Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
The Little Stranger
Le docteur Faraday est un humble médecin de campagne, qui pratique dans le village qui l'a vu grandir, peu après la Seconde Guerre Mondiale. Appelé au chevet de la domestique des Ayres, la grande famille désargentée du coin, il apprend à mieux connaitre celle-ci. Mais les problèmes d'argent des Ayres ne sont rien par rapport aux événements de plus en plus inquiétants qui frappent la vieille demeure.

J'avais déjà beaucoup aimé Fingersmith de Sarah Waters Son dernier roman est une histoire de maison hantée. Et après les derniers courts romans gothiques que j'ai lu, je ne m'attendais pas trop à frissonner, surtout après avoir été totalement blasée à la lecture de The Woman in Black. Mais Sarah Waters ne cherche pas à forcer trop vite le côté fantastique. On apprend comme Faraday à connaître les Ayres, et à s'y attacher malgré la différence de classe: Roderick, l'héritier rentré infirme de la guerre, Mrs Ayres, la mère toujours en deuil de sa première fille, et Caroline, la deuxième fille, maladroite mais solide à la fois.

Les manifestations surnaturelles apparaissent enfin, et si elles ne sont pas, en elles-mêmes, originales, leur explication (qui n'est pas livrée clé en main mais assez évidente pour un lecteur attentif) est plutôt fraîche et bien trouvée. Ce qui fait que le roman fonctionne plus que l'histoire de fantôme standard, c'est l'ambiance qui s'en dégage. Pas une ambiance fondamentalement inquiétante et gothique, mais un sentiment de tristesse qui se dégage très vite de Faraday et de la famille. On sent que ça ne peut pas bien finir, les ennuis se multiplient (sans qu'on plonge dans le gros mélodrame et le misérabilisme) et quand on comprend enfin de quoi il retourne, c'est là que le livre devient véritablement troublant, et bouleversant.

Après une deuxième bonne surprise de la part de Waters, surtout sur un thème aussi rebattu que la maison hantée, j'ai hâte de lire ses autres romans.
potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 23 Mars 2011, 22:53bouillonnant dans le chaudron "Littérature".


Ingrédients :

  Betsan
Betsan
24-03-11
à 11:25

Est-ce que tu l'as lu en anglais, si j'en crois la couverture ? Et si oui, l'as-tu trouvé facile d'accès ?

J'adore ce genre d'histoire et ça me plairait de pouvoir "enfin" lire un livre en anglais sans le lâcher au bout de quelques chapitres par découragement...

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
24-03-11
à 11:53

Re:

Oui, je l'ai lu en anglais, et j'ai trouvé ça assez simple d'accès, le vocabulaire n'est pas très recherché même si c'est très bien écrit.

Sinon il a été publié en français récemme sous le titre L'Indésirable si jamais en anglais ça s'avère trop ardu.