Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath
A Discovery of Witches, saison 2 (4)
Samedi 10/07 15:25 - Zakath-Nath
O'Brother (2)
Samedi 23/10 22:18 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
The Goes Wrong Show, saison 2
La Cornley Polytechnic Drama Society est de retour sur la BBC, proposant à un public médusé une pièce de théâtre par semaine. Entre l'incompétence habituelle de la troupe et les tentatives de Robert d'en prendre la direction aux dépens de Chris, la demi-heure culturelle hebdomadaire part fatalement en vrille.

On ne louera jamais assez le talent des membres du Mischief Theatre, que ce soit pour concocter des pièces hilarantes où les gags s'enchaînent à un rythme soutenu ou pour leur talent d'acteur (mention spéciale à Nancy Zamit qui est celle qui a le plus l'occasion de montrer sa versatilité). Néanmoins, si le passage des planches à la télévision s'est harmonieusement passé pour le spectacle Peter Pan Goes Wrong, en faire un rendez-vous saisonnier par tranche de six épisodes d'une demi-heure, comme pour une sitcom britannique traditionnelle, avait débouché sur une première saison qui démarrait très haut mais avait plus de mal à convaincre dans sa seconde moitié. Ce n'était pas que les trouvailles et les rires étaient absents mais il y manquait une certaine crédibilité: le concept tient dans le fait qu'on assiste à des couacs qui pourraient très bien arriver lors d'une représentation normale mais qui s'empilent jusqu'à l'absurde. Or, on commençait à dépasser la mesure et à ne plus croire à ces aléas du direct.

Qu'à cela ne tienne, la série a été renouvelée et lors des dernières fêtes de Noël la BBC avait diffusé The Nativity, pièce comme son titre l'indique sur la Nativité qui dans d'autres mains aurait été balisée mais qui renouait avec le n'importe quoi très sûr de la bande. Pas le meilleur épisode, mais très drôle. Le reste de la saison s'est fait un peu attendre et on repart d'entrée avec Summer Once Again, drame en costume à la Downton Abbey cette fois-ci mis en scène par l'arrogant et cabotin Robert qui est parvenu à évincer le tout aussi arrogant et à peine moins cabotin Chris du poste de metteur en scène. Leur querelle d'ego va nourrir une partie de l'épisode (et du suivant dans lequel Chris aura récupéré son poste) tandis qu'on assiste sans se lasser aux ordinaires problèmes d'accessoires et de jeu d'acteur approximatif ou de bonne tenue mais dont le sérieux détonne dans le tableau.

Les deux épisodes suivants, qui revisitent respectivement la tragédie shakespearienne (avec une pièce de Simon Shakespeare, le cousin moins connu et révéré de Colin Shakespeare) et le récit de prison, sont du même tonneau, le premier des deux marquant probablement un des sommets. Reste deux épisodes, un double épisode en fait qui peine hélas à clore la saison sur une bonne note. Plutôt que de se centrer sur une pièce à chaque fois, les acteurs nous invitent à un festival d'art dramatique où chacun aura l'occasion d'organiser un atelier: une master-class de Robert, un cours d'improvisation de Vanessa, un drame radiophonique mené par Sandra... Rompre avec la formule habituelle n'est pas une mauvaise chose mais ici cela donne une suite de sketches très inégaux.

Le meilleur passage est sans doute celui du ballet chapeauté par Chris et la toute dernière scène donne l'occasion à Greg Tannahill, qui dans le rôle de Jonathan est le membre de la troupe que l'on voit le moins (avec Trevor mais comme ce dernier est technicien, on s'y attend), de montrer ses talents de chanteur de music-hall. Néanmoins, surtout avec le passage de la comédie graveleuse, on a l'impression qu'on est parti d'idées qui ne tenaient pas sur la longueur pour un épisode classique et que l'on en fait du coup une petite compilation pour meubler sans pouvoir pousser les scènes au maximum de leur potentiel.

Cette deuxième saison a les mêmes qualités et les même défauts que la précédente. Quand elle est à son meilleur, c'est hilarant et avec un humour slapstick assez peu présent dans les séries télévisées depuis belle lurette. Malheureusement, aussi douée soit-elle, la petite troupe a bien du mal à fournir la matière pour les six épisodes standards exigés.
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 17 Octobre 2021, 16:17bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".


Ingrédients :

  Benseth
15-09-22
à 18:06

Petite question !

Je suis tombé sur votre joueb un peu par hasard en cherchant la saison 2 de ce show encore trop peu connu qu'est The Goes Wrong Show... Introuvable ! Comment avez vous réussi ce tour de passe-passe ?

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
15-09-22
à 19:05

Re: Petite question !

Si je me souviens bien, j'avais suivi la diffusion de la saison en direct grâce à un site qui permettait de regarder la BBC et diverses chaînes britanniques.