Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Prometheus
--> Attention, ça spoile sans vergogne!
En 2089, Elizabeth Shaw et son compagnon Charlie Holloway, deux archéologues, découvrent des pictogrammes préhistoriques semblant indiquer les coordonnées d'une planète où habiterait une civilisation extra-terrestre avancée, et peut-être créatrice de la vie sur Terre. Après un voyage de deux ans dans l'espace à bord du Prometheus, une expédition financée par la toute puissante compagnie Weyland arrive en vue de LV-223, où Shaw et Holloway espèrent entrer en contact avec ces mystérieux "Ingénieurs". Le voyage va cependant basculer dans l'horreur.

Et voilà donc la fameuse prequelle qui n'en est pas une mais si mais non d'Alien, avec Ridley Scott lui-même de retour dans cet univers. En premier lieu, je dirais que j'ai passé un très bon moment devant ce film, esthétiquement très réussi avec quelques moments gore (mais rien d'insoutenable) et un Michael Fassbender en forme dans ce qui est facilement le rôle le plus intéressant du film. Et pourtant, j'en suis également ressortie très frustrée, la faute à un scénario particulièrement bancal.

Tout d'abord, le film a le cul entre deux chaises, ne voulant pas être une simple prequelle d'Alien débouchant sur le film qu'on connait, tout en multipliant les références pour nous faire comprendre comment on a pu en arriver au film qu'on connait. Des mystères sont levés très vite alors qu'on espérait davantage de suspense, tandis qu'à côté de cela, les questions sans réponses abondent, laissant penser qu'on a encore une fois assisté non pas à un film tenant tout seul mais à un simple prologue, pratique qui commence à devenir agaçante.

La suite au prochain numéro n'est malheureusement pas la seule explication au côté nébuleux de l'histoire. Les personnages, en dehors de David l'androïde, de Shaw et, à la limite de la glaciale Vickers, n'ont pas la moindre profondeur. Certes, ceux d'Alien n'étaient pas davantage fouillés, mais moins nombreux, on s'y attachait facilement et leur comportement était toujours compréhensible. Là, les motivations sont floues (on peut supposer que certaines scènes ont été coupées) et les comportements régulièrement stupides. Deux scientifiques pris de trouille décident de rentrer au vaisseau, s'égarent, se tapent un flip devant une pile de squelettes extra-terrestres alors qu'on leur annonce qu'on a repéré une forme de vie pas loin d'eux, et finalement vont se réfugier dans la pièce la plus louche du coin, et quand un genre de gros reptile apparait, au lieu de reculer sans mouvement brusque, sont tout excités, rigolent, jouent avec. Ils finissent mal. Étonnant, non?

Pendant une majeure partie de film, on ne pourra que secouer la tête devant le manque de professionnalisme, la naïveté ou le je-m'en-foutisme de cette expédition qui a pourtant coûté la peau des fesses et plus on y pense, moins cela à de sens, comme si l'équipe du film s'était contentée de mettre au point des séquences choc, sans savoir comment les lier logiquement. Malgré tous les défauts qu'on a abondamment relevé ici et là et qui sont la plupart du temps fondés, il faut bien l'avouer, je me suis bien amusée et je reverrais sans doute le film volontiers tout en secouant la tête d'un air accablé. C'est peut-être le plus grand mystère du film.
potion préparée par Zakath Nath, le Samedi 2 Juin 2012, 15:59bouillonnant dans le chaudron "Films".