des cours étaient à caractère scientifique, trop peu sont littéraires: Divination, Runes et Histoire de la Magie, aucun artistique, la dimension philosophie laisse sérieusement à désirer et le sport, mieux vaut ne pas en parler!)

"Et désolée, mais même inconsciemment, elle n'agit pas comme si elle préférait Harry, c'est juste que c'est lui qui a des ennuis et qui est donc au centre des préoccupations non pas d'hermione mais de tous, y compris Ron. C'est lui qui fait sa parano à ce sujet"

Ron aimerait voir quelqu'un se préoccupé plus de lui que de Harry...

Les profs ne le font pas..Ca famille ne le fait pas...Et la fille qui l'aime? Non plus. Pa facile à encaisser. Pas étonnant qu'il soit parano.

Ah..Lavande le regarde. Une groupie? Ben oui, il le sait, mais il sent qu'il ne peut pas avoir mieux. Alors quand on a pas ce que l'on aime, il fau aimer ce que l'on a. Quand on est désespéré, on finit par faire ce genre de truc.

"Ben justement après l'affaire du balai, c'est lui qui continue à ne pas vouloir lui adresser la parole, parce qu'elle a "privé" Harry de son balai méga-super-génial qui assurait la victoire au quidditch... "

Bon là, d'accord, pour celui qui dialogue c'est tantôt l'un tantôt l'autre, mais je voulais plutôt dire que pour que la dipute prenne fin, il a fallut qu'un hypogriffe se fasse condamner à mort.

Désolée, mais c'est marqué texto: Ron dit "Si seulement elle daignait admettre qu'elle a tort..." enfin, j'ai pas été vérifié au mot près dans le livre mais le sens est là. Il voulait qu'elle fasse ce simple geste qui est de reconnaitre ses torts. C'est donc plus parce que Ron en a marre de son caractère borné parce qu'elle refuse de lâcher l'affaire pour une raison stupide. "Elle me présente des excuses, je lui reparle, allez Hermione, mets ton orgueuil de côté, allez vas-y...quoi, non?"

Bien entendu, on le sait: Pattenrond n'a pas mangé Croutard, mais qu'il s'agisse d'un personnage soi-disant mort ayant caché qu'il était animagus, c'est un coup de théâtre que même Hermione, aussi intlligente soit elle, n'a pas pu deviner. Devant les indices (les poils de chats), la réaction de Ron (et de tous les autres)était tout à fait normale . Hermione elle-même devait penser que son chat avait bel et bien manger le rat de Ron et que celui-ci devait avoir beaucoup de peine, alors qu'il avait passé tout le livre à lui dire de mieux le tenir, même si c'est comme ça la chaine alimentaire, que les chats mangent les rats, ça veut pas dire que les animaux des amis sont de la bouffe pour les nôtres. Dans les films, tout le monde dit à Ron de "mieux s'occuper de ses affaires" mais pourtant il ne s'est pas montré négligent envers Croutard, or pour le protéger de Pattenrond, il aurait du le mettre dans une bulle magique comme Voldemort fait avec Nagini, ce qu'il ne pouvait pas faire, évidemment...il ne lui restait plus qu'à compter sur Hermione pour maitriser Pattenrond, mais elle a été laxiste (alors qu'elle ne l'est pas pour à peu près tout le reste), elle agit de manière très jm'enfoutiste.

Mais on était supposés parler de featurette. Le sectumsempra donc...ça risque d'être un peu gore.

  Mid-
Mid-
25-02-09
à 19:36

Re: Le scène..

Ouh la la, un débat Ron versus Hermione...A qui la faute? Qui a été le plus pas trop gentil avec l'autre?

Le commentaire objectif: c'est tous les deux. Ils se tournent autour et sont prêts à tout pour se rendre jaloux, même au sommet du pathétique, matière où ils rivalisent.

Le commentaire subjectif: Ron est mon personnage préféré. Hermione, je la déteste pas mais je l'aime pas non plus. Depuis qu'elle a blessé Luna en disant que le chicaneur était une vraie poubelle, je ne crois plus aux "Hermione est une fine psychologue avec du tact"...J'adore Luna. C'est l'opposé d'Hermione et je lui ressemble beaucoup plus. Donc, pour faire simple: Hermione casse les c******s de Ron, et faudrait vraiment qu'elle arrête, cette espèce de furie frustrée. Voilà, c'était le commentaire de la fan de Ron qui le défend même quand il fait des conneries (je l'assume et je me soigne).

Donc, parce que je n'ai pas envie de faire un pavé moi aussi (parce que sinon, ça va devenir toute une chaussée pavée et on pourra marcher dessus), je vais m'en tenir là.


  Zakath-Nath
Zakath-Nath
25-02-09
à 21:02

Re: Le scène..

Depuis qu'elle a blessé Luna en disant que le chicaneur était une vraie poubelle, je ne crois plus aux "Hermione est une fine psychologue avec du tact"...J'adore Luna.

Euh, j'adore aussi Luna, mais là faudrait pas non plus charger Hermione pour rien. Elle a gaffé, c'est sûr, n'empêche que si j'avais une conversation avec quelqu'un qui a Closer à la main, ça se pourrait bien que je lâche que c'est un torchon, et dire "oups" si j'apprends que la fille du redac'chef est à côté de moi. Hermione est généralement fine psychologue quand elle parle des gens qu'elle connait, mais elle ne va pas mener une enquête sur les membres du compartiments avant de donner son opinion sur un truc qui lui tombe sous les yeux, ça n'a rien à voir avec la psychologie, là. Elle n'a pas cherché à être blessante.

En plus Luna est bien gentille et marrante, mais si Hermione est trop logique, ce qui a ses avantages (épreuves de Rogue dans le tome 1) mais aussi ses inconvénients (ça la ferme à accepter des réalités plus bizarres) Luna c'est pareil avec sa crédulité: elle a peut-être l'esprit plus ouvert, mais parfois elle peut être aussi butée et ça confine à la crédulité, comme quand son père avec la prétendu corne de Ronflak qui n'en est pas une et qui fait sauter la moitié de la maison. Quand Luna dit que son père a trouvé une corne de Ronflak, le trio lui explique ce qui s'est passé et elle refuse de les croire parce que son père lui a dit que, alors qu'ils ont failli sauter avec la maison.

frustrée:

ben c'est surtout Ron qui est frustré, dans le 6...


  Zakath-Nath
Zakath-Nath
25-02-09
à 20:55

Re: Le scène..

Et puis a bien payé sa cotisation pour la SALE, il n'y croit peut-être pas, mais il essaye, c'est déjà ça...

Non, il n'essaie pas, comme Harry il paie pour avoir la paix. ce n'est qu'au tome 7 qu'il s'intéresse vraiment aux sorts des Elfes (et là, Hermione ne lui cache pas qu'elle apprécie)

( C'est un autre débat, mais au passage, j'ai toujours trouvé que le programme scolaire de Poudlard était incomplet parce que la grosse majorité des cours étaient à caractère scientifique, trop peu sont littéraires: Divination, Runes et Histoire de la Magie, aucun artistique, la dimension philosophie laisse sérieusement à désirer et le sport, mieux vaut ne pas en parler!)

N'oublie pas les langues, ils ont de la chance que dans les autres écoles les élèves aient l'air d'apprendre l'anglais parce que sinon, la communication avec Fleur et Krum aurait été difficile. Ils arrivent à 18 ans sans base dans la moindre langue étrangère, on se demande comment ils peuvent travailler à la coopération magique internationale ou un truc comme ça après.


Désolée, mais c'est marqué texto: Ron dit "Si seulement elle daignait admettre qu'elle a tort..." enfin, j'ai pas été vérifié au mot près dans le livre mais le sens est là. Il voulait qu'elle fasse ce simple geste qui est de reconnaitre ses torts. C'est donc plus parce que Ron en a marre de son caractère borné parce qu'elle refuse de lâcher l'affaire pour une raison stupide. "Elle me présente des excuses, je lui reparle, allez Hermione, mets ton orgueuil de côté, allez vas-y...quoi, non?"

Oui, enfin Ron n'est pas non plus du genre à s'excuser après avoir été belssant donc là égalité encore une fois.

Par liens "amicaux" je parlais de ce qui était officiel, public. Ron et Hermione ne sortaient pas ensemble. Ron n'a donc transgressé aucune loi à proprement parler puisque n'ayant pas de petite amie officielle, rien ne l'empêchait de s'en trouver une, même si c'est pas bien de sortir avec une fille quand on en aime une autre. Il n' pas trompé Hermione.

Je n'ai pas dit qu'il avait transgressé la loi ou même qu'il l'avait trompé, juste qu'il s'affiche avec une fille dont il n'a rien à faire juste pour prouver qu'il a quelque chose dans le caleçon. Alors oui, le pauvre garçon a un complexe, mais fallait pas s'attendre à ce qu'on le félicite. D'ailleurs en dehors de la réaction d'Hermione, tout le monde autour de lui trouve sa conduite idiote.

Mais on était supposés parler de featurette. Le sectumsempra donc...ça risque d'être un peu gore.

Pas spure avec le rating PG. On verra de fins filets de sang qui ne couleront pas à tous les coups.


  Vous-ne-savez-pas-Qui
25-02-09
à 21:54

Re: Le scène..

Non, il n'essaie pas, comme Harry il paie pour avoir la paix. ce n'est qu'au tome 7 qu'il s'intéresse vraiment aux sorts des Elfes (et là, Hermione ne lui cache pas qu'elle apprécie)

S'il avait voulu la paix, il l'aurait envoyée bouler, ils se seraient encore disputés et cetera. Puis faut dire aussi que son combat, même s'il est juste, ça a l'air d'être un truc qui va se casser la gueule, elle veut poser sa pierre à l'édifice, mais ça part très mal, je pense qu'elle soit arriver à quelque chose de concret avant d'avoir terminé ses études. Normal que Ron et Harry soient septiques. Mais ils paient la cotisation. Ils auraient pu aussi lui dire de la fermer, que ça les intéressait pas et qu'elles kles soulait avec cette histoire (ce qui était précisément ce qu'ils pensaient, mais ils ont quand même essayé d'être avec elle, par amitié, ce qui est plutôt sympa)

N'oublie pas les langues, ils ont de la chance que dans les autres écoles les élèves aient l'air d'apprendre l'anglais parce que sinon, la communication avec Fleur et Krum aurait été difficile. Ils arrivent à 18 ans sans base dans la moindre langue étrangère, on se demande comment ils peuvent travailler à la coopération magique internationale ou un truc comme ça après.

C'est aussi un truc que je me demande sérieusement. La seule langue, c'est les Runes (et encore, ce n'est pas une langue mais un alaphabet), mais cela est sans doute moins utile que le français, l'espagnol et l'allemand (pour prendre les langues les plus apprises après l'anglais)

Oui, enfin Ron n'est pas non plus du genre à s'excuser après avoir été belssant donc là égalité encore une fois.

Sauf quand il prend son courage à deux mains pour avouer que Harry n'a pas mis son nom dans la coupe...ou qu'il revient vers Harry et Hermione, sauve la vie de Harry, présente des excuses à Hermione. Et là, Hermione agit avec tellement de tac et de maturité: elle mets ses sentiments à l'arrière plan, écoute ce que Ron a à dire, lui pardonne parce qu'elle comprend que quelqu'un qui se repent sincéèrement mérite qu'on lui accorde. C'est pas comme si elle s'était jetée sur lui pour le frapper san slui laissé en placer une et qu'elle avait continué à être froide avec lui pendant longtemps après...Elle est tellement pleine de miséricorde pour ce pauvre petit pécheur qui a commis le crime horrible d'être parti sous l'influence d'un Horcrux qui agitait ses viex démons, est resté seul pour se remettre en question et revenir, sauver leur ami commun et trouver le courage de s'excuser...

Je n'ai pas dit qu'il avait transgressé la loi ou même qu'il l'avait trompé, juste qu'il s'affiche avec une fille dont il n'a rien à faire juste pour prouver qu'il a quelque chose dans le caleçon. Alors oui, le pauvre garçon a un complexe, mais fallait pas s'attendre à ce qu'on le félicite. D'ailleurs en dehors de la réaction d'Hermione, tout le monde autour de lui trouve sa conduite idiote

Sauf que les autres lui ont foutu la paix, et ce peu importe ce qu'ils en pensaient. Désolée, mais je maintiens: tu es amoureuse d'un mec, il en sort avec une autre, tu ne vas te le mettre à le frapper, même si c'est le roi des crétins, t'as le droit d'êtr déprimée et d'avoir des envies de meurtres, mais faut pas les réaliser.

  Melusinewitch
Melusinewitch
25-02-09
à 21:56

Re: Le scène..

Et pour Luna: ben quand même, elle était entrain de lire le Chicaneur, sans mener d'enquête, ça veut dire que Luna aime ce journal, et moi, si quelqu'un se mettait à dire qu'une de mes lectures est une poubelle, ben, je me sentirais mal...

  Mid-
Mid-
25-02-09
à 22:27

Re: Le scène..

On va dire que Ron et Hermione sont tou les deux frustrés, ça me parait plus proche de la réalité. De toute façon quand on aime un personnage et qu'on s'identifie à lui, quand quelqu'un fait un commentaire négatif sur lui ou elle, on se sent parfois personnellement critiqués. Je sens très proche de Ron et de Luna, et à l'exacte opposé d'Hermione, j'ai donc tendance à défendre ces deux premiers...

Mais j'en ai marre d'argumenter pour Ron, je l'ai fait beaucoup ces derniers temps sur d'autres forums...alors, ce sera plutot ma serdaigle préférée.

Pour Luna, c'est d'avantage symptomatique du fait qu'Hermione est un peu trop sûre des ses convictions et a du mal à admettre que quelqu'un puisse avoir une autre vision du monde qu'elle. Luna ne fait de mal à personne, elle a le droit d'avoir ses croyances, mais Hermione passe presque tout le tome 5 à la tourner en dérision quand elle ouvre la bouche en sa présence comme si elle n'acceptait vraiment pas que quelqu'un ne résonne pas comme elle. Et ça peut aller loin, elle a quand même traiter Firenze de canasson rien que pour clouer le bec à Parvati...


  Zakath-Nath
Zakath-Nath
26-02-09
à 00:58

Re: Le scène..

Luna ne fait de mal à personne, elle a le droit d'avoir ses croyances, mais Hermione passe presque tout le tome 5 à la tourner en dérision quand elle ouvre la bouche en sa présence comme si elle n'acceptait vraiment pas que quelqu'un ne résonne pas comme elle.

Hermione n'empêche pas Luna d'avoir ses croyances, mais elle a le droit de trouver ça bidon et de le dire. La liberté d'expression c'est dans les deux sens. Quand Luna sort un truc proprement hallucinant, c'est normal de réagir, elle n'est peut-etre pas obligée de le faire à chaque fois mais elle peut aussi trouver que ce que dit Luna ne fait pas avancer le schmilblick et le faire comprendre (d'ailleurs Ron n'est pas non plus le dernier pour se payer sa tête).


  Zakath-Nath
Zakath-Nath
26-02-09
à 00:52

Re: Le scène..

S'il avait voulu la paix, il l'aurait envoyée bouler, ils se seraient encore disputés et cetera. Puis faut dire aussi que son combat, même s'il est juste, ça a l'air d'être un truc qui va se casser la gueule, elle veut poser sa pierre à l'édifice, mais ça part très mal, je pense qu'elle soit arriver à quelque chose de concret avant d'avoir terminé ses études. Normal que Ron et Harry soient septiques. Mais ils paient la cotisation. Ils auraient pu aussi lui dire de la fermer, que ça les intéressait pas et qu'elles kles soulait avec cette histoire (ce qui était précisément ce qu'ils pensaient, mais ils ont quand même essayé d'être avec elle, par amitié, ce qui est plutôt sympa)

Je ne dis pas que la SALE ce n'était pas foireux, mais ils paient clairement leur côtisation pour qu'elle ne les saoule pas et ne se privent pas de lui dire que ça ne sert à rien et de ne rien foutre. Je ne dis pas qu'ils doivent passer du temps pour améliorer la manière de fonctionner, mais une fois qu'ils lui ont donné ses sous, ils ne font rien (et Ron ne se prive pas pour se moquer de son projet quand il en a l'occasion).

Sauf quand il prend son courage à deux mains pour avouer que Harry n'a pas mis son nom dans la coupe...ou qu'il revient vers Harry et Hermione, sauve la vie de Harry, présente des excuses à Hermione.

Et il ne présente ses excuses qu'après qu'Harry ait été en danger de mort. Donc là, pour le coup, je ne vois pas en quoi il est différent d'Hermione qui ne se réconcilie avec Ron que lors d'un événement dramatique comme un empoisonnement ou la condamnation de Buck. Il faut des circonstances exceptionnels pour que Ron aussi admette ses erreurs.

tu es amoureuse d'un mec, il en sort avec une autre, tu ne vas te le mettre à le frapper, même si c'est le roi des crétins, t'as le droit d'êtr déprimée et d'avoir des envies de meurtres, mais faut pas les réaliser.

Oui, enfin faut pas abuser en parlant de réaliser une envie de meurtre. c'était violent mais ce n'était pas non plus une tentative d'homicide. Le monde d'HP est plus violent que le nôtre, mais à ce compte-là, personne ne fait de reproches aux Weasley pour avoir mis Montague dans l'amoire magique cassée, alors qu'il a ensuite passé des semaines à l'infirmerie et que Drago dit dans le 6 qu'il a même failli mourir. les jumeaux ne voulaient pas le tuer, mais ils ont clairement passé la mesure et ne sont pas inquiété une seule seconde, et Montague, tout connard qu'il est, ne pouvait en échange que leur enlever des points, leur coller une retenue désagréable ou au pire les faire virer (en même temps les jumeaux ne demandaient qu'à partir). Je trouve ça nettement plus inquiétant qu'une bande de piafs.

Quant à la remarque sur le Chicaneur, quand Hermione la fait, c'est Harry qui lisait le magazine, et ils sont assez proches pour qu'elle tienne ses propos sans qu'Harry prenne la mouche. Alors après, c'est une gaffe, mais pas de quoi en faire un fromage et si quelqu'un te dit qu'une chose que tu lis est débile:

1) elle ne veut pas forcément dire que tu es débile.

2) tu peux argumenter pour lui dire que non

3) pour ce qu'elle en savait, Luna pouvait lire ce mag en sachant pertinemment que c'est débile mais juste pour se distraire (quand je vais chez le coiffeur j'en lis des magazines débiles et ça ne me vexerait pas qu'on m'en fasse la remarque, je le sais).

Donc non, la remarque est mal venue mais elle n'est pas méchante.


 


  Mid-
Mid-
26-02-09
à 11:30

Re: Le scène..

Hermione n'empêche pas Luna d'avoir ses croyances, mais elle a le droit de trouver ça bidon et de le dire. La liberté d'expression c'est dans les deux sens. Quand Luna sort un truc proprement hallucinant, c'est normal de réagir, elle n'est peut-etre pas obligée de le faire à chaque fois mais elle peut aussi trouver que ce que dit Luna ne fait pas avancer le schmilblick et le faire comprendre (d'ailleurs Ron n'est pas non plus le dernier pour se payer sa tête).

Je me demande bien en quoi ses remarques ont fait avancer le schmilblick. Et Luna aurait pu avoir la langue aussi pendue que son père et ne pas se gêner de dire ce qu'elle pense à Hermione qu'elle trouve d'une étroitesse d'esprit à se donner des envie de se fusiller. Je dis pas non plus que Ron a été correct à se niveau là aussi, mais lui est moins catégorique envers l'irrationnel. Et harry et Neville ne se privent pas non plus de l'appeler Loufoca. En fait, il n'y a que Ginny qui ait vraiment compris.

Quant à la remarque sur le Chicaneur, quand Hermione la fait, c'est Harry qui lisait le magazine, et ils sont assez proches pour qu'elle tienne ses propos sans qu'Harry prenne la mouche.

Harry qui lit un magazine pour la première fois, une inconnue au look excentrique dans le compartiment...Où est passé le fulgurant sens de la déduction d'Hermione Granger? Rogue devrait y penser s'il veut lui poser une colle: "Miss Granger, vous trouvez votre ami dans un compartiment en compagnie d'une inconnue, il lit un magazine que nous ne lui avez jamais vu lire, sans parler du fait que vous avez passé ces dernières semaines de vacances avec lui et par conséquent, vous savez qu'il n'a pas acheté ce magazine. Et maintenant, répondez à la question: à qui appartient cette revue, à votre ami ou à cette fille que vous n'avez jamais vue? Hermione répond: Harry, puisque c'est lui qui l'avait en main, il a du l'acheter pendant que j'allais à la réunion des préfets, j'en déduis donc que la chariot à bonbons a fusionné avec un kiosque à journaux cette année". Severus ne se sent pas de joie: "Quel délectation, je vais enfin pouvoir vous mettre un T. Je ne comprends pas comment vous avez pu triompher de mon énigme des potions en première année!"

Et puis, je disais que c'était un exemple, non pas d'une gaffe d'Hermione, mais plutôt du fait qu'elle n'accepte jamais qu'on ne pense pas comme elle, elle veut que les autres se conforment à sa vision des choses et non l'inverse. Elle ne se remet pas en question. La seule personne en qui elle fasse vraiment confiance, c'est McGonagall, la preuve, c'est que son mépris de la divination ne date pas du premier cours avec Trelawney mais de la retenue dans la forêt avec Hagrid où les centaures parlent des étoiles et qu'elle dit à Harry qu'elle a lu dans l'Ecangile selon Sainte-Minerva que la divination était une branche nébuleuse. Et donc, parce que la maitresse l'a dit, c'est que c'est vrai.

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
26-02-09
à 11:54

Re: Le scène..

Et Luna aurait pu avoir la langue aussi pendue que son père et ne pas se gêner de dire ce qu'elle pense à Hermione qu'elle trouve d'une étroitesse d'esprit à se donner des envie de se fusiller.

Si mes souvenirs sont bons, elle ne se gêne pas, justement, pour faire la remarque à Hermione (dans le tome 5, il me semble). Enfin, c'est pas une pauvre chose sans défense non plus, Luna.

Et puis, je disais que c'était un exemple, non pas d'une gaffe d'Hermione, mais plutôt du fait qu'elle n'accepte jamais qu'on ne pense pas comme elle, elle veut que les autres se conforment à sa vision des choses et non l'inverse. Elle ne se remet pas en question. La seule personne en qui elle fasse vraiment confiance, c'est McGonagall, la preuve, c'est que son mépris de la divination ne date pas du premier cours avec Trelawney mais de la retenue dans la forêt avec Hagrid où les centaures parlent des étoiles et qu'elle dit à Harry qu'elle a lu dans l'Ecangile selon Sainte-Minerva que la divination était une branche nébuleuse. Et donc, parce que la maitresse l'a dit, c'est que c'est vrai.

Oui, enfin ce n'est pas comme si les autres personnages se remettaient plus facilement en question, Harry est tellement buté à propos de Rogue, même s'il a ses raisons, que dans le tome 5 il ne le compte même pas parmi les membres de l'Ordre encore au chateau avant qu'il soit trop tard, par exemple, et quand Dumbledore lui fait comprendre que sans Rogue, aucun membre de l'Ordre ne serait venu au Ministère lui sauver les miches, il refuse de l'écouter car c'est plus facile d'en vouloir à Rogue que de s'en prendre à lui-même, à Dumbledore et à Sirius.

Quant au fait que Hermione n'aime pas la divination, ce n'est pas parce que McGo l'a dit et qu'Hermione boit ses paroles sans reculs, c'est surtout que ce sont deux esprits logiques, donc si McGo dit une chose, il y a des chances qu'Hermione soit d'accord, non parce que c'est la maitresse qui l'a dit, mais parce qu'elles fonctionnent de la même façon (et en l'occurrence elle a raison, la divination c'est quand même du grand n'importe quoi: même quand on a de vraies prophéties, elles ne se réalisent pas forcément, et de tout de façon n'influence l'action que dans un cas, façon tragédie grecque avec Voldemort. Mais que Trelawney ait fait une prophétie à propos de Pettigrew dans le 3 n'a aucune véritable importance dans l'intrigue elle n'aurait rien dit le cours des événements auraient été le même. C'est bien d'avoir l'esprit ouvert mais faut pas non plus y faire entrer n'importe quoi pour se la jouer tolérant, c'est bien aussi d'avoir des convistions. Et comme je l'ai dit, Luna c'est l'excès inverse et c'est pas mieux. Elle non plus ne se remet pas en question, que je sache, ni ce que dit son père).

 


  Melusinewitch
Melusinewitch
26-02-09
à 12:31

Re: Le scène..

Je ne dis pas que la SALE ce n'était pas foireux, mais ils paient clairement leur côtisation pour qu'elle ne les saoule pas et ne se privent pas de lui dire que ça ne sert à rien et de ne rien foutre. Je ne dis pas qu'ils doivent passer du temps pour améliorer la manière de fonctionner, mais une fois qu'ils lui ont donné ses sous, ils ne font rien (et Ron ne se prive pas pour se moquer de son projet quand il en a l'occasion).

Pour qu’elle arrête de les souler, ils auraient pu aussi dire « Hermione, fiche-nous la paix, tu nous soules, tu n’as pas compris qu’on n’était pas intéressés ? Eh, on n’a pas envie de te suivre dans ton plan casse-gueule. Tu peux pas nous y forcer. Laisse-nous tranquilles ! ». C’aurait même été plus efficace, puisqu’en payant la cotisation, ils lui ont donné l’idée qu’ils étaient d’accord et elle les a remerciés en les harcelant pour qu’ils portent leur badge. Ils ont regretté d’avoir voulu être sympas.

Et il ne présente ses excuses qu'après qu'Harry ait été en danger de mort. Donc là, pour le coup, je ne vois pas en quoi il est différent d'Hermione qui ne se réconcilie avec Ron que lors d'un événement dramatique comme un empoisonnement ou la condamnation de Buck. Il faut des circonstances exceptionnels pour que Ron aussi admette ses erreurs.

Hem…Quand Ron a passé des plombes à essayer de les retrouver et quand il trouve enfin Harry, il le voit entrain de faire quelque chose de bizarre, sa première réaction et d’essayer de comprendre ce qui se passe, rien d’illogique. Il n’allait pas « l’interrompre » pendant sa poursuite du patronus pour bondir devant lui en criant « Harry, pardoooone-moi », il a préféré continuer à observer. Et puis, il voit Harry qui se jette à l’eau de façon quasi suicidaire, alors il le sauve, puis il lui demande s’il est malade d’avoir fait un truc aussi insensé, puis Harry se met à lui poser des questions de s’il a vu une tierce personne etc., puis Ron s’explique et il s’excuse (enfin, il dit plutôt : « Je n’ai pas d’excuses pour ce que j’ai fait… »). Et du reste, il prouve bien qu’il s’est remis en question pendant son absence. Quant aux excuses faites à Hermione, ben oui, Ron ne les fait que après avoir sauvé Harry mais bon…elle était pas là, il allait partir à sa recherche pour lui faire des excuses pendant que Harry est en phase de finir en glaçon.

Oui, enfin faut pas abuser en parlant de réaliser une envie de meurtre. c'était violent mais ce n'était pas non plus une tentative d'homicide. Le monde d'HP est plus violent que le nôtre, mais à ce compte-là, personne ne fait de reproches aux Weasley pour avoir mis Montague dans l'amoire magique cassée, alors qu'il a ensuite passé des semaines à l'infirmerie et que Drago dit dans le 6 qu'il a même failli mourir. les jumeaux ne voulaient pas le tuer, mais ils ont clairement passé la mesure et ne sont pas inquiété une seule seconde, et Montague, tout connard qu'il est, ne pouvait en échange que leur enlever des points, leur coller une retenue désagréable ou au pire les faire virer (en même temps les jumeaux ne demandaient qu'à partir). Je trouve ça nettement plus inquiétant qu'une bande de piafs

Pour info, je n’ai jamais aimé les jumeaux (du moins à ce point de vue là) et encore moins Malfoy. Et j’ai beau adorer les Maraudeurs, je leur en veux pour toutes les saloperies qu’ils ont fait à Rogue, surtout celles qui auraient pu lui couter la vie. Je déteste ça.
Et je déteste la violence physique en général. Et même si ce qu’Hermione a fait était moins grave, j’estime que c’est déjà trop. Ron est souvent perçu comme quelqu’un de violent par les lecteurs, mais il n’a jamais fait quelque chose comme frapper Hermione. Elle pense peut être que parce que ses piafs étaient de la magie ça la rendait plus honorable ? Qu’a-t-elle fait au fond, sinon mettre une couche de poudre de perlinpinpin magique sur un coup de pied en pleine gueule ? Une preuve que Ron a toujours perçu Hermione comme une fille et pas seulement au moment de l’invité au bal : ben, il n’a l’a jamais frappée, parce qu’avec le caractère qu’elle a, si elle avait été un mec, elle aurait se serait retrouvée à l’infirmerie plus souvent que Harry.

Harry qui lit un magazine pour la première fois, une inconnue au look excentrique dans le compartiment...Où est passé le fulgurant sens de la déduction d'Hermione Granger? Rogue devrait y penser s'il veut lui poser une colle: "Miss Granger, vous trouvez votre ami dans un compartiment en compagnie d'une inconnue, il lit un magazine que nous ne lui avez jamais vu lire, sans parler du fait que vous avez passé ces dernières semaines de vacances avec lui et par conséquent, vous savez qu'il n'a pas acheté ce magazine. Et maintenant, répondez à la question: à qui appartient cette revue, à votre ami ou à cette fille que vous n'avez jamais vue? Hermione répond: Harry, puisque c'est lui qui l'avait en main, il a du l'acheter pendant que j'allais à la réunion des préfets, j'en déduis donc que la chariot à bonbons a fusionné avec un kiosque à journaux cette année". Severus ne se sent pas de joie: "Quel délectation, je vais enfin pouvoir vous mettre un T. Je ne comprends pas comment vous avez pu triompher de mon énigme des potions en première année!"


Je vois bien l’expression de Rogue, trop heureux de la coincer.

  Mid-
Mid-
26-02-09
à 12:56

Re: Le scène..

Ah la la, plus je parle, plus j'ai l'impression que je te vexe...

J'ai lu toutes tes analyses de personnages, je les ai trouvées très bien vues dans l'ensemble, sauf une, devine laquelle? Hermione, tout juste. Si j'ai bien compris ton chouchou, c'est ce cher Sev'...Mais tu parviens à être critique avec lui. En revanche, tu occultes les défauts d'Hermione et tu avoues franchment que tu te retrouves en elle...

Et donc, j'ai l'impression que je te critique personnellement en la critiquant elle...Mais on est tous comme ça: faut pas toucher aux persos préférés, sinon grr...en tous cas , je suis comme ça, et c'est pour ça que je me retiens de parler de Ron et Hermione.

Harry est tellement buté à propos de Rogue, même s'il a ses raisons, que dans le tome 5 il ne le compte même pas parmi les membres de l'Ordre encore au chateau avant qu'il soit trop tard, par exemple, et quand Dumbledore lui fait comprendre que sans Rogue, aucun membre de l'Ordre ne serait venu au Ministère lui sauver les miches, il refuse de l'écouter car c'est plus facile d'en vouloir à Rogue que de s'en prendre à lui-même, à Dumbledore et à Sirius.

J'aime pas Harry non plus, c'est un boulet ^^. Et Sev' je l'adore, Harry a vraiment mal joué sur ce coup-là. Mais son problème à lui, c'est qu'il est d'une impulsivité immense. Bon, y'a pas que lui, mais c'est lui le pire de tous. Il s'est même pas posé la question, il agit, et puis il réfléchit.

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
26-02-09
à 14:55

Re: Le scène..

Bon, alors concernant l'analyse d'Hermione, je l'ai écrite il y a environ quatre ans, si je ne me trompe pas. Je peux changer par rapport à un temps donné, ou ne plus être satisfaite d'un article que j'ai écrit sans pour autant le modifier ou le supprimer (je veux dire que dans la foulée de mon enthousiasme suite à la sortie de La Revanche des Sith j'ai écrit un article pour réhabiliter La Menace Fantôme que je trouve assez stupide maintenant, et je n'ai envie de revoir aucun de ces films). Ensuite, si je retrouve des points communs avec elle (le fait d'avoir le nez dans les bouquins, en fait, et c'est finalement tout) je suis loin de la considérer comme ma copie conforme, vraiment loin de là (j'étais pas du genre à toujours lever la main en classe, en fait c'était même carrément l'inverse si tu veux tout savoir et avec mes amies j'^étais plutôt du genre Ron, vanner d'abord, reflechir ensuite. Et dans ma conduite de tous les jours je serais plutôt du genre Neville, et pas le Neville badass de la fin, qui se révèle quand le vrai danger menace). Et je n'ai aucun mal à lui voir des défauts, ce n'est peut-être pas visible sur ce joueb parce que ce n'était pas venu dans la conversation jusque-là. Par contre sur un forum que je fréquente, j'ai plutôt du prendre la défense de Ron et des Weasley en général, pas forcément par rapport à Hermione mais sa conduite globale. Comme quoi.

Donc non, pas de suridentification à un personnage adoré ce qui m'empêcherais de voir ses défauts. Sauf que là, en l'occurence, c'était le personnage d'Hermione qui était attaquée à la base, et dont je défandais le point de vue, face à des personnages qui n'ont pas une conduite meilleure.

Et Sev' je l'adore, Harry a vraiment mal joué sur ce coup-là. Mais son problème à lui, c'est qu'il est d'une impulsivité immense. Bon, y'a pas que lui, mais c'est lui le pire de tous.

Ben oui, mais Hermione aussi est une impulsive mine de rien, elle s'emporte facilement elle ne cache pas ses opinions. Sauf que là je ne vois pas pourquoi on le lui reproche face à Luna quand les autres font la même chose (Ron est une grande gueule mais ça n'étonne personne, Harry est trop impulsif mais il faut bien que le héros ait des défauts pour ne pas être d'une perfection insupportable, mais quand c'est Hermione, parce qu'elle est studieuse et logique, elle ne peut pas faire pareil sans qu'on la considère comme une espèce de virago insupportable?).

Sinon, non tu ne me vexes pas, c'est un débat comme un autre...


  Zakath-Nath
Zakath-Nath
26-02-09
à 15:08

Re: Le scène..

C’aurait même été plus efficace, puisqu’en payant la cotisation, ils lui ont donné l’idée qu’ils étaient d’accord et elle les a remerciés en les harcelant pour qu’ils portent leur badge. Ils ont regretté d’avoir voulu être sympas.

Oui, mais pas vraiment. Ils paienty clairement la côtisation en pensant que ça la calmera un moment, pas pour être sympa et ne sont pas ravis de voir que ça l'encourage, mais attendent que ça passe. Tout comme Hermione, pour être sympa, joue au quidditch avec eux même si ça ne l'intéresse pas, juste pour équilibrer les équipes alors qu'elle préférerait sans doute lire un bouquin ou faire autre chose.

Hem…Quand Ron a passé des plombes à essayer de les retrouver et quand il trouve enfin Harry, il le voit entrain de faire quelque chose de bizarre, sa première réaction et d’essayer de comprendre ce qui se passe, rien d’illogique. Il n’allait pas « l’interrompre » pendant sa poursuite du patronus pour bondir devant lui en criant « Harry, pardoooone-moi », il a préféré continuer à observer. Et puis, il voit Harry qui se jette à l’eau de façon quasi suicidaire, alors il le sauve, puis il lui demande s’il est malade d’avoir fait un truc aussi insensé, puis Harry se met à lui poser des questions de s’il a vu une tierce personne etc., puis Ron s’explique et il s’excuse (enfin, il dit plutôt : « Je n’ai pas d’excuses pour ce que j’ai fait… »). Et du reste, il prouve bien qu’il s’est remis en question pendant son absence. Quant aux excuses faites à Hermione, ben oui, Ron ne les fait que après avoir sauvé Harry mais bon…elle était pas là, il allait partir à sa recherche pour lui faire des excuses pendant que Harry est en phase de finir en glaçon.

Oui, enfin là je veux bien reste que ça n'enlève rien à mon premier exemple dans HP4 et que c'est la même chose que pour Hermione. Et tout simplement parce que d'un point de vue littéraire c'est plus percutant de faire se réconcilier des personnages dans des circonstances dramatiques qu'oridnaire, donc là encore, Ron et Hermione, même topo (et pareil pour Percy qui sait depuis deux ans qu'il a fait une boulette mais ne les contacte qu'au moment d'une bataille imminente, parce que ça a plus d'impacte que de caser dans un dialogue "tiens la semaine dernière Percy est passé au Terrier faire son mea culpa".

Ron est souvent perçu comme quelqu’un de violent par les lecteurs, mais il n’a jamais fait quelque chose comme frapper Hermione. Elle pense peut être que parce que ses piafs étaient de la magie ça la rendait plus honorable ? Qu’a-t-elle fait au fond, sinon mettre une couche de poudre de perlinpinpin magique sur un coup de pied en pleine gueule ? Une preuve que Ron a toujours perçu Hermione comme une fille et pas seulement au moment de l’invité au bal : ben, il n’a l’a jamais frappée, parce qu’avec le caractère qu’elle a, si elle avait été un mec, elle aurait se serait retrouvée à l’infirmerie plus souvent que Harry.

Oui, alors une chose: je n'ai jamais dit que Ron était violent, si d'autres le perçoivent comme ça ce n'est pas vraiment mon problème. Immature, oui, grande gueule, oui, avec un complexe d'infériorité qui est parfois à la limite d'empoisonner ses relations avec les autres avant qu'il arrive à le surmonter, oui (mais c'est bien ça qui le rend intéressant et n'en fait pas un sidekick lambda. Si je pointe du doigt ce défaut, je n'aurais pas voulu que Rowling l'enlève car il n'y aurait rien eu à dire sur le personnage, entendons-nous bien).

Et le fait que Ron a toujours perçu Hermione comme une fille parce qu'il ne l'a jamais frappé, justement, je trouve ça bidon puisque même au cours de ses disputes avec Harry il ne la jamais frappé non plus, justement parce que ce n'est pas un personnage physiquement violent (où alors il est troublé par la féminité d'Harry, mais j'en doute). Des sorts envoyés au cours d'une dispute, oui, les poings pas vraiment (en quoi faire cracher des limaces, même si ça foire, c'est mieux qu'envoyer des oiseaux sur quelqu'un? Dans les deux cas ils lancent un sort à une personne, aucun des sorts n'est de magie noire.)

Alors ensuite, le monde d'HP est plus violent que le nôtre sans doute, maintenant Ron ce n'est pas non plus un pauvre homme battu.



  Melusinewitch
Melusinewitch
27-02-09
à 12:53

Re: Le scène..

Oui, mais pas vraiment. Ils paienty clairement la côtisation en pensant que ça la calmera un moment

Dans ce cas, c'est qu'ils ont vraiment bêtes d'avoir pensé que ça la calmerait, parce que la première chose qu'ils ont compris d'elle depuis qu'ils ont fait sa connaissance, c'est qu'elle ne connaissait pas le concept de "laisse béton",ce qui est une qualité honorable dans bien des circonstances.

Et le fait que Ron a toujours perçu Hermione comme une fille parce qu'il ne l'a jamais frappé, justement, je trouve ça bidon

Hem...ca en fait, c'était d'avantage une blague qu'un argument, mais bon, je sais que mon humour laisse à désirer...C'était justement pour prouver que c'était pas lui le plus violent, vu que quasiment tous les exemples de violence physique qui me viennent à l'esprit impliquent Hermione (pas tous, mais beaucoup)

Et pour le crache-limace, c'est différent car il y a quand même eu insulte raciste, et moi, personellement, si j'entendais quelqu'un dire un truc de ce genre à un de mes potes, j'ai beau ne pas être violente (avec mes 44 Kg, j'ai aucune chance d'avoir l'avantage, faut dire) je lui foutrais quand même mon poing dans la gueule.

Mais je pensais également à truc qui me sidère de la part de personnages qui se disent défenseurs des Moldus mais ont une arrière-pensée plus négative. Oh, y'en a plein, si bien que je me demande parfois si Arthur n'est pas le seul à être honnête. Et un exemple qui me vient à rapport à la violence physique: quand Harry et les jumeaux frappe Malfoy après le match, McGo leur demande s'ils n'ont pas honte de s'être battus comme des Moldus...Comme si un coup de poing était plus "dépravant" qu'un sortilège que Flitwick aurait gratifié d'un "O". Alors, du coup, je me dit que dans une version moldue, Hermione ne peut pas lancer de zozios sur Ron, alors elle se jette sur lui pour le rouer de coups...l'effet que ça me fait, c'est bizarre...surtout parce qu'elle est intelligente et est plutôt du genre à blesser oralement...

Alors ensuite, le monde d'HP est plus violent que le nôtre sans doute, maintenant Ron ce n'est pas non plus un pauvre homme battu.

Bof, le monde d'HP est assez bien calqué sur le nôtre, tout est transposé de façon "magique". Mais en ce qui conerne les querelles de couple (enfin,ils n'en étaient pas encore un, mais j'ai pas d'autre mot), y'a rien qui change. Mais quand il revient dans te T7, elle se met effectivement à la rouer de coups pour de bon (c'est pas comme si elle allait vraiment parvenir à lui faire mal, mais Harry s'est s'entit obligé de mettre une barrière magique)...et elle le menace de recommencer avec se oiseaux


Ben oui, mais Hermione aussi est une impulsive mine de rien, elle s'emporte facilement elle ne cache pas ses opinions. Sauf que là je ne vois pas pourquoi on le lui reproche face à Luna quand les autres font la même chose (Ron est une grande gueule mais ça n'étonne personne, Harry est trop impulsif mais il faut bien que le héros ait des défauts pour ne pas être d'une perfection insupportable, mais quand c'est Hermione, parce qu'elle est studieuse et logique, elle ne peut pas faire pareil sans qu'on la considère comme une espèce de virago insupportable?).

Je sais que là je m'insère dans "l'autre débat", mais je ne crois pas qu'il ait été dit qu'Hermione n'avait pas le droit d'être impulsive...C'est plutôt Harry qui était visé (enfin, elle confirmera quand elle reviendra, mais elle a dit que c'était un boulet, elle doit pas beaucoup aimé le survivant) C'est pas forcément faux de dire que Harry est pire que les autres à ce point de vue-là, parce que là où Ron et Hermione se contentent de parler trop vite et de faire un commentaire pas très fin avant de se rendre compte qu'ils ont fait une gaffe (mais le nier avec une mauvaise foi accablante), Harry commet ce genre de boulette dans des moments d'action, et ça peut avoir des conséquences graves, il me suffit de dire "Sirius" pour donner un exemple.

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
27-02-09
à 14:04

Re: Le scène..

Dans ce cas, c'est qu'ils ont vraiment bêtes d'avoir pensé que ça la calmerait, parce que la première chose qu'ils ont compris d'elle depuis qu'ils ont fait sa connaissance, c'est qu'elle ne connaissait pas le concept de "laisse béton",ce qui est une qualité honorable dans bien des circonstances.

Ben oui, ils ont été bêtes, ils auraient très bien du se douter qu'elle ne se découragerait pas de sitôt, ils ont juste pensé à court terme (en lui donnant de l'argent tout de suite ça mettra fin à la conversation qu'on a. Peut-être, mais du coup elle revient à la charge les autres jours).

Et pour le crache-limace, c'est différent car il y a quand même eu insulte raciste, et moi, personellement, si j'entendais quelqu'un dire un truc de ce genre à un de mes potes, j'ai beau ne pas être violente (avec mes 44 Kg, j'ai aucune chance d'avoir l'avantage, faut dire) je lui foutrais quand même mon poing dans la gueule.

Non, quelque soit l'insulte, grave ou pas, les poings c'est pas la solution et ça reste en tout cas de la violence physique. Collet une baffe à un mec parce qu'à tort ou à raison on le considère comme un goujat et mettre un bourre-pif à un petit con qui balance une insulte raciste, c'est pas mieux, le genre de reflexion que fait Malefoy, ça se traite par le mépris, et si Ron réagit autrement, c'est qu'il est aussi soupe-au-lait que les autres.

Concernant la reflexion de McGo ça m'avait aussi fait tilter, mais je ne trouve pas que l'attitude d'Arthur soit plus honnête. Il adore les moldus, veut les protéger mais il est aussi affreusement paternaliste par moment, il les trouve "bien braves" malgré sa fascination... C'est pas forcément mieux, ça montre juste qu'il y a différentes formes de racisme et de préjugés plus ou moins fort et que le côté "Serpentard ou mangemort qui veut faire la peau aux moldus" ce n'est que la manifestation la plus violente et la plus évidente, et celle qu'il faut régler en priorité, mais les mentalités en général, ça se change moins facilement.


 


  Vous-ne-savez-pas-Qui
27-02-09
à 17:18

Re: Le scène..

Non, quelque soit l'insulte, grave ou pas, les poings c'est pas la solution et ça reste en tout cas de la violence physique. Collet une baffe à un mec parce qu'à tort ou à raison on le considère comme un goujat et mettre un bourre-pif à un petit con qui balance une insulte raciste, c'est pas mieux, le genre de reflexion que fait Malefoy, ça se traite par le mépris, et si Ron réagit autrement, c'est qu'il est aussi soupe-au-lait que les autres.

Bien sûr que ce n'est pas bien, je parlais de l'envie d'être plus violent que d'habitude parce que l'affront est tel que ça donne envie de réagir un peu plus. Ron en fait plus que d'habitude niveau violence parce que ce que Malfoy a dit était vraiment immonde. Mais bon, c'est vrai qu'il aurait pu lui répliquer un truc bien sentit comme "Y'a qu'à la vérité qui blesse, espèce de perroxydé gominé!"