Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Tinker Tailor Soldier Spy
Mis à la retraite anticipée, George Smiley est rappelé pour démasquer la taupe qui se cache parmi les dirigeants des services secrets britanniques.

Avant le film de Thomas Alfredson, le roman de John Le Carré avait déjà été adapté en 1979 par la BBC, sous la forme d'une mini-série en 7 épisodes. Mini-série qui rencontra un franc succès et permit à Alec Guinness de tenir un de ses rôles les plus emblématiques, allant même jusqu'à influencer Le Carré en pleine rédaction de Smiley's People. Il faut dire que la BBC a bien réussi son coup avec un scénario très fidèle au livre malgré quelques changements (les aventures de Tarr ont cette fois lieu à Lisbonne sans doute pour une question de budget) et quelques coupes (les problèmes de couple de Guillam). C'est d'ailleurs sur le scénario et les acteurs que reposent en grande partie la réussite de la mini-série, au niveau de la mise en scène, de la photographie et des décors, on est dans de la télévision des années 70, correctement emballée mais sans la recherche et la sophistication qu'on attend depuis quelques années.

C'est certainement le point qui me rend impossible de départager la série et le film, qui a peut-être ma préférence car malgré la difficulté de synthétiser le livre en deux heures, se révèle souvent plus subtil (en refusant de montrer Karla ou Ann) et surtout plus émouvant (quitte à changer ou en rajouter dans les intrigues consacrées à Guillam et Tarr). Néanmoins, la série propose un face à face entre Smiley et Karla (joué par un Patrick Stewart mutique) peut-être plus classique mais tout de même prenant, et la dernière scène entre Smiley et Ann illustre in fine mieux que tout ce qui a précédé le décalage entre les talents de Smiley et son incompréhension du monde en dehors de l'espionnage.

On peut également regretter que malgré la durée, les personnages de Bland et Alleline ont du mal à se détacher vraiment, même si en contrepartie on a droit à un Ian Richardson excellent dans le rôle de Bill Haydon.

L'apparence assez désuète de la mini-série ne doit donc pas rebuter (c'est quand même plus facile d'accès, à ce niveau, que Moi, Claude Empereur, au moins on a de vraies scènes d'extérieur qui rendent le tout moins théâtral) car il serait dommage de passer à côté. Elle a d'ailleurs eu suffisamment de succès pour que Guinness reprenne le rôle dans une adaptation de Smiley's People.
potion préparée par Zakath Nath, le Samedi 13 Septembre 2014, 22:19bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".