Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Severus Snape/Sirius Black

Tiens, une petite analyse, ça faisait longtemps. Cette fois on se penche plus en détail sur messieurs Rogue et Black. Et comme je prends en compte le tome 7, il y a évidemment des spoilers.

Avant la nuit du 31 octobre 1981

Difficile, a priori, de trouver deux personnages plus différents que le meilleur ami de James Potter et son pire ennemi, leurs origines même étant diamétralement opposées: Sirius vient d'une riche famille de sang-pur, qui, bien que sinistre, semble également être respectée par la communauté sorcière (un membre de la famille directeur de Poudlard, un autre décoré de l'Ordre de Merlin, etc.). Rogue, de son côté, est un sang-mêlé d'origine modeste (à la description de Spinner's End dans le tome 6 et le façon dont Pétunia en parle dans le tome 7, on devine que Rogue ne réside pas dans un quartier recommandable, que ce soit d'un point de vue sorcier ou moldu).

Rogue, lors de son voyage vers Poudlard, ne cache pas son enthousiasme à l'idée d'intégrer Serpentard, tandis que Sirius, au contraire, semble bien déterminé à rompre la tradition familiale et se retrouve comme de juste à Gryffondor, la maison ennemie de Serpentard. Encore une différence, alors qu'avant son séjour à Azkaban, Sirius est le beau gosse devant lequel les filles se pâment, et ne manque pas de charisme (lui et James sont bien présentés comme les meneurs des Maraudeurs, tandis que Peter et Lupin sont les suiveurs, déjà bien heureux d'avoir des amis), Rogue, au contraire, a un physique ingrat et négligé, et apparaît comme très solitaire. Il fréquente nombre de futurs mangemorts, mais ne semble pas avoir une position dominante au sein du groupe. Il est le meilleur ami de Lily Evans pendant leur cinq premières années d'études, mais même avant leur "rupture", c'est une amitié plutôt tumultueuse, Rogue n'ayant pas un caractère facile, et ne cachant guère des sympathies qui font horreur à Lily.

Alors que Rogue apparaît comme un personnage froid et calculateur, Sirius est au contraire un impulsif qui agit avant de réflechir, ce qui a parfois des conséquences désastreuses. Pendant la guerre, ils choisissent des passages différents, Sirius servant l'Ordre du Phénix et Rogue, jusqu'à l'épisode de la prophétie, devenant un bon petit mangemort.

Mais déjà, Sirius et Rogue ont un point commun: aucun des deux ne se sent à son aise dans le cercle familial et Poudlard peut leur permettre de prendre un nouveau départ. Dans les deux cas, il y a un rejet d'un ou des parents: pour Rogue, c'est Tobias, son père moldu. On l'a vu crier sur la mère de Rogue dans un de ses souvenirs (cf. tome 5) et dans le tome 7, Rogue confie à Lily que ses parents se disputent sans cesse et que son père n'aime à peu près rien. Rowling propose donc des pistes pour expliquer le comportement de Rogue, même si elle laisse beaucoup à l'appréciation du lecteur (on ne sait pas à quel point Tobias était violent, ni quels sentiments Severus pouvait bien abriter à l'égard de sa mère). En tout cas, il apparait que Rogue a été négligé par des parents qui préféraient s'envoyer des assiettes à la tête plutôt que de s'occuper de lui, et s'est retrouvé livré à lui-même, sans aucun guide pour lui inculquer des valeurs importantes.

Des valeurs importantes, les Black ont bien essayé d'en inculquer à leur fils, mais dans ce cas précis, on peut se réjouir qu'il n'y ait pas adhéré. Sirius rejette l'attachement à la magie noire et l'idéologie de Serpentard qui ont cours dans sa famille. Il y a là encore un rejet des parents, mais plus particulièrement de la mère. En effet, si dans le tome 5 Sirius confie à Harry qu'il les détestait tous, on sent plus de mépris vis-à-vis de Regulus et de son père (qui semble plutôt effacé) mais carrément de la haine vis-à-vis de sa mère, qui semblait vraiment être celle qui dirigeait la famille.

La mort des Potter et ses conséquences

La suite de l'histoire ne fait qu'accentuer les points communs des deux personnages. Tout d'abord, à la fois Rogue et Sirius doivent vivre avec le poids de la culpabilité: Rogue pour avoir rapporté la prophétie à Voldemort, condamnant ainsi Lily, bien qu'il ait demandé à son maître de l'épargner, Sirius pour avoir suggéré aux Potter de tenter un coup de bluff en faisant de Peter Pettigrew leur Gardien du Secret et non lui comme tout le monde le penserait, donnant ainsi à Queudver l'occasion de trahir ses amis. On voit dans le tome 3 à quel point cette décision lui pèse sur la conscience, quand il dit à Harry que oui, en un sens, c'est bien lui qui a tué ses parents.

Sirius connaît également une transformation physique à Azkaban, où en 12 ans sa beauté s'est quasiment envolée. Quand Harry retrouve sa trace, sa description se rapproche de façon frappante de celle de Rogue: teint cireux, visage maigre, cheveux longs et sales, dents jaunes...

Enfin, ils doivent affronter l'opinion du monde sorcier, qui les prend tous deux pour des fidèles serviteurs de Voldemort. Dans le cas de Rogue, il a eu un répit quand Dumbledore s'est porté garant de lui, mais il n'aurait sans doute pas pu trouver de travail ailleurs qu'à Poudlard. Tous les deux, jusqu'à leur mort, sont considérés comme le bras droits du Seigneur des Ténèbres, sauf par une infime minorité (l'Ordre pour Sirius, les portraits des directeurs pour Rogue).

Dans les deux cas, Harry les a haï avant de les comprendre, et comme par hasard, il a fallu qu'il passe par la Cabane Hurlante pour obtenir la vérité (dans le cas de Rogue, les révélations n'ont pas lieu dans la Cabane, mais c'est bien là qu'il lui donne ses souvenirs) et revoir son jugement, faisant des deux traîtres les hommes les plus courageux qu'il ait fréquenté (nul doute que le second prénom de son fils James est Sirius...).

Surtout, Rogue et Sirius vivent complètement dans le passé, et ont du mal à voir en Harry un être unique et à part entière. Pour Sirius, Harry est semblable à James, ce qui le pousse à le traîter comme son vieux copain. Pour Rogue, Harry symbolise à la fois son échec, et le traîte également comme s'il était James, mais il est également la principale raison de sa lutte contre Voldemort, en mémoire de Lily. Et c'est finalement la part de Lily que possède Harry que Rogue lui reconnaît avant de mourir, après lui avoir rabaché sans cesse qu'il était exactement comme son père.

Leur mort est encore une fois un exemple de leurs ressemblances et de leurs différences.

D'un côté, on a Sirius, qui meurt au combat, se prenant un coup sans le voir venir, et s'il fait preuve de courage, son décès est quand même bien stupide et aurait pu être évitée s'il avait eu plus de plomb dans la cervelle. Elle aide Harry à murir, certes, mais c'est sa seule utilité. Une bonne mort de Gryffondor.

La mort de Rogue est bien plus complexe, comme on pouvait s'y attendre. On peut se montrer déçu de son côté a priori moins glorieux. Contrairement à Sirius, Rogue ne se bat pas en duel et il voit arriver sa mort. Pour autant, il ne se montre pas moins héroïque et contrairement à Sirius qui meurt bêtement, Rogue parvient à accomplir sa dernière mission, berne Voldemort jusqu'au bout, et donne à Harry les dernières informations dont il a besoin pour vaincre Voldy. La mort de Rogue est plus une fatalité qu'un "hasard" comme celle de Sirius. Rogue est un personnage tragique, condamné quasiment dès le départ. Sirius est aussi un personnage tragique, mais on aurait pu lui voir une échappatoire. Il aurait très bien pu survivre au combat du ministère, et donc être reconnu innocent de son vivant, et se remettre de ses épreuves.

Mais encore une fois, on voit le parcours assez semblables des deux personnages qui échappent à tout manicchéisme: ils meurent alors que le bon peuple les prend pour des tueurs et des mangemorts sans scrupules, et ils n'ont droit qu'à une réhabilitation pothume.

potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 18 Septembre 2007, 11:37bouillonnant dans le chaudron "Potterverse".


Ingrédients :

  Jika
Jika
18-09-07
à 16:52

Très bonne analyse (comme à ton habitude :) ). Encore une fois, je n'y avais pas du tout réfléchi, mais ce qui m'a le plus surpris, c'est la relation de la cabane hurlante. Je me demande si ce point commun a une signification particulière... Le fait qu'on en a peur alors que ce n'est pas ce qu'on pense ?

  Alive
Alive
18-09-07
à 17:58

Re:

La cabane hurlante, le lieu de tous les secrets, en effet je n'avais pas fait le lien jusqu'à maintenant... d'où l'intérêt indubitable de ton analyse! C'est aussi là qu'a été révélée la lycantropie de Lupin et la culpabilité de queudvert.

Perso je n'ai pas été déçue de la mort de Severus, elle lui ressemble tellement : discrète, quasi secrète, inutile dans les faits mais incontournable. De même que celle de Sirius : impétueuse, inattendue, moqueuse, c'est son excès de confiance en lui qui le tue même s'il est brillant.

bravo pour ton analyse comparative!

  Melusinewitch
Melusinewitch
19-09-07
à 13:15

Re:

Je suis contente que tu aies fait cette analyse,car,pour tout dire,j'y pensait aussi, j'aime beaucoup réfléchir aux différents doubles dans HP mais après avoir lu le tome 7,c'est bien évidement à ces deux-là qu'on pense le plus,d'autant plus que ce sont les deux seuls personnages (à part Harry bien spure) à avoir donner leur nom à un des livres,mais les révélations vont dans le sens inverse: Harry sait depuis le début que Sirius est le prisonier d'Azkaban,dont il apprend l'existence seulement au début du tome,mais le pense méchant,tandis qu'il ignore qui est le prince au sang-mêlé,et lui fait confiance aveuglément et découvre qu'il s'agit de Rogue ,présent depuis le premier tome, suelement à la fin.

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
19-09-07
à 17:33

Re:

Tiens, c'est vrai... Et c'est quand même frappant qu'ils soient les deux seuls personnages à avoir un tome à leur nom (enfin, leur nom...)

Pour en revenir à la cabane hurlante, si pour Harry c'est le lieu des révélations, pour Rogue, c'est plutôt le lieu qu'il aurait bien fait d'éviter:

1) Il manque de se faire bouffer par un loup-garou

2) Il se prend un triple expelliarmus dans la tronche et tombe dans les pommes

3) Il meurt.


  alana chantelune
24-09-07
à 12:37

Qelle analyse ! Bravo, je suis épatée et totalement d'accord.
Chapeau bas.

  Dookie
24-09-07
à 13:31

Re:

Super, je trouvais aussi qu'il y avait des similitudes entre ces deux là, mais pas autant ! Interessant...
Sinon pour ton premier sous-titre, ce ne serait pas plutot le 31 octobre?

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
24-09-07
à 15:16

Re:

Effectivement! Merci de l'avoir signalé, c'est corrigé! :-)

  Dookie
26-09-07
à 17:38

Re:

De rien...
Sinon, ton analyse m'a fait réflechir sur la manière dont Harry percevait l'un et l'autre et j'en ai conclus que Sevy a été bien injustement traité, quand même ! Avant son meurtre sur la personne de Dumby, Harry doutait déjà beaucoup de Sevy. ("Vous m'avez sauvé la vie en 1ere année, en 3eme année, vous avez tenté de me protéger des visions de Voldy avec vos cours d'occlumentie dans le 5, protéger mon parrain en vérifiant qu'il était en sécurité, envoyé des escortes au ministère pour me sauver la peau moi et mes copains, etc... Ben, chuis navré mais je doute que vous soyez un gentil, après tout, vous aimiez pas mon père !)
Par contre, il aura suffi que Sirius pointe Queudver du doigt en disant: "C'est pas moi, c'est lui !" pour qu'Harry lui pardonne et risque sa vie pour le sauver !("Je te crois, t'es un bon gars, la preuve, c'est que t'aimais mon père !")

  Melusinewitch
Melusinewitch
27-09-07
à 19:38

Re:

C'est vrai que Harry juge trop vite,mais attention: dans le cas de Rogue,on ne peut pas lui en vouloir de se méprendre.

D'abord, en tant que personnage ambigu, Rogue a l'art de faire douter de son appartenance à tel ou tel camps,le comportement de Sirius est très transparent,en comparaison. Ce n'est pas pour rien qu'il exsite beaucoup de débats et théories à ce sujet!

En fait, Harry doit y avoir réfléchit lui-même, car parmis les révélations concernant Rogue au fil des livres, il y a du bon et du mauvais, et c'est très difficil de savoir ce qu'il faut penser, même Hermione et Remus qui essayent de convaincre Harry de poursuivre les cours d'Occlumancie ont du mal....

Et puis,la découverte que Rogue ait eu un passé de Mangemort et donc la probabilité qu'il en soit toujours un est certainement un des éléments qui font le plus pencher la balance en sa défaveur, car si Harry n'a pas fait confiance tout de suite à Sirius, que ni le fait de savoir qu'il avait été le meilleur ami de James ni le fait que Remus le soutienne ne l'ont incité à revoir son jugement, pas de marque des Ténèbres,ça fait quand même une sacrée différence! Et puis,il a fallut une sacrée discussion argumentée de l'histoire des Maraudeurs pour convaincre Harry.....et Rogue,pendant ce temps-là? Il essayait de livrer Sirius au détraqueurs!


Ce que l'on peut reprocher à Harry,c'est d'avoir jugé Rogue avec trop de subjectivité...oui...mais on ne peut pas dire que Rogue y ait mis du sien:

Lors de leur premier cours, Rogue s'acharne sur Harry sans aucune raison et celui-ci se demande sérieusement ce qui se passe, pourquoi ce prof le déteste t'il autant? Il na rien fait pour mériter ça! (pas encore...), il faut se mettre à sa place: à 11 ans, ce genre de choses,ça marque!

Bref,Rogue donne de lui l'image d'un homme agressif,cruel et rancunier, qui n'est pas tout à fait juste,bien entendu.

On peut donc dire qu'ils sont tous les deux leur part de faute,mais on aurait pu s'attendre que Rogue, qui est l'adulte des deux, enterre la hache de guerre,mais à la place,il a réouvert les hostilités.

En fait,tout est de la faute de James....si on devait déterminé son rôle principal dans la série,c'est d'avoir créé une haine injustifiée et absurde entre Harry et Rogue!

  Dookie
28-09-07
à 17:17

Re:

Bah, je m'en doute bien tu sais( et je n'ai jamais vraiment trouvé interressant le perso de James avant le 5, après, j'ai plus de sentiments à son égard, mais pas dans le bon sens !)
Et puis, je caricaturais un peu (beaucoup), bien sûr qu'il y avait de quoi douter (un peu)de la fidélité de Rogue, mais bon quand on est une pro-Rogue comme moi...;) 2nd degré, quand tu nous tiens !
Et enfin, j'aime bien Sirius, et j'ai trouvé sa mort très triste, donc...

  Mid-
Mid-
25-02-09
à 19:57

Re:

A mort James et Harry! Vive Sev' et vive Sirius!

Oups, désolée, c'est trop peu argumenté, c'est ça?

Bon et bien, j'avoue y avoir déjà pensé aussi, qu'ils étaient des doubles, déjà que leurs prénoms se ressemblent...C'est vraiment dommage qu'ils soient morts tous les deux. Parce que je pense sincèrement qu'ils auraient pu finir par s'entendre, si ils avaient eu le temps de discuter un peu sérieusement une fois devenus adultes, mais bon...Sirius se fait foutre à Azkaban, puis il est en cavale, puis enfermé chez lui par Bubus, et Sev' qui doit enseigner tout en jouant les espions pour l'Ordre. Et puis, c'est la guerre! Il leur aurait fallu d'autres circonstances.

J'aime beaucoup les fics où ils deviennent amis (même si à vrai dire, ils y sont même plus qu'amis)

  salimboss
salimboss
12-07-11
à 19:19

Re:

Harry le meilleur !

  salimboss
salimboss
12-07-11
à 19:21

Re:

Très belle analyse, j'y aurais pas pensé !!! BRAVOOO .
Quand à répondre à celui qui disait que Harry a été stupide, il pourrait difficilement ne pas l'être quand Rogue tue Dumbledore car au cas ou tu ne l'aurais pas remarqué, Rogue ne crie pas sous les toits que c'était sur demande de Dumbledore ^^