Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Rhapsody
--> La Symphonie des Siècles 1
Rhapsody, barde et ancienne prostituée, fait la connaissance du gigantesque Grunthor et d'Achmed le Serpent alors qu'elle fuit un ancien client trop entreprenant (et psychopathe). Le trio va s'en aller vers de nouveaux lieux et même une nouvelle époque, mais leurs ennuis continuent de les suivre.

Cette trilogie d'Elizabeth Haydon, comme souvent chez les ouvrages publiés chez Pygmalion, avait subi un redécoupage et la nouvelle intégrale J'ai Lu permet donc de redécouvrir l’œuvre dans son découpage original. Malgré son succès, je ne m'y étais pas plongée à l'époque de sa sortie il y a maintenant plus de dix ans, c'était là l'occasion de se payer une séance de rattrapage avec ce premier tome.

Le début est déstabilisant et, pour tout dire, fait très peur: un personnage se retrouve téléporté 14 siècles en arrière, et à peine dépaysé, s'en va roucouler avec celle qui se révélera être son âme sœur avant d'être renvoyé à son époque. Ce prologue d'une cinquantaine de pages n'est certainement pas là pour rien et prendra tout son sens avant la fin, mais se révèle surtout particulièrement niais et demande une suspension d'incrédulité non négligeable qu'il est risqué d'exiger de son lecteur d'entrée de jeu.

On entre ensuite dans un récit plus classique où un petit groupe hétéroclite va voyager, se battre et affronter des esprits maléfiques millénaires, avec au centre de l'histoire la Rhapsody du titre. Un personnage qui cumule force de caractéristiques positives mais parfois contradictoires sans que cela la rende complexe pour autant. On échappe pas au poncif agaçant de la beauté totalement inconsciente de ses charmes, à un degré qui confine ici au comique, à la fois très naïve et pourtant peu épargnée par le passé (elle a été prostituée, ce qui semble être un moyen pour Haydon de nous faire comprendre que même dans la souffrance et le malheur, elle assurait grave au pieu). Ces comparses, tout en étant très typés également (la grosse brute marrante, l'assassin cynique) sont heureusement plus amusants. On se retrouve encore avec un bond de 14 siècles, dans le futur cette fois mais avec le même manque de dépaysement pour les personnages. Jouer avec l'idée de voyage dans le temps est plutôt originale pour une saga classique de fantasy médiévale mais guère crédible dans ces conditions. Les personnages donnent également l'impression d'avancer trop facilement (la fondation du royaume d'Achmed, pliée en quelques pages).

Malgré tout, l'histoire se lit facilement et la destination de l'auteure est encore suffisamment floue pour intriguer au point de laisser sa chance à la suite.
potion préparée par Zakath Nath, le Samedi 5 Décembre 2015, 19:05bouillonnant dans le chaudron "Fantasy".