Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath
Ça - Chapitre Un (3)
Vendredi 22/09 12:04 - Escrocgriffe

Potion précédente-Potion suivante
The Terror, saison 1 épisode 6: A Mercy
Pendant que le capitaine Crozier essaie de se défaire de sa dépendance à l'alcool, James Fitzjames prend la direction des opérations et envisage l'abandon des navires. Pour remonter le moral des troupes avant le grand départ, il décide d'organiser un carnaval.

Dans le recap du précédent épisode, je me demandais si l'adaptation allait conserver un passage très particulier du roman: la réponse est oui et cela conclut d'ailleurs en feu de joie le second acte. Néanmoins, il y a quelques aménagements dans la manière dont le drame arrive, qui sont logiques par rapport à la situation des personnages à ce point de l'histoire.

Le Tunnbaq, malgré une brève apparition, est au second plan, car Lady Silence, ayant un parcours personnel plus développé et explicite que dans le roman, prend les choses en main dans The Mercy pour tenter de le contrôler, et il n'est donc pas la cause de la catastrophe finale. Au lieu de quoi c'est vers les équipages de l'Erebus et du Terror qu'il faut se tourner, à présent qu'ils font face à un nouveau problème: la montée de la folie. Les épisodes 4 à 6 forment un huis-clos nocturne s'étalant sur plusieurs mois et cela pèse sur le mental, mais les plus affectés ne seront pas forcément les plus évidents.

The Mercy permet de mettre en avant plusieurs personnages jusque-là restés en périphérie de l'histoire: Jopson, le valet de Crozier qui doit désormais plus que jamais veiller sur lui, a droit à une petite backstory, o voit Bridgens et Peglar, qu'on avait aperçu dans l'épisode 2, poursuivre leur petit club lecture et on développe un peu leurs rapports, et Collins, le plongeur qui avait eu une vision effrayante dans Go for Broke, vient confier ses tourments au Dr Stanley.

Alors que Fitzjames inaugure un carnaval fantasmagorique et décadent à souhait (je ne me souviens pas de son costume dans le roman mais il ne me semble pas que c'était un Romain... De là à supposer que c'est une nouvelle allusion au rôle de Tobias Menzies dans Rome il n'y a qu'un pas) c'est le Dr Stanley qui va faire tourner les festivités à l'horreur en invitant tout le monde à son suicide par immolation. Cela peut sembler un virage abrupt pour un personnage jusque-là dépeint comme froid, détaché et dédaigneux, mais que quelqu'un qui a l'habitude de tout garder pour lui ne donne pas de signes avant-coureurs se tient. D'autant plus qu'avec Henry Goodsir, il était le seul à connaître l'étendue de leurs problèmes. Les expériences de l'aide-chirurgien sur la pauvre Jacko ont portés leurs fruits et les hommes n'ont pas seulement affaire à des conserves bon marché montrant des signes de pourriture: celles qu'ils croyaient saines contenaient du plomb, plomb qu'ils ont ingérer sans le savoir depuis des années, expliquant les maladies de David Young et ses collègues.

L'incendie final est efficacement mis en scène, et on perd à l'occasion plusieurs personnages comme le brave Dr MacDonald, tandis que Hickey continue de souffler le chaud et le froid, sauvant cette fois-ci une bonne part de ses camarades de bord, sans que l'on sache vraiment si c'est parce qu'il sait pertinemment qu'il ne peut survivre seul ou si son premier réflexe reste encore de ne pas laisser mourir ses semblables dans d'atroces souffrances s'il peut l'éviter.

C'est sur ce nouveau coup dur qui est loin d'être le dernier que l'on se prépare à entrer dans la dernière partie de l'histoire, qui devrait plus tenir du survival, avec un Crozier remis sur pied et un Fitzjames qui malgré un gros indice ne soupçonne pas encore que son calvaire ne fait que commencer.
potion préparée par Zakath Nath, le Jeudi 12 Avril 2018, 12:37bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".