Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
The Academy
Tyler High est un lycée américain ordinaire, jusqu'à cette rentrée des classes où la principale annonce que désormais, l'école deviendra une charter school. La situation se dégrade rapidement: demandes étranges et tyranniques faites aux élèves, à leurs parents et aux professeurs, disparitions... Linda, prof d'anglais, et une poignée de lycéens commencent à soupçonner que cette évolution désastreuse a une origine surnaturelle.

La poste, les grandes surfaces, l'association de copropriétaires... Il était attendu que Bentley Little s'attaque à une institution aussi incontournable que l'école, en se basant ici sur le phénomène des charter schools, des écoles publiques recevant des fonds qui le sont aussi mais bénéficiant d'un contrat leur accordant davantage d'autonomie que des écoles ordinaires. Si l'on a déjà lu un ou deux bouquins de l'auteur qui s'inscrivent dans cette formule, on sait à quoi s'attendre: les personnages font face à des situations de plus en plus terrifiantes et absurdes, se retrouvent isolés face aux complices du système mis en place, qui sont soit hypnotisés, soit terrifiés, soit ravis de pouvoir se laisser aller à leur bas instincts, certains des protagonistes qui résistent connaissent un sort tragique et finalement les héros l'emportent en utilisant contre l'entité maléfique le fonctionnement de sa propre machine.

L'originalité n'est donc pas ce qu'il faut rechercher en se lançant dans The Academy mais à la description d'un univers connu qui progressivement devient horrifique, tout en cherchant la faille à exploiter pour mettre fin à la menace. C'est là que le roman déçoit. En effet, l'escalade est ici trop rapide même si Little ménage de bons moments de malaise (et d'autres tellement outranciers qu'on suppose qu'il ne faut pas prendre tout cela trop au sérieux). Les personnages principaux, pourtant ouvertement à contresens des nouvelles règles, sont moins mis en danger, jusqu'à la toute fin, que d'autres qui sont surtout là pour montrer quel vilain sort pourrait frapper les héros et la solution au problème est un peu trop facile.

The Academy n'est pas raté pour autant, on prend un certain plaisir à le lire mais le thème choisi aurait mérité d'être traité avec davantage de finesse.
potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 1 Décembre 2020, 20:52bouillonnant dans le chaudron "Littérature".