Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Miniaturiste
Nella quitte sa famille et sa province natale quand elle épouse Johannes Brandt, riche commerçant d'Amsterdam. À son arrivée, son époux lui offre une superbe réplique miniature de leur demeure. Alors que Nella doit s'habituer à sa nouvelle vie, à la froideur de sa belle-sœur et aux absences de son mari, elle meuble sa maison miniature, mais les figurines commencent à représenter voire annoncer son quotidien de manière de plus en plus troublante.

L'ambiance de ce premier roman de Jessie Burton n'est pas sans rappeler, au départ, celle de La Jeune Fille à la Perle de Tracy Chevalier, dans sa peinture de la vie dans une ville de Hollande au XVIIe siècle, au travers d'une œuvre d'art (le tableau de Vermeer d'un côté, la maison de poupée de Petronella Oortman de l'autre). Heureusement, Miniaturiste se défait rapidement de l'ombre du roman de Chevalier. Il n'est pas question d'explorer les coulisses de la création d'une œuvre connue, l'accent est davantage mis sur les non-dits dans une maisonnée sur laquelle pèse les conventions rigides de la société de l'époque.

On a donc une belle évocation de la répression qui pesait sur les gens, avec une Église qui d'un côté sermonnait sur les dangers de l'appât du gain tandis que la réussite en affaire était également vu comme un exemple d'existence bien employée.

Les personnages sont également finement dépeints, Marin pourrait être ainsi une caricature de belle-sœur grenouille de bénitier destinée à mettre des bâtons dans les roues de l’héroïne mais se révèle plus complexe, tandis que le mystère entourant la maison de poupée n'hésite pas à flirter avec le fantastique.

Miniaturiste est de ces romans dont la fin laisse délibérément un goût d'inachevé, le futur des personnages restant incertains même après que le plus gros de la crise soit passée, ce qui n'est pas forcément du goût de tous les lecteurs. Il serait néanmoins dommage de ne pas se laisser fasciner par cette plongée dans le Amsterdam de la fin du XVIIe siècle.
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 12 Mars 2017, 14:57bouillonnant dans le chaudron "Littérature".