Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
O'Brother (2)
Samedi 23/10 22:18 - Zakath-Nath
La Tempête des Échos (2)
Jeudi 14/10 21:47 - Zakath-Nath
Un Long Voyage (2)
Dimanche 15/08 12:08 - Zakath-Nath
A Discovery of Witches, saison 2 (4)
Samedi 10/07 15:25 - Zakath-Nath
Sans un bruit 2 (2)
Vendredi 25/06 11:06 - Zakath-Nath
Split (1)
Samedi 17/07 11:44 - Vous-ne-savez-pas-Qui
The Mandalorian, saison 2 (2)
Jeudi 31/12 10:36 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 5: Fugitive of the Judoon (4)
Samedi 14/03 17:12 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 4: Nikola Tesla's Night of Terror (4)
Samedi 14/03 16:50 - Zakath-Nath
Maverick (2)
Dimanche 09/08 11:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
The Expanse, saison 5
Alors que Holden comprend qu'il n'en a toujours pas fini avec la proto-molécule, Naomi décide de retrouver Filip, le fils qu'elle a eu avec le leader ceinturien Marco Inaros. Amos et Alex retournent quant à eux respectivement sur Terre et sur Mars pour régler des affaires personnelles.

Alors que la série n'avait cessé de monter en puissance, la chaîne SyFy avait annoncé son annulation au terme de sa troisième saison, tandis que la dernière scène de celle-ci ouvrait des perspectives riches en possibilité. Le repêchage par Amazon Prime tombait donc à pic bien que la saison suivante se soit avérée frustrante: trop lente, une Avasarala devenue imbuvable, et les nombreux mondes à découvrir se limitant à un seul décor terne. Certes, le but était surtout de montrer les conséquences politiques de la découverte de ces nouveaux mondes, la balance des pouvoirs entre Terriens, Martiens et Ceinturiens brutalement bousculée, plutôt que de se lancer dans l'exploration de planètes plus bigarrées les unes que les autres, une évolution qui aurait tranché avec l'ambiance des saisons précédentes. Tout de même, passée la satisfaction de voir la série sauvée, il y avait de quoi rester sur sa faim.

Il y a du mieux dans ces dix nouveaux épisodes, tout d'abord, Avasarala, que ses déconvenues ont l'air d'avoir un peu calmée sans émousser son caractère redevient le personnage que l'on avait appris à aimer. Les actions d'Inaros secouent pas mal le semblant de statu quo en attaquant directement la Terre et les personnages, Naomi notamment, ne vont pas être épargnés par les événements. Néanmoins, rien à faire, en passant d'un canal à l'autre et malgré pourrait-on penser des moyens plus confortables, la série continue de ne pas atteindre son plein potentiel en se perdant dans des sous-intrigues peu enthousiasmantes.

Ainsi, le voyage sur Terre d'Amos qui vire au périple post-apo semble nécessaire pour réquisitionner deux personnages qui seront peut-être utiles la saison suivante, mais tout ce que ce brave garçon découvre en dix épisodes finalement c'est que sa place est avec le reste de l'équipage du Rossinante, ce qui ne valait certes pas qu'on le délocalise toute une saison pour lui faire réaliser ça. L'histoire de Naomi a de quoi être poignante, cependant en dehors du fait qu'au niveau de la ressemblance physique l'acteur jouant son fils est bien choisi, Filip n'a rien de particulièrement attrayant et le voir pris entre deux parents qui désormais s'opposent n'est pas aussi cornélien que cela promettait de l'être sur le papier. Et bien qu'il fasse du dégât, Inaros est desservi par un interprète manquant de charisme et par moment carrément ridicule, surtout quand on le compare aux autres leaders ceinturiens qui l'ont précédé (ou à Drummer qui est toujours là, heureusement).

À cela s'ajoute le fait que les scénaristes ont dû préparer en catastrophe une sortie pour Alex à cause du renvoi de Cas Anvar de la série et bien qu'on ait été averti de certains dangers des voyages spatiaux, on sent la scène faite à la va-vite avec les moyens du bord. Pour le coup, l'équipe a dû faire pour le mieux avec ce qu'elle avait mais cela n'aide pas vraiment le dernier épisode à s'achever en festival, et ce malgré les explosions finales.

Tout n'est pas perdu. Les protagonistes et le cadre restent suffisamment attrayants pour maintenir l'intérêt mais on est loin du mystère et de la crainte suscités par la proto-molécule dans les débuts de la série. Alors qu'elle aurait dû monter en gamme, celle-ci semble avoir du mal à prendre de l'ampleur.
potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 26 Février 2021, 17:34bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".