Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Sunshine

En 2057, alors que le Soleil est mourant, l'équipage d'Icarus II, composé de huit membres, est chargé de faire exploser une bombe nucléaire à la surface de l'étoile pour "relancer la machine". Chemin faisant, ils captent un appel de détresse du précédent vaisseau envoyé pour cette tâche, Icarus I. Modifiant leur trajectoire pour aller y voir de plus près, l'équipage affronte alors catastrophe sur catastrophe.

L'affiche pouvait laisser craindre un gros blockbuster du style Armageddon, où les effets spéciaux priment sur le reste. Mais si les images du Soleil en mettent vraiment plein la vue, le film ne se limite heureusement pas à ça. La première partie a un rythme plutôt lent, sans être ennuyeux, et montre la vie à bord du vaisseau, avant qu'un accident dramatique ne fasse monter la tension.

On se retrouve alors avec un huis-clos étouffant, où les personnages doivent faire des choix entre suivre leurs sentiments et veiller à la réussite de leur mission (notamment lorsqu'on s'aperçoit du manque d'oxygène). La fascination pour le Soleil prend également une place importante. Le casting est parfait, tous les acteurs irréprochables (y compris Chris Evans, une bonne surprise).

Malheureusement, le film n'est pas exempt de défaut. La dernière partie du film tourne au slasher, ce qui n'est pas forcément un mal (on ne peut pas avoir que des accidents...) mais le choix de mise en scène consistant à rendre le meurtrier quasi-impalpable, même s'il n'est pas non plus mauvais en soi, devient à la longue un peu saoulant: flou, caméra tremblotante... À petites doses, ça va, mais là...

Ces réserves mises à part, on a quand même droit à un bon film de SF, avec une excellente musique de John Murphy et Underworld (en partie improvisée, d'ailleurs).

potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 20 Novembre 2007, 11:27bouillonnant dans le chaudron "Films".


Ingrédients :

  silmaril666
silmaril666
20-11-07
à 17:38

Un film bluffant

Personnellement j'avais été bluffée par ce film, je suis une grande fan des 8clos de Danny Boyle, et ce film m'avait vraiment laissée bouche bée, tant par ses images, sa musique, ses acteurs et la tension palpable à chaque instant.

Après oui effectivement la dernière partie tourne un peu en "le huitième passager", j'ai cru un instant que ça allait tourner en Alien, et le message vehiculé par ce dernier personnage est un peu floue je trouve...

Mais le résultat globale pour moi était très positif, j'ai passé un bon moment et je l'ai revu depuis avec plaisir (merci Cillian Murphy et Rose Byrne entre autres lol)

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
20-11-07
à 19:12

Re: Un film bluffant

Que veux-tu dire par le message véhiculé par le personnage? Celui que veut faire passer Boyle à travers celui-ci, ou le point de vue du personnage lui-même?

 


  silmaril666
silmaril666
20-11-07
à 20:20

Re: Un film bluffant

Ben les deux, on dirait que Boyle veut faire passer un message par le biais de ce personnage... le point de vue du perso me semble à peu près compréhensible (qu'on ne peux pas contrecarrer Dieu) mais j'ai pas trop compris l'intérêt de cette intervention au final, à part pour donner un coup de flip et causer l'accident... d'ailleurs en écrivant ça je réalise que sans lui il n'y aurait pas d'intrigue! lol

Mais bon j'ai trouvé ce personnage très flou dans tous les sens du terme... on ne sait pas vraiment ce qui l'a amené à penser ça et du coup je trouve que ça n'apporte pas grand chose au film, le huit clos se suffisant largement à lui même

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
20-11-07
à 20:52

Re: Un film bluffant

C'est vrai que le personnage n'est pas indispensable à l'intrigue (d'ailleurs, c'est l'aspect du film qui a été le plus critiqué). Un membre de l'équipage aurait pu devenir fou et tuer tout le monde (mais on aurait de suite soupçonné Trey ou le psy, et ça n'aurait pas eu de sens que ce soit un autre) ou il n'y aurait pu y avoir que des accidents malheureux (mais ça aurait été un peu la faute à pas de chance, à ce point).

Pour ce qui l'a amener à penser ça, on introduit déjà, à partir du personnage du psy, la fascination que peut exercer le Soleil (le gars le contemple au point de se faire peler la peau, il parle de la différence entre ça et être plonger dans l'obscurité, on a l'impression que s'il se sacrifie c'est pas tant pour sauver Capa et la mission que pour vivre l'épiphanie qu'on vécut les membres de l'Icarus I en mourant). Il ne serait peut-être pas devenu fou comme Mr Flou Artistique, mais il montre déjà cet aspect. Le 5e passager, lui, est carrément devenu "accroc au Soleil" et a pêté les plombs, puis a vécu 6 ans tout seul. Donc il est complètement dans un délire mystique où le Soleil est Dieu, et donc ce n'est pas aux hommes d'intervenir en le faisant redémarrer. Si le Soleil doit s'éteindre, l'humanité, qui n'est rien en comparaison, doit s'éteindre.

Je pense que Boyle s'en sert pour illustrer symboliquement deux théories qui s'affrontent, celle-ci et celle de Capa, qui va dans le sens inverse.


  silmaril666
silmaril666
20-11-07
à 20:59

Re: Un film bluffant

Ah oui, pas bête... j'ai lu pas mal de discussion et certains pensaient que c'était simplement un combat science/religion, un affrontemenent pour voir lequel des deux croit le plus en ses convictions... mais j'avais pas vraiment l'impression que le fait qu'il parle de Dieu soit si important...

Ta théorie me parait plus vraisemblable oui... la fascination pour le soleil est bien mise en évidence tout au long du film, donc ça me parait plus vraisemblable pour un scientifique de créer un délire mystique autour de cela que de devenir d'un seul coup le bon catho extrémiste...

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
21-11-07
à 16:18

Re: Un film bluffant

Il y a bien un côté affrontement science/religion, à mon avis, mais il faut tempérer. Capa ne soutient pas la science pour la science, et ne veut pas faire exploser sa bombe juste pour montrer l'étendue du génie technologique. Il veut sauver tout le monde, donc je pense plus que c'est de l'humanisme.

Pinbacker représente la religion dans le sens où il voit dans le Soleil une divinité, et il a le point de vue que l'homme ne doit pas contrecarrer les volontés divines. Mais ce n'est pas un catho intégriste ou un born again, pas mal de religions sont centrés sur le Soleil et pas vraiment le christianisme. Mais j'ai surtout l'impression qu'il s'est fait sa religion personnelle.


  Silver
23-11-07
à 16:58

Ce film... Je n'avais pas très envie de le voir au début, ne connaissant absolument pas le réalisateur et donc m'attendant à un Armaggedon 2, je me suis prit une belle claque. J'ai adoré de A à Z, même le meurtrier (aucune idée de l'orthographe de son nom) qui convient parfaitement avec la caméra à l'épaule, qu'est-ce que j'ai pu flipper. :D Niveau casting c'est superbe aussi, nottament pour Cillian Murphy et l'OST est excellent. Ca me donne envie de le revoir tiens!

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
23-11-07
à 17:43

Re:

Le meurtrier s'appelle Pinbacker.

C'est vrai que l'OST est excellent, toujours pas sorti dans les bacs, hélas :/


  silmaril666
silmaril666
23-11-07
à 19:39

Re:

Oui l'OST est superbe, j'en ai quelques morceaux de plutot bonne qualité si vous les voulez par msn ;-)
John Murphy est un excellent compositeur, déjà sur les deux "28" il a fait un travail remarquable... prometteur prometteur

  Silver
23-11-07
à 20:28

Re:

Il ne sortira jamais dans les bacs...
Par contre... Il est trouvable de façon plus au moins légale et de qualité optimale sur un serveur que je ne citerais pas, hein.

  Jika
Jika
24-11-07
à 15:16

Re:

Je suis d'accord avec l'avis général, le film est incroyable, mais dommage pour le "meutrier fou" qui fait un peu cheveux sur la soupe... Je vais rajouter mon interprétation (prenez-là comme vous voulez ^^): j'avais l'impression que le débat dont vous parliez était plus du coté "les hommes ont-ils le droit de survivre ?" que de celui de la science. Remarque, ça retourne vers la religion, avec toutes les questions sur notre place dans l'univers, notre humilité... C'est pas très clair, mais c'est comme ça que je l'ai pris ^^'