Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
The Dark Knight

Après un Batman Begins inégal, le justicier masqué est de retour, et fait cette fois face à un ennemi frappadingue et imprévisible, le Joker. En plus de l'aide habituelle, il va peut-être pouvoir compter sur Harvey Dent, le nouveau procureur de Gotham City bien décidé à mettre fin au crime et à la corruption.

La bonne nouvelle, c'est que The Dark Knight est largement supérieur au premier volet. Certes, les scènes d'action, bien que moins confuses que dans Batman Begins ne sont pas particulièrement enthousiasmantes, le parti-pris de faire un film de super-héros "réaliste" (contradictoire?) rend les aspects "bigger than life" moins cohérents que dans un film dès le départ plus fantaisiste, mais les qualités contrebalancent largement les scories. Là où avec Batman Begins, c'était "oui, c'est bien, mais, ça, ça, ça et ça, ça n'allait pas", avec The Dark Knight, c'est "bon, ça et ça, c'est pas tip-top, mais pour le reste, youpi!"

Le film est très riche (trop?) et propose des personnages forts là où ils manquaient d'épaisseur dans le premier. Comme souvent, ce sont les méchants qui remportent le morceau: passé l'Épouvantail qui vient faire coucou au début, on a droit à un Joker d'anthologie. On a beaucoup parlé d'Heath Ledger, malheureusement pas dans les meilleures circonstances et il est à la hauteur de tous les éloges qu'on a bien pu prononcer avant même de voir le film. Son Joker assure le spectacle sans se transformer en insupportable cabotin, est cruel, violent, machiavélique et surtout, menteur jusqu'au bout des ongles.

Ce qui est bien, c'est qu'il se débrouille pour laisser de la place pour les autres, et à ce niveau, Harvey Dent est gâté, même si la partie Double-Face est trop vite expédiée. Mais le personnage est finalement attachant et on est vraiment triste pour lui, alors qu'au départ, en ce qui me concerne, ce n'était pas gagné: je ne supportais pas la tête d'Aaron Eckhart avant de l'avoir vu à l'oeuvre (je sais, c'est pas beau les préjugés) et ce côté "beau mâle à machoîre carré" mais bon, comme la moitié de la tête s'en va et qu'il jouait vraiment juste, pas de problème!

Les thèmes abordés, notamment à travers l'opposition chevalier blanc/chevalier noir et les moyens de lutter contre le Joker sont intéreressants et amenés plus délicatement que celui de Batman Begins ("La peur! La peur! La peur" et un quart d'heure après "la peur, blabla, la peur!"). Katie Holmes laisse la place à Maggie Gyllenhaal, mais on n'y gagne pas autant que je l'aurais pensé, à croire que c'est le personnage qui cloche et pas forcément l'interprète.

Bref, si l'on excepte quelques défauts, c'est vraiment une excellente surprise et on a cette fois-ci vraiment un deuxième volet qui arrive à largement surpasser les promesses du premier.

potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 17 Août 2008, 16:09bouillonnant dans le chaudron "Films".


Ingrédients :

  silmaril666
silmaril666
17-08-08
à 18:21

Une claque!

Je suis totalement d'accord avec toi, quoi que j'ai trouvé les scènes d'actions finalement bien faites et prenantes étant donnée la tension permanente que maintient Nolan dans son récit... la façon dont le montage entremèlent dialogues et différents plans d'action rend le film vraiment tonique... et heureusement, parce qu'avec ses 2h30 et ses multiples intrigues, il y aurait de quoi pioncer sans ça!

A la limite c'est le seul reproche que j'aurais à faire à "dark knight": un petit peu trop long, et surtout avec une fin qui ne semble jamais venir... quand on croit Joker choppé, et ben non, quand yen a plus, yen a encore... sur le moment je ne m'en suis pas plainte, je ne voulais pas que ça s'arrête, mais c'est vrai qu'a quelques instants j'ai regardé ma montre en me disant "tin il reste 45min de film? Mais qu'est-ce qu'ils vont bien pouvoir raconter d'autre????"

Mais au final le tout est très aboutit, très sombre, avec des personnages étoffés qui sont tous traités relativement équitablement. Bale maitrise beaucoup mieux le personnage, et gagne en expressivité lorsqu'il porte son masque je trouve, ce qui est un vrai plus. Et Joker bien sur, est vraiment à la hauteur, Ledger succede dignement à Nicholson et redonne toute sa dimension au masochisme.

En ce qui concerne Maggie Gyllenhaal, j'en suis arrivée à la même conclusion que toi: le problème, finalement, c'est plus le personnage de Rachel qui est assez plat et ininteressant, plutot qu'un problème d'actrices...

Mais en tout cas ce Batman m'a fait prendre une vraie claque en pleine face, j'en étais bouche bée et j'ai faillit tout casser lorsque le projectionniste a arrêter le film avant la fin du générique qui me permettait de reprendre mes esprits tranquillement. Un peu plus et le Joker s'exprimait à travers moi lol

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
18-08-08
à 09:48

Re: Une claque!

 la limite c'est le seul reproche que j'aurais à faire à "dark knight": un petit peu trop long, et surtout avec une fin qui ne semble jamais venir...

En fait, je n'ai pas trouvé qu'il était trop long, ou qu'il y avait des problèmes de "fausses fins" (comme dans Le Retour du Roi, par exemple, même s'ils pouvaient difficilement faire autrement) mais je me demande s'ils ne gonflaient pas trop un peu le truc: par exemple, le personnage de Coleman Reese (le type qui veut révéler l'identité de Batman). Sa sous-intrigue était-elle vraiment nécessaire? Je n'ai pas l'impression. C'est possible qu'ils l'aient mis uniquement pour introduire un type qui deviendra un super-vilain dans un prochain épisode, ceci dit (un peu comme le Dr Connors dans Spider-Man 2 et 3: on nous l'agite sous le nez et on se demande quand il deviendra le Lézard).

La sous-intrigue avec les deux bateaux devant chacun faire sauter l'autre m'a un peu gêné aussi. Oui, ça montre parfaitement à quel point le Joker joue avec les gens, mais je trouvais la résolution un peu trop optimiste dans ce film quand même très sombre. Un peu comme s'ils voulaient absolument que le Joker ne soit pas gagnant, même si là c'est trop beau pour être vrai. Parce que si on enlève ça, le type qui gagne à la fin, c'est vraiment le Joker: d'accord, il se fait arrêter, mais on se doute qu'il se débrouillera bien pour s'échapper (même si les plans pour le troisième film vont être changés suite au décès de Heath Ledger) et il a fait des personnages exactement ce qu'il a voulu pendant tout le film, et a parfaitement atteint son objectif. Mis à part pour les bateaux, donc.

Pour Rachel, il y a vraiment un problème, oui. Dans le premier film, elle avait une certaine importance, mais Holmes n'arrivait pas vraiment à convaincre. Dans celui-ci, Maggie Gyllenhaal a plus les épaules, mais son personnage n'a rien d'autre à faire que jouer l'amour tragique de Bruce et Harvey.


  silmaril666
silmaril666
18-08-08
à 14:25

Re: Une claque!

Oui je suis d'accord avec toi sur le problème des "sous intrigues"... sur le coup ça m'a fait vraiment pensé aux "fausses fins" du Retour du roi, mais c'est vrai que finalement c'est juste quelques éléments et scènes qui sont de trop, même si ces scènes sont utiles pour illustrer des éléments de l'histoire et des personnages.

Et puis c'est surtout que je ne pensais pas qu'ils intègreraient Double face à ce film, donc quand ça a commencé à embrayer sur l'accident de Dent, j'ai été à ma fois agréablement surprise de voir l'intrigue continuer, mais aussi un peu perplexe genre "mais ça veut dire qu'ils vont devoir simplement survoler la vengeance de Dent pour que ça tienne dans ce film?!" Du coup j'étais un peu perdue, je ne savais plus trop quel était l'enjeu des personnages, qu'est-ce qui mènerait à la fin du film, lequel devait être stoppé... je suis pas sure d'etre très claire lol Mais ça m'a un peu étonné, ce qui était d'ailleurs sans doute aussi un objectif de Nolan

Mais bon ça ne m'a pas empeché d'adorer le film et d'avoir envie d'y retourner... à condition de trouver un ciné le diffusant en vo!

  Jika
Jika
18-08-08
à 15:05

Re: Une claque!

J'ai beaucoup aimé aussi, moi qui n'avait pas été convaincue par le premier, me voila devenue une fan ^^ La longueur ne m'a pas du tout dérangée, parce que le film ne donne jamais l'impression de s'essoufler ou de se ramollir, on est tenu en haleine jusqu'au bout. J'ai surtout aimé les interactions entre le Joker et les personnages principaux, qu'il s'amuse à manipuler sans que ça tombe dans la redite.
Par contre, j'étais un peu partagée par l'arrivé de Double Face. Je ne connais pas du tout la bande dessinée donc je ne connaissais pas le personnage, alors quand tout d'un coup, le gentil politicien se transforme en gros vilain pas beau, j'ai trouvé ça un peu inutile et sorti de nulle part... Mais heureusement, l'espèce de monologue de fin justifie son changement, alors je suis sortie sans regrets ^^ (enfin sauf pour la voix rocailleuse de Batman, qui m'a vite cassé les pieds)

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
18-08-08
à 15:24

Re: Une claque!

C'est marrant, parce que moi, c'est justement parce que je connaissais un peu le personnage de Dent (pas lu les comics, mais j'étais tombé sur des épisodes du dessin animé quand j'avais 10 ans et sa transformation en Double-Face m'avait super impressionnée à l'époque alors que ma mère était partie d'un gros éclat de rire. Faut dire que dans le DA, il a la figure bleue) que j'ai pu l'apprécier.

Si je n'avais pas su ce qu'il deviendrait, je crois que ce personnage de chevalier blanc tout parfait m'aurait horripilé, mais là je le plaignais d'avance en sachant qu'il allait en baver. Puis ça permet un peu mieux d'apprécier certaines répliques, quand Bruce Wayne, lors de la soirée de collecte de fonds, sort un truc du style "regardez bien ce visage c'est celui de l'avenir radieux de Gotham".

Malheureusement, c'est vrai qu'il est sous-exploité. Il aurait au moins du survivre pour un prochain épisode, mais là, il y a toute une partie où il agit en tant que Double-Face et Batman n'est même pas au courant, il n'y a que dans les cinq dernières minutes qu'il se soucie de l'arrêter, c'est un peu dommage.

Mais en fait, c'est en même temps important car on se rend compte que depuis le début, le but du Joker était justement de détruire l'image de Dent pour démoraliser tout le monde. Donc la transformation en Double-Face était nécessaire. Le poisson est un peu noyé sous la masse des sous-intrigues et des fausses pistes.