Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
The Mailman
Les vacances d'été viennent de commencer à Willis, Arizona, et s'annoncent tout aussi agréables que les précédentes pour Doug, Trish et leur fils Billy. Le suicide du facteur est donc un choc, et l'arrivée de son inquiétant remplaçant n'arrange pas les choses. Pourtant, au début tout va bien. Trop bien, même, puisque la population ne reçoit plus ni factures, ni prospectus, mais uniquement de bonnes nouvelles, avant que le courrier ne devienne nettement plus méchant.

Bentley Little ne bénéficie pas d'une grande notoriété en France et au-delà de deux titres, dont celui-là, parus dans la défunte collection Pocket Terreur, et de deux autres romans publié par Presses de La Cité au début des années 2000, son œuvre n'a pas atteint nos rivages.Ce qui est bien dommage si j'en juge par cette première incursion dans son univers.

The Mailman n'est pas sans évoquer Stephen King, en particulier Bazaar et son antiquaire maléfique semant la zizanie en ville en troquant les objets dont ses clients rêvaient contre de petits services qui finissaient par mettre le feu aux poudres. Cette fois-ci, on reste dans le cadre plus restreint du courrier, mais le pouvoir de nuisance du facteur n'en est pas moins grand (et si l'on se dit que le roman date un peu et que de nos jours, on se rabattrait sur les mails et les sms pour communiquer, il aurait vite la parade avec de fausses résiliations d'abonnement).

Une fois n'est pas coutume, la plupart des personnages cernent le problème assez vite bien que cela ne les avance pas forcément et que certains tombent tout de même facilement sous l'emprise du facteur. La tension monte soigneusement bien que l'humour grinçant ne soit pas absent comme en témoignent reproductions de timbres de plus en plus glauques affichées dans le bureau de poste. Face à une menace a priori aussi puissante, on pourrait trouver la solution simple, mais elle a le mérite d'être logique et pas aussi facile à appliquer quand l'ennemi peut toujours recourir à une dernière ruse de derrière les fagots.

Malgré le point de départ un peu déjà-vu, The Mailman est donc un petit roman d'épouvante très efficace.
potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 20 Juin 2017, 20:11bouillonnant dans le chaudron "Littérature".