Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Mandalorian, saison 2 (2)
Jeudi 31/12 10:36 - Zakath-Nath
Comparaison Harry Potter/Young Sherlock Holmes (11)
Dimanche 08/11 19:05 - Vous-ne-savez-pas-Qui
Un premier teaser pour HP7 (4)
Samedi 03/10 12:46 - Vous-ne-savez-pas-Qui
Maverick (2)
Dimanche 09/08 11:55 - Zakath-Nath
Lawrence d'Arabie (2)
Vendredi 31/07 22:05 - Zakath-Nath
Penny Dreadful: City of Angels, saison 1 (2)
Dimanche 05/07 19:07 - Zakath-Nath
Into the Dark, saison 2 épisode 9: Good Boy (2)
Dimanche 21/06 21:04 - Zakath-Nath
Amour, Orgueil et Préjugés (1)
Jeudi 30/07 11:07 - Vous-ne-savez-pas-Qui
Doctor Who, saison 12 épisode 5: Fugitive of the Judoon (4)
Samedi 14/03 17:12 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 4: Nikola Tesla's Night of Terror (4)
Samedi 14/03 16:50 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
The Mandalorian, saison 2
Le Mandalorien et l'Enfant ont échappé à l'Empire. Le chasseur de primes est décidé à amener sa charge auprès des siens mais il ignore encore que Gideon a survécu et n'a pas abandonné ses plans.

Il y a quelque chose de notable et de franchement appréciable dans The Mandalorian: alors que beaucoup de séries diffusées sur des plate-formes de streaming profitent de ne plus être sujettes aux contraintes de formats d'une grille horaire pour offrir des épisodes parfois bien trop longs pour ce qu'ils racontent, le spin-off de Star Wars piloté par Jon Favreau prend le contre-pied. Si une histoire nécessite 50 minutes pour être racontée, soit, mais si elle n'en demande qu'une petite trentaine, on ne va pas rallonger inutilement la sauce. C'est peut-être une des causes de l'attachement provoqué par la série bien que ce ne soit pas non plus la principale.

C'est en tout cas avec plaisir que l'on retrouve le duo formé par le Mandalorien et le "Baby Yoda" (dont on apprendra le nom), pour une saison construite de manière semblable à la précédente: des aventures hebdomadaires indépendantes et lorsque l'on se dit que c'est bien gentil tout ça mais qu'il faudrait penser à des intrigues moins anecdotiques, les scénaristes nous emmènent vers un final épique qui voit le retour d'à peu près tous les compagnons de route croisés précédemment pour former une petite famille volant à la rescousse du petit Grogu (oui, il s'appelle donc Grogu, il fallait bien lui donner un nom donc ça ou autre chose...).

On pioche toujours avec bonheur dans le cinéma japonais ou western pour poser ambiance et personnages, les citations ne sont pas dissimulées mais comme toutes bonnes citations, il n'est besoin de les repérer pour apprécier le spectacle. À cela s'ajoute quelques guests qu'on a plaisir à voir (Titus Welliver, Richard Brake, Michael Biehn ou encore Katee Sackhoff...) mais surtout le retour de personnages emblématiques de l'univers: Boba Fett (retour également de Temuera Morrison, un peu boudiné dans son armure mais ne chipotons pas) ou encore, pour la première fois en live, Ahsoka, interprétée par Rosario Dawson (n'ayant pas suivi ses exploits antérieurs, son apparition ne m'a pas tourneboulée même si je comprend que ce soit le cas pour les adeptes de ses aventures).

Le dernier épisode rondement mené répond également à une question qu'on pouvait légitimement se poser depuis le début: l'action se passe peu après la chute de l'Empire et parle d'une créature possédant la Force et ayant besoin d'une formation, de ce fait un jeune maître Jedi en passe de ressusciter l'Ordre devrait forcément être concerné. On ne fait pas l'impasse sur lui pour une raison obscure et l'introduction est réussie (faisant écho ironiquement à la grande scène de Vador à la fin de Rogue One) bien que le procédé du rajeunissement numérique me perturbe toujours un peu, malgré les progrès de cette technologie.

La saison 2 de The Mandalorian se situe dans la continuité logique de la première et si l'on peut regretter par instant qu'elle ne fasse pas preuve de plus d'ampleur en suivant une petite poignée de personnages en marge des grandes luttes, c'est probablement aussi ce qui fait sa fraîcheur. Elle sert également de rampe de lancement à deux séries supplémentaires: l'une avec Boba Fett en vedette, l'autre avec Ahsoka (qui appâte en mentionnant Thrawn). Quoi qu'on en dise, il y a encore de la vitalité dans l'univers Star Wars et pas seulement sur papier et en animation. Il va probablement falloir faire le tri ou gare à l'indigestion...
potion préparée par Zakath Nath, le Samedi 19 Décembre 2020, 16:26bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".


Ingrédients :

  Yoda Bor
30-12-20
à 23:41

J'ai passé un excellent moment avec cette deuxième saison moi aussi. Ca réussit à être divertissant sans se prendre trop au sérieux, c'est frais, y a de l'action et du bon sentiment, je n'en demande pas plus :D

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
31-12-20
à 10:36

Re:

Oui, voilà, ce n'est probablement pas un chef-d’œuvre mais on passe vraiment un bon moment devant.