Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Solomon Kane

Solomon Kane, autrefois mercenaire sans foi ni loi, cherche à vivre dans la paix pour éviter la damnation. Mais les exactions d'une bande de tueur mené par un homme masqué vont le ramener vers la violence.

Les critiques majoritairement mauvaises de cette adaptation du personnage de Howard, le papa de Conan, ont presque failli me dissuader de le voir, mais en fin de compte, je n'ai pas regretté la séance. Le manque de budget se fait sentir à certains moments, le scénario ne se base sur aucune nouvelle en particulier, et propose plutôt un "Solomon Begins" (c'est la mode) mais le réalisateur a bien su restituer l'ambiance sinistre et violente de ce monde peuplé de démons, de sorcières et de goules. James Purefoy n'est pas vraiment le Solomon que j'imaginais, mais il a du charisme (dommage que la vf ne l'aide pas). Et surtout, cela fait plaisir de voir une oeuvre de fantasy hors cadre médiéval, qui n'hésite pas à montrer des coups qui font mal ou des enfants mourir.

Malheureusement, le film souffre de nombreux défauts, avec quelques passages un peu ridicules quand ils reposent sur des effets spéciaux médiocres, et une fin baclée avec un méchant principal qui ne fait que passer, tout comme son Balrog apprivoisé, ainsi qu'une révélation finale sur l'identité du méchant masqué déjà éventée depuis au moins la moitié du métrage.

Malgré tout, cela reste une bonne petite série B bien plaisante, même si elle n'est pas du niveau du Conan le Barbare de Milius.

potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 29 Décembre 2009, 18:39bouillonnant dans le chaudron "Fantasy".