Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Planet of the Dead

Lady Christina de Souza, cambrioleuse de haut vol, a juste le temps de se jeter dans un bus avant de se faire coincer par la police. Elle n'est pas la dernière à monter, puisque le Docteur entre à sa suite et comme d'habitude, les ennuis commencent, le bus se trouvant propulsé sur une lointaine planète désertique.

Disons-le immédiatement, cet épisode spécial Pâques n'a de special que le nom. L'intrigue se résume finalement à échapper à de gros monstres et rentrer chez soi, et pour peu qu'on ait attendu des mois entre The Next Doctor et Planet of the Dead, il y a de quoi être déçu. Réduit aux 45 minutes habituelles et intégré au coeur d'une saison, cet épisode y aurait peut-être gagné.

Néanmoins, il reste quand même sympathique avec un duo qui fonctionne bien, même si le Docteur insiste décidément sur le fait qu'il ne veut plus de compagnon dans ses voyages. Le docteur Malcolm Taylor est amusant, quant aux autres personnages, on ne peut pas dire qu'ils soient très fouillés et marquants. Les hommes-mouches font particulièrement ringards dans leur combinaison et leur masque, mais l'avantage avec Doctor Who, c'est que quand c'est ringard on peut toujours prétendre que c'est fait exprès.

En gros, un épisode d'une heure divertissant, mais assez superficiel et qui ne devrait pas rester dans les annales. Notons quand même qu'on pose les bases pour la transitions, avec les avertissements de la voyante ("Votre chanson touche à sa fin" et "il frappera quatre fois") même si désormais cela tient plutôt du secret de polichinelle.

potion préparée par Zakath Nath, le Lundi 21 Septembre 2009, 16:13bouillonnant dans le chaudron "Whoniverse".