Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Twilight chapitre 3: Hésitation

Alors qu'Edward et Bella tournent autour du pot sur des questions de mariage et de transformation, Victoria, toujours décidée à se venger, recrute une armée de vampires nouveaux-nés. Les Cullen et les loups-garous seront forcés de s'allier pour protéger Bella.

Le troisième livre de la série marquait un petit progrès par rapport aux précédents: alors que dans les deux premiers, il fallait attendre les dernières pages pour voir apparaître un semblant de danger après 300 pages d'amourettes, cette fois-ci Meyer parvenait à introduire la menace dès le début et la rappelait régulièrement. Pas de quoi se pâmer devant des sous-intrigues savamment entrecroisées, mais tout de même. En revanche, les personnages principaux dépassaient le cap de l'antipathique, même Jacob, et le parallèle avec Les Hauts de Hurlevent était tout aussi lourd et risible que celui avec Romeo et Juliette la fois d'avant.

Et ce troisième film? Si Bella est moins odieuse que dans le bouquin, elle et ses compères sont aussi peu attachants. Les malheureux acteurs font de leur mieux, mais entre les répliques niaiseuses et les maquillages foireux, même Laurence Olivier ne serait pas à la fête. David Slade s'était déjà frotté à des vampires nettement plus agressifs dans 30 jours de nuit mais l'expérience ne lui est guère utile dans ce nouveau contexte, et il peine à mettre un minimum d'angoisse et de violence quand il traite des nouveaux-nés.

Ce qui aurait pu devenir le film le plus dynamique (toutes proportions gardées) se transforme en film le plus ennuyeux: les atermoiements des personnages, déjà pénibles au départ, sont insupportables au bout de trois films, le comique involontaire quasiment absent (ah, Jasper, pourquoi te la jouer Ashley Wilkes? Tu étais tellement plus drôle en Harpo Marx) et si j'attendais un plaisir coupable comme pour les précédents, j'en ai été pour mes frais. Dire qu'il y a encore un double épisode sur le feu! Malgré son potentiel nanar, je songe à passer mon tour.

potion préparée par Zakath Nath, le Lundi 12 Juillet 2010, 19:36bouillonnant dans le chaudron "Films".


Ingrédients :

  fizzy
fizzy
23-07-10
à 23:07

Twilight, on aime ou on déteste...

Dommage que ce volet (ou la saga dans son ensemble) ne t'ai pas plu. Là, pour une fois, je ne te rejoins pas. Même si le 3ème film est loin d'être parfait il a ses qualités. C'est un univers, on y entre, ou pas du tout... Personnellement j'aime bien cette saga, tant en livres qu'en films. Mais à force d'en discuter autour de moi et avec de nombreux internautes, j'en suis arrivée à une conclusion assez simple : Twilight fait décidément partie de ces trucs que soit on aime (sans forcément pouvoir expliquer toujours pourquoi), soit on déteste. Il y rarement des avis intermédiaires. Bon, tant pis c'est comme ça !
Devant les médias qui cassent systématiquement leur saga bien-aimée, je constate aussi que les gens qui aiment cette série commencent à devenir philosophes : leur réponse est maintenant que les films sont fait pour les fans, qui fournissent un public plus qu'amplement suffisant, merci, il suffit de regarder les recettes, et qu'ils n'ont pas besoin ni des critiques, ni d'attirer d'autres publics. En gros, ils s'en fichent désormais royalement. Ils sont dans leur monde et n'ont pas besoin des autres. Ce n'est pas forcément une bonne chose mais je pense que c'est aussi une conséquence des critiques extrêmement virulentes et systématiques. A la fin, ça lasse...


  Zakath-Nath
Zakath-Nath
23-07-10
à 23:43

Re: Twilight, on aime ou on déteste...

Je précise que je suis loin d'avoir détesté les deux premiers films, même si j'y ai trouvé des longueurs et des trucs concons... Mais je n'ai pas passé un mauvais moment, et je n'ai pas eu du mal à lire les livres, même si j'avais de plus en plus de choses à leur reprocher. mais là, je crois que la coupe était pleine pour moi, Edward/Jacob/bella n'avaient rien de nouveau à proposer et du coup, je n'avais plus autant d'indulgence. Alors que le bouquin pouvait donner lieu non pas à un chef d'oeuvre, mais au moins à quelque chose de plus prenant: parce que les vampires nouveaux-nées, il y avait de quoi faire, et au final, à part sauter sur des carcasses de voiture avant l'attaque finale... Rien. Et connaissant le contenu du dernier livre, si ça continue sur cette lignée je n'ai plus trop de réserves pour la suite.

Je ne suis pas d'accord avec cette expression "on aime ou on déteste" en règle générale, d'ailleurs, pas que dans le cas présent ;-). Car rien que pour Twilight, on a à peu près tous les cas de figure, des fans à ceux qui détestent en passant par ceux qui apprécient ou qui y sont assez indifférents, qui lisent/regardent et qui oublient. C'est une façon un peu réductrice de mettre fin au débat!