Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
The Wyvern Mystery
Jeune orpheline, Alice Maybell a été élevée dans la maison du Squire Fairfield qui, maintenant qu'elle est devenue une belle jeune femme, a des vues sur elle. À sa grande rage, il découvre qu'elle a épousé son fils ainé Charles. Le couple s'installe dans une maison voisine, mais loin d'y trouver la paix, leurs problèmes commencent, entre les dettes et un secret de Charles qui menace de refaire surface.

Ce roman méconnu de Le Fanu n'est pas sans présenter un certain intérêt puisqu'il est en quelques sorte un prototype de Jane Eyre de Charlotte Brontë, et il est difficile de ne pas voir en lui une source d'inspiration: la jeune orpheline tombant sous le charme d'un homme plus âgé, des soupçons de bigamie, une dénommée Bertha dont on dit qu'elle n'a pas toute sa tête.

Hélas pour Le Fanu, The Wyvern Mystery est loin d'être aussi abouti et les personnages ne sont pas mémorables. Alice est trop passive pour qu'on s'y attache ou même qu'on compatisse à ses malheurs, Charles et Harry, les fils de Fairfield, manquent de charisme également même si le second, par sa conduite sans scrupule derrière son aspect jovial, retient un peu plus l'attention. Quant à la fin, elle est également trop expéditive pour convaincre.

Néanmoins, le livre se lit d'une traite, bien plus facilement que ceux que j'ai pu lire précédemment. Une adaptation a été faite il y a quelques années par la BBC sans passionner les foules malgré un joli casting (Derek Jacobi, Naomi Watts, Iain Glen et Jack Davenport dans les rôles principaux). Il n'y avait sans doute pas de quoi tirer une œuvre mémorable de ce roman, qui vaut surtout pour l'influence qu'il a eu sur Charlotte Brontë que pour ses propres mérites.
potion préparée par Zakath Nath, le Jeudi 2 Mars 2017, 09:20bouillonnant dans le chaudron "Littérature".