Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Meurtres au Paradis, saison 7
Jack Mooney est désormais bien installé à Sainte Marie, ce qui vaut mieux car ce n'est pas le travail qui manque. Pas moyen d'organiser un tournoi de poker ou d'assister à la séance de guérison d'un prédicateur sans qu'un meurtre se produise.

Le passage de flambeau entre Humphrey et Jack ayant été bien plus doux qu'entre Richard et Humphrey, c'est sans grande difficulté qu'on se lance dans cette nouvelle saison. Une nouvelle saison qui ne se démarque pas des précédentes, changement d'acteur principal excepté. Ardal O'Hanlon est parfaitement sympathique, mais il faut bien dire que la série est devenue bien plus plan-plan depuis le départ de Ben Miller, le caractère de son personnage apportant bien plus d'humour et de tension dans l'équipe.

Au niveau des intrigues elles-même, on a toujours droit à des whodunit classiques mais bien ficelés. Malgré tout, au bout de sept saisons, il est difficile de faire du neuf dans les situations de départ (encore un cas de meurtre dans une pièce fermée de l'intérieur!) ou dans les solutions (le suicide maquillé en meurtre pour attirer l'attention sur le coupable d'un assassinat ayant eu lieu des années plus tôt et qui n'avait pas été inquiété alors).

En contrepartie le rôle du meurtrier échoie plus rarement qu'avant à l’interprète ayant le plus de notoriété, le fait d'ajouter des complices rend la solution également moins facile à trouver (même si ce n'est pas non plus une première par rapport aux saisons précédentes) et la série essaie à l'occasion de bousculer un peu la sacro-sainte scène de révélation du coupable en faisant en sorte qu'il ne soit pas présent au moment d'être démasqué.

Quant au développement des personnages, on notera que Dwayne abandonne un peu son rôle de coureur de jupons en se trouvant une régulière qui ne manque pas de caractère et ne se fait pas avoir par ses manières, et l'on se souvient de temps en temps que Catherine a été élue maire sans que le poste ait l'air trop prenant, mais dans l'ensemble, rien de bien mémorable.

Meurtres au Paradis continue donc de faire tranquillement son job, offrir des intrigues policières correctes sans trop secouer le spectateur, avec un nombre d'épisodes modestes, ce qui évite la lassitude bien que tout soit extrêmement balisé, l'exemple même de la série reposante, et qui pourrait presque durer indéfiniment, histoire d'offrir à tous les acteurs britanniques leur semaine de vacances à la Guadeloupe aux frais de la BBC.

potion préparée par Zakath Nath, le Samedi 24 Février 2018, 12:00bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".