Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
The Summoner
--> Chronicles of the Necromancer 1

Le jeune prince Martris Drake a un talent particulier: il voit des morts. Lorsque son demi-frère Jared s'empare du pouvoir par la force, Martris (Tris pour les intimes) s'enfuie avec une poignée de camarades.

 

The Summoner est le premier tome d'une tétralogie écrite par Gail Z. Martin (aucun rapport avec GRR). Les 600 pages et des poussières se lisent à une vitesse impressionnante et pourtant arrivé au bout et malgré les moultes péripéties, force est de constater qu'il ne s'est pas passé grand chose de fondamental. Les tomes d'introduction sont peut-être répandus dans les cycles de fantasy, mais on peut les rendre un peu plus consistants! En parlant de consistance, les personnages n'en ont guère, et peuvent se définir en deux mots. Jared est un vilain tyran, et on a fait le tour. Arontala est maléfique, et c'est marre. Je sors pourtant de la lecture de la Trilogie du Magicien noir de Canavan, et les personnages d'Eddings me paraissent en général attachants alors qu'ils ne dépassent pas forcément le stade d'archétype, mais j'ai rarement eu l'impression d'avoir devant moi des personnages aussi creux. La plupart n'ont même pas de background (qui n'a pas besoin d'être original, juste présent).

Un livre qui n'apporte donc strictement rien au genre, mais qui se lit avec une facilité déconcertante qui fait qu'on ne rechigne pas à se plonger dans la suite.

potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 20 Juillet 2010, 12:36bouillonnant dans le chaudron "Fantasy".