Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
The Invention of Hugo Cabret
Hugo Cabret, orphelin qui vit caché dans la gare Montparnasse, vole des pièces pour réparer un automate hérité de son père à un vieux marchand de jouets grincheux, papa Georges. Quand ce dernier surprend le jeune garçon la main dans le sac, celui-ci va se lancer dans une aventure en compagnie d'Isabelle, la filleule de Georges, qui va les conduire à découvrir que l'automate et le vieil homme sont liés.

D'ordinaire, je préfère lire un roman avant de voir son adaptation mais on ne choisit pas toujours et dernièrement, j'ai fait le chemin inverse. Alors que Who Censored Roger Rabbit? a donné lieu à une adaptation des plus libres sous la direction de Robert Zemeckis, Martin Scorsese s'est quant à lui montré extrêmement fidèle au roman graphique de Brian Selznick. En dehors de quelques aménagement au niveau des personnages, certains s'étant retrouvés développés comme les commerçants de la gare et surtout l'inspecteur, l'un d'eux, Étienne, supprimé pour répartir son rôle entre Hugo et René Tabard, il n'y a pas de différences nettes et les nombreuses illustrations de l'auteur ont été pour certaines reprises quasiment telles quelles.

Guère de surprises donc si on a déjà vu le film mais le livre est tout à fait charmant et renvoie aux origines du cinéma, parle de l'importance de préserver les vieux films et de les transmettre. Pour une fois, le terme de roman graphique n'est pas usurpé: il ne s'agit pas d'une bande dessinée pour lecteurs qui n'assument pas de lire des bandes dessinées et veulent avoir l'air sérieux, ni d'un roman abondamment garni d'images qui reprennent des passages écrits: textes et illustrations se complètent et poursuivent l'histoire à tour de rôle. La manie des personnages à garder des secrets est parfois agaçante, elle se comprend pour Georges que la pensée de sa gloire passée fait souffrir mais moins pour Hugo et Isabelle qui pourraient se transmettre certaines informations beaucoup plus vite, tout cela pour entretenir un petit suspense et ne pas terminer trop vite. Ce n'est cependant qu'un petit reproche.

The Invention of Hugo Cabret est un beau livre qu'il est recommandé de découvrir en grand format plutôt que sur une liseuse comme je l'ai fait pour mieux apprécier les illustrations en doubles pages. Il se dévore malgré son nombre important de pages (la plupart sans texte, ça aide) et est une belle célébration du cinéma et de ses pionniers.
potion préparée par Zakath Nath, le Jeudi 2 Juin 2022, 18:21bouillonnant dans le chaudron "Littérature".