Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
The Sense and Sensibility screenplay and diaries par Emma Thompson
--> Et en cadeau pour les fans d'Alan Rickman...

 Ours d'Or à Berlin en 1996, le film d'Ang Lee tiré du premier roman de Jane Austen a été adapté sous forme de scénario par Emma Thompson elle-même. Le livre The Sense and Sensibility Screenplay and Diaries devrait intéresser ceux qui ont apprécié le film, ceux curieux de voir comment adapter un classique, ou les méthodes de travail sur un tournage de ce type.

Le livre comporte le scénario, bien sûr (semblable au film, à part quelques scènes coupées, parfois de simples répliques) le discours d'Emma Thompson aux Golden Globes (présent sur le DVD collector), une lettre rédigée par Imogen Stubb (Lucy Steele) mettant en scène une Lucy mariée écrivant à Elinor quelques années après l'histoire (très drôle) et le plus important, le journal d'Emma Thompson sur le tournage, qui montre le déroulement de celui-ci, notamment la manière de diriger d'Ang Lee, dont c'était le premier film hors de Taïwan (choc des cultures, donc). Le tout raconté avec beaucoup d'humour.

Maintenant, pour les fans d'un certain Alan Rickman, qui hantent ce joueb (à commencer par l'administratrice) j'ai traduit les passages du journal le concernant.

Histoire de simplifier la compréhension: Ang= Ang Lee, réalisateur; Hugh G.= Hugh Grant (Edward); Kate= Kate Winslet (Marianne); Imelda= Imelda Staunton (Charlotte Palmer); Hugh L.= Hugh Laurie (Mr Palmer); Greg= Greg Wise (Willoughby); Robert= Robert Hardy (Sir John); Gemma= Gemma Jones (Mrs Dashwood); Deb Kaye= responsable des chevaux; Lindsay= Lindsay Doran, productrice. 

 

LUNDI 1er MAI: 21 heures 10

Au lit. Imelda (Staunton) est descendu d'Inverness. Alan (Rickman) vient lui aussi d'arriver. Il est au bar avec Hugh G., Mick et Kate.

MERCREDI 3 MAI:

Un triomphe, hier, je pense, et le meilleur temps imaginable. La brume s'est finalement levée. (...) C'était le premier jour de Greg. C'est comme d'avoir un poulain dans la caravane de maquillage. Alan Rickman splendide en uniforme. Lui et Kate semblent merveilleux ensemble.

Mariage fini. Joie. Deux caméras, la notre et une steadicam (...) pour couvrir la procession de Marianne et Brandon sortant de l'église, suivis par Mrs Dashwood, Margaret, Elinor et Edward (qui sont supposés être déjà mariés mais je ne peux m'empêcher de sentir que ça ressemblera à un double mariage. Pensée déprimante, trop net)... Mrs Jennings et Sir John, les Palmers, John et Fanny. C'est le premier jour d'Alan et sa dernière apparition dans le film. Plutôt troublant.

"Tu devrais essayer" m'a-t'il dit sombrement. "Je n'ai pas encore joué une seule scène et je suis déjà marié et vous me suivez tous..."

Il était assez méfiant à propos de ce que tout le monde fabriquerait derrière son dos, mais je lui ai assuré que nous nous comporterions très bien et n'essaierons pas de tirer la couverture à nous.

MARDI 4 MAI:

Ai déjeuné avec Alan dans sa loge et avons parlé théâtre. Il était assez épuisé par deux ans de Liaisons Dangereuses comme je l'étais par 15 mois de Me and My Girl. J'aime trop les soirées. Je ne suis pas sûre que toute cette répétition soit bonne pour vous...

Note d'Ang à Alan: "Plus subtil: fais plus". Alan perplexe, mais seulement sur le moment.

MERCREDI 10 MAI:

(...) tout le monde était trempé à la fin de la journée et extrêmement fatigué. Moi, d'un autre côté, j'ai dîné et ai bavardé avec Alan et Gemma. Un vrai plaisir.

SAMEDI 13 MAI:

Alan R., qui s'est surnommé lui-même Colonel Temps-Couvert ('temps couvert' signifie que les scènes d'intérieur sont programmées pour être tournées si le temps n'est pas assez beau pour les extérieurs) et a passé des jours sans fin à essayer de se distraire tout seul à l’hôtel, est prêt à travailler finalement et semble un peu égaré: "Je ne suis pas aussi bien que je devrais" dit-il en réponse à ma question.

Greg était plein d'énergie ce matin.

Morag "Rien qu'une seringue de sédatif pour cheval ne saurait arranger"

Entendu plus tard:

Kate:" Oh mon dieu, ma culotte est remontée dans mon cul"

Alan: "Ah. Le charme féminin a encore frappé."

Le soleil est allé et venu toute la journée alors la scène était parfois au soleil ou sous les nuages. Alan a eu une matinée fatigante, trottant, démontant, attachant le foutu cheval, se dépatouillant avec sa cravache, enlevant son chapeau et saluant d'un côté de la colline. Le cheval continuait de bouger et son grand cul noir était sur tous les plans. Deb Kaye était allongée dans l'herbe, lui sifflant "recule, espèce de bâtard" etc. Pas le moment le plus heureux d'Alan, mais il était splendide, charmant et viril.

DIMANCHE 14 MAI:

La fête de samedi était sauvage. Tout le monde a sauté sur l'occasion de se laisser aller et était ivre avant même d'avoir bu quoi que ce soit. Alan a failli me tuer, à me faire tournoyer dans toute la pièce. Tout le monde était sous la table à minuit, sauf Greg, qui était au plafond.

LUNDI 15 MAI:

Alan R. en léger état de choc à cause des méthodes de travail, mais je lui ai assuré que ça marchait. (...) Extérieur pour attraper les dernières lueurs du jour pour la rencontre entre Willoughby et Brandon, puis retour à l'intérieur pour les plans rapprochés d'Alan.

Étrange d'avoir Alan et Robert Hardy sur le plateau maintenant, on dirait un nouveau film. La section de Hugh semble dater de plusieurs mois et d'une autre vie. (...) Maintenant, l'histoire de Brandon commence. Robert Hardy amène le 19e siècle avec lui, il n'est pas né au bon moment.

MARDI 16 MAI:

La bonne humeur prévaut. (...) C'était le jour où un Greg tout trempé a bondi sur Alan et lui a demandé, avec son excitation habituelle, comment il se sentait. Longue pause comme Alan le surveillait à travers des yeux mi-clos de sous un énorme parapluie. Alors: "Au sec". Quelques fois, Alan me rappelle la chouette dans Squirrel Nutkin de Beatrix Potter. Si vous prenez trop de libertés avec lui, je suis sûre qu'il vous remettra à votre place en un clin d'oeil.

22 heures 20: (Kate) s'est évanouie à 18 heures: le froid, le fait d'avoir été mouillée si longtemps. Alan a trouvé Ang assis sur une boite, la tête basse, les poings serrés.

"Je l'ai torturée" a-t'il gémi.

"Ne t'inquiète pas," a dit Alan, "Tu auras l'opportunité de me faire la même chose bientôt."

MERCREDI 17 MAI:

Kate a encore été sous la pluie. Elle est vraiment héroïque et à briser le coeur sur la colline avec son sonnet. Alan est arrivé et a du courir en haut d'une colline très abrupte dans des vêtements en lourd tweed. Alors il a du se tenir sous la pluie qui était aveuglante aujourd'hui.

JEUDI 18 MAI:

19 heures: encore en train de tourner. Alan et Greg sont arrivés comme des fleurs après avoir passé une journée fabuleuse à visiter un vignoble anglais et des pubs. Nous leur avons tous craché dessus.

MARDI 30 MAI:

Ai parlé de la longue scène de confession de Brandon avec Alan. Le truc est de rassembler toute la masse d'information sur le personnage et de faire la scène à propos_comme Alan l'a dit_ d'un homme qui se dégèle après avoir passé 20 ans dans un frigo. Le mouvement du sang et la chaleur de retour dans des veines qui n'y sont plus habituées est extrêmement douloureux. La scène a existé sous bien des formes, flashbacks, images stylisées, jusqu'à ce que je réalise que c'est émotionnellement plus intéressant de laisser Brandon raconter l'histoire lui-même et trouver ça difficile.

MERCREDI 31 MAI:

Une touriste a vu Alan et a dit: "Oh, regardez, c'est Tom Cruise." Probablement la même qui m'a prise une fois pour Sharon Stone.

(...) Maintenant nous faisons une prise compliquée d'Alan entrant avec une Kate trempée, les Palmers et Elinor se précipitant sur lui et prenant Marianne, laissant Brandon épuisé au milieu du Hall. Ang veut faire tout cela en un plan séquence en développant ça en deux plans sur Brandon et Marianne, un seul sur Marianne et un sur Marianne, Charlotte, Mr Palmer et Elinor, puis retour sur Alan.

SAMEDI 3 JUIN:

Une très gentille dame nous a servi à boire à l’hôtel et j'ai été suivie à l'intérieur par un chat. Nous avons tous fredonné en voyant ça. Alan au chat, d'un ton très bas et sérieux: "Va te faire foutre!" La gentille dame n'a pas sourcillé. Le chat a eu l'air légèrement embarrassé mais est resté.

MARDI 6 JUIN:

Kate se sentait mal et voulait pleurer. Elle ne peut pas se le permettre, ça prendrait trop longtemps pour refaire le maquillage. Je lui ai fait des imitations de James Cagney pour la distraire. Elle m'a demandé de m'en aller. Mon oncle faisait de la figuration en perruque poudrée. Alan Rickman nous a envoyé des quantités énormes de chocolat pour nous remonter le moral.

MARDI 20 JUIN:

Alan était très émouvant. Il a joué des personnages machiavéliques si efficacement que c'est une joie de le voir exposer l'extraordinaire douceur de sa nature. Triste, vulnérable, mais une présence puissante. Brandon est, je suppose, le vrai héros de ce passage, mais il doit gagner le public comme il gagne Marianne.

SAMEDI 24 JUIN:

L'histoire de Brandon, Eliza et Beth est assez épouvantable, mais Alan se débrouille pour amener une telle profondeur de douleur là-dedans, et c'est choquant dans ce monde d'entendre soudain parler de grossesse, de mort prématurée et de trahison.

JEUDI 29 JUIN:

Déprimée que Morag soit partie depuis une semaine (elle va, avec Alan, faire Michael Collins). Mais Sally (Jaye, artiste-maquilleuse et pleine d'esprit) s'occupera de moi et nous rirons beaucoup. Elle dit qu'elle a prévu quelques changements. Peut-être une barbe.

Très secouant aujourd'hui. Longue attente après le déjeuner pour la scène où le Colonel Brandon demande "Que puis-je faire?". Jolie prise, mais une affaire tendue. Longue discussion sur la réplique "Barton est à 8 heures d'ici" qui me dérange.Ang dit que logiquement et étant donné la longueur des prises, ce serait un trop long voyage.

"C'est dans le script depuis des années" ai-je rétorqué, pas très accommodante "On auraut pas pu avoir cette discution en 1993?"

Lindsay était très calme et a résolu le problème brillamment, je pense, avec "Barton est à moins d'un jour de Cleveland".

And that's all, folks!

potion préparée par Zakath Nath, le Lundi 10 Octobre 2005, 14:48bouillonnant dans le chaudron "Films".


Ingrédients :

  silmaril666
silmaril666
10-10-05
à 18:50

merci!

C'est vraiment sympa Zakath d'avoir pris la peine de traduire tout ça! En tout cas, à la lecture de ça, on se demande pas pourquoi Alan a été choisi pour interpreter le sarcastique Rogue!lol L'épisode du chat: j'adore! lol celui avec Kate et sa culotte aussi: bien envoyé alan! j'adore ce type!

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
10-10-05
à 19:20

Re: merci!

Merci!

En tout cas je me suis bien amusée à lire ce bouquin et c'est pas mal de voir l'envers du décor, un petit peu!


  viviani
viviani
10-10-05
à 20:22

Re: Re: merci!

T'as aussi dû t'éclater à écrire les parties sur Alan! lool.
J'ai vu le film il y a plusieurs années, et j'ai bien aimer. Et revoir Emma et Alan ensemble sur HP3 m'as fait vachement plaisir! Ce n'est pas le meilleur film de la Terre, mais il est assez bien, en tout cas on passe un bon moment!
Bon, bah je connais une de mes futures lectures!^^

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
10-10-05
à 21:57

Re: Re: Re: merci!

Ça oui, je me suis bien amusée! Et en fait, même en dehors de ça, il y a pas mal de trucs drôles, même l'introduction de la productrice est amusante, alors que les intros, en général...

  Luciole-lumos
Luciole-lumos
10-10-05
à 23:10

Re: Re: Re: Re: merci!

C'est sympa de nous présenter ce livre il a l'air bien! Est-ce que tu connaîtrais par hasard la date de sortie en France (s'il y en a une...)? En tout cas c'est très bien ces extraits, j'avais bien aimé le film aussi, et ses acteurs!

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
10-10-05
à 23:12

Re: Re: Re: Re: Re: merci!

Malheureusement, ce livre date de la sortie du film (1996) et n'a jamais été traduit, donc ça m'étonnerais que ce soit à l(ordre du jour. On peut toujours se le procurer d'occasion en anglais via amazon.fr, par exemple...

  Zakara
Zakara
13-10-05
à 15:28

Re: Re: Re: Re: Re: Re: merci!

Merci pour ces traductions Zakath Nath! Tranquille pour Alan,Emma lui lance pas mal de fleurs là :-)

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
13-10-05
à 20:07

Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: merci!

En même temps, à partir du moment où elle publiait le journal, elle avait pas trop intérêt à dire du mal de qui que ce soit XD!

Mais bon, Emma Thompson et Alan Rickman, c'est toute une histoire...