Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Si c'était à refaire, ou encore du blabla sur les fanfics

Comme je n'avais rien de mieux à faire, ou plutôt, comme j'avais sûrement mieux à faire mais non l'envie, j'ai décidé de jeter un oeil attendri sur mes premières fanfics publiées, histoire de voir le chemin accompli en un peu moins de quatre ans.

Je commence donc par ma toute première fanfiction, L'Echange, qui dans mon souvenir était très courte, se contentant d'effleurer certaines situations qui auraient mérité approfondissement, avec sans doute des fautes par-ci par-là car malgré les relectures il y en a toujours une petite poignée qui m'échappent, mais rien de bien méchant. Bref, pas un chef-d'oeuvre, loin de là, mais quelque chose de potable. C'est d'ailleurs ce que j'ai marqué dans mon profil qui aurait besoin d'une petite mise à jour, mais pas vraiment pour ça.

Je tombe sur le premier chapitre et là, la question s'impose: comment ai-je pu poster ce texte sans en avoir le rouge au front? Je me souvenais de chapitres courts. En l'ocurrence, on n'a carrément pas besoin de se servir de la molette de la souris pour le lire dans son entier. Pour fignoler le tableau, dans cette merveille de concision, je me suis débrouillée pour laisser passer des fautes de frappe. Je sais qu'à l'époque j'utilisais Word le moins possible et n'y étais pas très à mon aise mais tout de même. Sans parler du fait que je n'étais pas une gamine de treize ans (en fait, je suis sûre qu'à treize ans j'avais réussi à pondre des trucs mieux fichus que ça) et que j'ai quand même quelques prétentions (ou plutôt de vagues rêves) littéraires.

Bref, la séquence nostalgie s'est arrêtée immédiatement. Elle n'aurait pas dûe avoir lieu, d'ailleurs, car très peu de temps après avoir fini mes fics, il y a généralement une sorte de désamour rien qu'en y repensant.

Quand je prends mes fanfictions sur Harry Potter qui concernent toutes Rogue, franchement, je me demande comment j'ai pu écrire certaines choses. En y reflechissant, je me rends compte à quel point c'est dur de ne pas favoriser son personnage préféré. Non que j'ai transformé Rogue en un homme séduisant et en fait très doux sous des dehors un peu rude. Je crois, de ce point de vue, avoir été assez fidèle. Le Rogue de mes fics est bien repoussant physiquement, et ce n'est pas un ange. Mais je n'ai pas pu m'empêcher de le placer quasiment systématiquement dans un rôle de pauvre victime, alors que le Rogue de Rowling peut se placer plus souvent qu'à son tour dans celui de persécuteur.

Le tome 7 m'a conforté dans l'idée que Rogue a eu une enfance malheureuse, que sa famille était pauvre, et son père peu commode. Soit, mais le Rogue de mes fics ferait passer Oliver Twist pour un enfant-roi. Je regrette vraiment d'avoir poussé le bouchon si loin et cet élément est récurrent dans toutes mes fics, sauf Un Couple Idéal (qui est à part) et Galerie de Portrait, qui est très récente (et suffisamment courte pour limiter les dégâts).

En plus du statut de victime, monsieur avait généralement droit au beau rôle. Par exemple, dans Une carrière à risques qui est antérieure à la sortie du tome 6: dans un chapitre, Rogue empêche un Mangemort, Avery, d'entendre la prophétie de Trelawney en entier. À ce moment, Rogue est bien sûr déjà au service de Dumbledore. Confusément, je sentais qu'il y avait des chances que Rogue soit lié à cet épisode, mais que Rowling ne lui réserverait pas un aussi beau rôle, ce que Le Prince de Sang-Mêlé a confirmé. Ce qui ne m'a pas empêchée de présenter Rogue comme le type qui sauve encore une fois la mise.

Revenons à Un Couple Idéal, ma parodie des fanfics sur le couple Rogue/Hermione. C'est tout de même assez tiédasse, en fin de compte, d'autant que j'ai l'impression de ne cesser de me justifier pour ne pas dire de m'excuser en disant ne faire qu'une gentille parodie. Je regrette également, après avoir reçu deux reviews négatives (qui me semblent d'autant plus bizarres à présent que je trouve cette fic si fade: qu'elle ne fasse pas rire ne m'étonnerait pas, mais qu'elle ait réussi à soulever l'indignation, en revanche... On devait tous être très jeune dans notre tête, c'est pas possible) d'avoir réagi quasiment au quart de tour. Je ne regrette pas vraiment ce que j'ai dit, seulement cette obstination à ramener sur le tapis le fait que ce n'était pas méchant, une gentille plaisanterie, une petite fantaisie à prendre au sérieux, excusez-moi, oh, surtout pardonnez-moi de vous avoir fait considérer ce truc comme un brûlot anti-Rogue/Hermione.

Bref, je ne renie pas non plus mes fanfictions passées, mais je me demande combien de temps s'écoulera avant que je trouve mes dernières oeuvres en date embarassantes. Une pensée pas vraiment réconfortante.

potion préparée par Zakath Nath, le Lundi 3 Mars 2008, 17:56bouillonnant dans le chaudron "Fanfictions".


Ingrédients :

  Elwinwea
Elwinwea
03-03-08
à 18:04

Tous à la même

On en est tous à la même je crois...

Quand je repioche dans les premiers textes publiés sur FF.net ou FP.com, je frissonne en me demandant comment j'ai pu parcourir ce chemin...

Mais il y a des souvenirs tendres où on se souvient des choses qu'on avait éprouvées à ce moment-là, à ce qu'on avait en tête, à nos priorités.

Je veux pas dire que j'en suis rendue à ton niveau (non, moi il me reste de loooooooooongues années de labeur avant d'y parvenir), mais je vois une évolution, et sans renier mes textes, j'envisage sérieusement d'en reprendre certains et de faire une nouvelles version, pour leur donner un lustre de présent.

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
04-03-08
à 15:08

Re: Tous à la même

Tu sais, mon niveau n'est pas si élevé que ça par rapport au tien...

C'est vrai que certaines fics, reprises avec quelques années de recul et retravaillées, vaudraient certainement le coup. Ceci dit, dans certains cas, les changements seraient tels qu'autant écrire quelque chose de nouveau.


  Silver
03-03-08
à 19:20

Tiens ? un article plus personnel, ça change. =)
Je comprends parfaitement ce que tu peux ressentir en relisant tes anciennes fictions. Personnellement, je n'ose même pas revoir comment je me débrouillais à l'époque d'Aloho dans la rubrique Fanfic... mais en même temps ces écrits passés ne sont pas inutiles, c'est avec ces pheautes d'eaurtograffent et de style qu'on s'est forgé peu à peu une plume habile.

Et même si tes écrits d'aujourd'hui ne te plairont pas demain, dis toi bien que c'est sans doute une question de lassitude. Après avoir écrit, lu et relu ses chapitres et d'observer ses intrigues sous toutes ses formes, l'idée perd de sa matière et l'ambiance de son charme. Pourtant le texte reste le même, toujours aussi bien écrit.

Je n'ai pas lu tes anciennes fanfictions donc je ne peux pas juger mais je trouve que tes écrits récents sont plus qu'habiles et très bien foutus, c'est l'essentiel. ;)

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
04-03-08
à 15:12

Re:

Tiens ? un article plus personnel, ça change. =)

Non, mais l'autre, écoutez-le... Quoique c'est vrai que ça fait un bail que je n'ai rien écrit d'autres que de rapides critiques de livres et de films.

Sinon, tu as raison, ces fics, même bardées de défauts, ne sont pas inutiles, c'est en écrivant qu'on devient écriveron, après tout. Ce que tu dis sur la lassitude n'est pas faux non plus mais là je dirais que ça joue surtout, en ce qui me concerne, sur les oeuvres encore fraîches: je ne les trouve pas encore nulle, mais je n'ai pas envie d'y jeter un coup d'oeil après les avoir terminées.


  Timalk-Ae
Timalk-Ae
03-03-08
à 19:34

Je te comprends et je pense que c'est normal. J'ai des pulsions suicidaires quand je relis ce que j'ai écrit quelques années plus tôt.
Il ne faut pas non plus que ça devienne un frein à l'écriture. Qu'importe la médiocrité de ce qu'on sème derrière nous tant qu'on progresse !

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
04-03-08
à 15:15

Re:

En effet, déjà qu'il m'en faut peu pour me bloquer, ce serait bête que je me fasse du mouron devant des textes écrits il y a un moment maintenant. Il y a juste des constats pas très agréables (un peu comme de regarder de vieilles photos de soi et de réaliser à quel point on pouvait avoir l'air cruche).

  Melusinewitch
Melusinewitch
04-03-08
à 21:48

Re:

Je sens que je vais répéter ce que disent les précédents commentaires mais: c'est le lot commun de tous les auteurs! L'autre jour, j'ai vu que j'avais reçu de nouvelles reviews pour une ancienne fic,des reviews enthousiastes qui m'ensensaient carrément, mais après avoir relu moi-même, j'ai pas pum'empêcher de penser "quelle merde!".
C'est vrai que quand on débute dans la fanfiction , on est timide, on cherche à plaire, donc , on ose pas faire des choses trop audacieuses, et on écrit tout à la fin " je sais, c'est nul, mais je peux quand même avoir une review? S'il vous plait, pitié!", et puis, avec le temps, on évolue, de nouveaux livres sortent ,changeant des donnes, on s'enfonce un peu plus dans le monde de la fanfiction et le fanon nous influence à notre insu, malgré le fait qu'on essaye de rester le plus fidèle possible aux livres, parce que maintenant qu'on s'est fait un "lectorat", on a envie d'offrir aux lecteurs "quelque chose d'encore plus fort" qu'avant, on se permet tout, on s'amuse à mettre des références à d'autres auteurs de fics (en tout cas, moi je l'ai fait), etc.

Maintenant, c'est toujours vrai que quand on est entrain d'écrire une fic, sur le moment, on a l'impression d'être le bon Dieu entrain de créer la terre,on est convaincu que ce que l'on fait va être LA fic du siècle, mais une fois qu'on se relit plus tard...