Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
The Commitments

Adapté du premier volet de La Trilogie de Barrytown de Roddy Doyle, ce film d'Alan Parker raconte l'histoire de Jimmy Rabbitte, un jeune chômeur dublinois qui tente de lancer un groupe de soul music.

Bien que Doyle lui-même ait contribué à l'écriture du scénario, l'histoire sait s'éloigner du livre par moment, rajoutant une sous-intrigue avec des voyous, et modifiant pas mal la fin. Mais on retrouve parfaitement l'ambiance du livre, avec ces jeunes irlandais qui ont leur franc-parler et essaient d'implanter la soul à Dublin. Comme dans le livre, on ressent toujours la même impression de bonne humeur, quelques soient les échecs qu'essuient les héros.

Le casting est composé en grande partie d'acteurs non-professionnels, qui se débrouillent bien, et qui sont par ailleurs très bons musiciens (la palme revenant à Andrew Strong dans le rôle de Deco, l'odieux chanteur du groupe, dont il est difficile de croire qu'un garçon de 16 ans pouvait avoir une voix pareille). Et difficile de résister à la bande originale, même pour ceux qui comme moi ne sont pas spécialement amateur de soul.

 

potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 17 Août 2007, 00:13bouillonnant dans le chaudron "Films".