Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
The Last Kingdom, saison 5
La paix règne entre Saxons et Danois mais Brida, qui a passé les années de trêve à ruminer sa vengeance contre Uhtred, est prête à frapper et menace ce fragile équilibre. À Eoferwic Sygtriggr et Stiorra reçoivent une visite qui annonce les ennuis tandis qu'en Mercie, Aethelflaed s'affaiblit et qu'au Wessex, Aethelhelm continue ses manigances pour préparer la succession d'Edward.

Les Chroniques saxonnes de Bernard Cornwell forment une série au long cours qui compte à ce jour 13 tomes. À raison de deux tomes adaptés par saison, la série télévisée de la BBC reprise par Netflix aurait encore pu durer quelques années mais décision a été prise de conclure sur cette cinquième saison, qui sera suivie par un film. C'est donc presque l'heure des adieux et cela se sent dans ces dix épisodes qui ont à cœur de nouer presque toutes les intrigues encore en suspens et de saluer une dernière fois un bon paquet de personnages. Les envies de vengeance de Brida, l'amie d'enfance d'Uhtred devenue plus danoise que les Danois, les ambitions d'Edward de suivre les traces de son père et d'unifier l'Angleterre autour du Wessex, les complots de son beau-père Aethelhelm et surtout pour Uhtred, Bebbanburg, la terre qui lui revient de droit et que son oncle puis son cousin ont usurpé... Rien n'est laissé de côté au point où aucun épisode ne laisse le temps de souffler, et si l'on peut encore diviser la saison en deux parties qui sentent le fait que deux romans différents sont portés à l'écran (d'abord le cas Brida, ensuite Bebbanburg), le résultat se montre assez fluide, chaque action des personnages ayant un impact les conduisant à un endroit précis.

Les atermoiements de Brida sont par moment un peu lassants mais le personnage, souvent difficile à apprécier, arrive à être touchant tandis qu'Uhtred s'est bien assagi en vieillissant (difficile de croire cependant qu'il pourrait être grand-père). Il est toujours prêt à s'opposer à Edward (Timothy Innes, qui se fait de plus en plus la tête d'Ewan McGregor) et à se lancer dans les équipées qui lui semblent nécessaires malgré des ordres contraires mais il ne tourne plus casaque au moindre affront et se montre bien plus mélancolique. Il y a de quoi, on fait cette année quelques adieux émouvants à des personnages présents depuis quelques saisons déjà. Bizarrement la bataille finale, impressionnante, sera pour sa part légère en pertes de compagnons de longue date.

Tous les chemins mènent à Bebbanburg et après nombre de faux départs, on y retourne enfin, car c'est là qu'opportunément toutes les intrigues vont se régler, et pas seulement la querelle familiale personnelle d'Uhtred. On a beaucoup critiqué la stratégie des protagonistes dans l'épisode The Long Night de Game of Thrones, ici les différents camps ne se montrent pas plus avisés (apparemment personne ne surveille ses arrières pour éviter d'être pris à revers, résultat tout le monde y a droit successivement, Bebbanburg est réputée imprenable donc évidemment on va sortir se battre à ses portes alors que c'est justement ainsi que le père d'Uhtred s'était fait avoir des années plus tôt...) mais qu'importe: encore une fois, le but n'est pas tant d'écrire un traité sur l'art de la guerre que de ménager des retournements de situation et de mettre à mal les héros pour leur offrir ensuite une échappatoire inespérée au moment où tout semble perdu et c'est exactement ce que l'on obtient.

C'est tellement satisfaisant que l'on se demande si le film annoncé est vraiment nécessaire. Certes, alors que la tension retombe enfin, on arrange un petit tête-à-tête entre Uhtred et Edward pour poser les germes d'un conflit potentiel, et la succession du roi devrait revenir sur le tapis mais la boucle est bouclée et les dernières minutes avec force flash-backs pour revoir les visages de personnages tombés avant cette cinquième saison le font bien comprendre. On pourrait en rester là et être totalement rassasié même si on ne crachera pas sur un dernier tour de piste.

The Last Kingdom se sera donc (presque) achevée sur une bonne note après être tranquillement montée en puissante tout au long de ses cinq saisons. Une série trop discrète par rapport à d'autres shows historiques mais qui se sera révélée solide de bout en bout, le genre de séries auxquelles ont dit adieu avec un petit pincement au cœur tout en se félicitant de ne pas la voir tirer sur la corde plus que de raison.
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 13 Mars 2022, 12:17bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".