Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Une éducation

Angleterre, 1961. Jenny est une adolescente intelligente et studieuse qui travaille dur pour entrer à Oxford. En revenant d'une répétition d'orchestre, elle fait la connaissance de David, un homme plus âgé, qui va lui faire découvrir un monde nouveau.

Une éducation est la libre adaptation par Nick Hornby des mémoires de la journaliste Llyn Barber. On est immédiatement plongé dans le début des années 60, avant la libération des mœurs, alors qu'on suit Jenny, qui rêve de devenir adulte et indépendante, mais ne le deviendra évidemment pas de la façon dont elle l'avait prévue. Même si on sait dès le départ qu'elle va au devant de grosses désillusions, il est difficile de ne pas comprendre son envie d'échapper à son quotidien et à la vie morne qui semble lui être promise.

Le film est rythmé, et très bien servi par les acteurs, notamment Carey Mulligan (l'inoubliable Sally Sparrow!) absolument délicieuse et convaincante en adolescente de 16 ans (elle en a en fait 24), mais il faudrait également citer Peter Sarsgaard en séducteur lâche, Alfred Molina en père à la fois autoritaire et totalement irresponsable, et... non, ils sont tous parfaits.

potion préparée par Zakath Nath, le Jeudi 4 Mars 2010, 14:33bouillonnant dans le chaudron "Films".


Ingrédients :

  fizzy
fizzy
09-03-10
à 00:05

Magnifique film

Un magnifique film, et une jeune actrice vraiment fantastique. J'ai complètement accroché sur ce film. Le scénario est superbe et il est difficile de ne pas admirer ce portrait de jeune fille. Et tout petit détail de rien, j'ai bien aimé les clins d'oeil français, les disques de Juliette Gréco, Paris façon Vacances romaines...