Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Penny Dreadful saison 2
Après avoir survécu à une menace vampirique, sir Malcolm et ses associés découvrent qu'un nouveau mal vise Vanessa, sans savoir qu'Evelyn Pool, alias mrs Kali, est derrière tout ça.

Je m'étais emballée assez vite devant le premier épisode de Penny Dreadful avant que mon enthousiasme ne s'émousse au fil de la saison. Certes, c'était très joli, mais l'intrigue avançait à pas de fourmi, certains personnages avaient du mal à s'intégrer à l'histoire (Gray, pour ne pas le nommer) et le numéro de femme mystérieuse d'Eva Green commençait sérieusement à me lasser. Tout cela pour finir sur un dernier épisode qui ne faisait qu'amener des révélations prévisibles depuis le début. C'était beau mais huit épisodes d'introduction, ça faisait long. Alors que la première moitié de cette deuxième saison laissait craindre qu'on reparte sur la même base, la suite m'a heureusement donné tort.

Alors oui, selon les personnages, c'est plus ou moins passionnant, et quand ça l'est moins, c'est carrément barbant. Les deux séries sont différentes dans le ton mais c'est un peu comme Downton Abbey, les intrigues s'entrecroisent et selon que la douairière ou Bates soient à l'honneur, on oscille entre la promesse de bien s'amuser et l'ennui poli. Comme d'habitude, c'est avec Gray que le problème se ressent le plus, avec une jolie histoire d'amour avec une certaine Angélique qui finit en queue de poisson, simplement pour montrer que Gray est irrécupérable (et je trouve que montrer le portrait était une erreur. Voir les premières marques de corruption, d'accord, mais à un certain stade, la suggestion est plus efficace). Le reste du groupe s'en sort mieux, Helen McCrory est plus marquante que l'antagoniste de la saison précédente et grosse surprise, j'ai absolument kiffé Simon Russell Beale dans le rôle de Ferdinand Lyle, qui ne se contente pas d'être un rôle ultra-secondaire vaguement grotesque.

Même Gray, sur la fin, arrive à susciter un minimum d'intérêt en laissant espérer qu'il soit un adversaire pour la saison 3. La série a toujours quelques défauts mais il y a néanmoins eu un net progrès.
potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 10 Juillet 2015, 10:00bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".