Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore

Potion précédente-Potion suivante
Les Témoins, saison 2
Quinze hommes sont retrouvés morts congelés un beau matin dans un car en bord de route. Seul point commun entre eux, ils ont tous eu une liaison avec une certaine Catherine Keemer, disparue quelques années plus tôt et qui refait surface, en partie amnésique. Sandra Winckler est immédiatement chargée de l'affaire.

Il y a deux ans débarquait sur France 2 une série policière à l'esthétique léchée et d'un point de départ intrigant mais souffrant de quelques défauts dont un climax où l'on devait croire à une policière de choc courant sur une plage de galet en talons hauts. Elle est de retour pour une saison 2, mais sans Thierry Lhermitte en supérieur trouble. En effet, les scénaristes ont décidé que chaque saison accueillerait un acteur ou une actrice de prestige, et c'est donc à Audrey Fleurot de s'y coller cette année.

Sandra Wincler est désormais séparée de son compagnon et a bien du mal à ne pas décevoir sa fille aînée entrant dans l'adolescence, mais peu au moins compter sur son fidèle collègue Justin, sorti du coma depuis la dernière fois qu'on l'a vu. Comme pour la saison précédente, le point de départ change agréablement des meurtres d'adolescents déchirant une petite communauté et se révèle des plus intrigants. Hélas, la suite aura bien du mal à convaincre.

En ce qui concerne les interprètes des rôles principaux, ils s'en sortent plutôt correctement sans qu'on atteigne des sommets de naturel. Du côté des seconds rôles c'est nettement plus aléatoire et on décernera une mention spéciale à l'actrice jiuant la supérieure de l'héroïne, dont le ton monotone et sans passion n'évoque absolument rien. Pas même la lassitude d'une flic blasée ou l'indifférence, qui seraient des choix d'interprétation. On est ici dans un non-jeu total assez fascinant.

Quant à l'intrigue, elle recèle pas mal de rebondissements et pourrait être passionnante, mais passés les premiers moments de curiosité, on a de plus en plus de mal à y croire, au point de décrocher dans la dernière ligne droite. Il est en effet difficile d'être convaincue par la relation qui s'instaure entre Sandra et Catherine, amenant la première à associer la seconde dans son enquête, bravant toutes les règles. Comment imaginer ensuite, dans le cas où le coupable serait démasqué, que l'affaire tienne devant un tribunal après toutes les entorses que s'est permise l'enquêtrice? Du coup, le fin mot de l'histoire ne parait ni décevant, ni trop gros, puisqu'on a cessé de s'en soucier bien avant d'y arriver.

Il n'y a même pas l'exploitation des lieux comme le Tréport qui comptaient parmi les bons points de la saison 1, et ce n'est pas un détour au Mont-St-Michel qui changera la donne. Cette saison n'aura pas su apprendre des erreurs de la précédente pour élever son niveau malgré un petit potentiel, et c'est bien dommage.
potion préparée par Zakath Nath, le Jeudi 6 Avril 2017, 21:44bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".