Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Les Enfants d'Icare
Alors que les États-Unis et l'URSS s'apprêtent à lancer leurs premières fusées spatiales, des vaisseaux extra-terrestres se matérialisent partout dans le monde. Leurs occupants, vite surnommés les Suzerains par les Terriens, ne veulent apparemment qu'apporter paix et prospérité aux humains, mais certains soupçonnent que cet altruisme cache un but moins noble.

Ce roman est l'une des premières œuvres d'Arthur C. Clarke, écrite dans les années 50, et de ce fait, certains éléments sont assez datés. Cela ne lui enlève pas pour autant son efficacité.

La situation de départ semble assez simple, et évoque un peu l'épisode de La Quatrième dimension intitulé Pour servir l'Homme, où des extra-terrestres en apparence bienveillants venaient avec en apparence l'unique ambitieux d'aider les humains, mais cachaient une réalité terrifiante. La chute ici est dépourvue d'humour noire mais est bien plus complexe et pas vraiment réjouissante.

Le roman soulève en tout cas des questions notamment de savoir s'il est vraiment préférable de se voir offrir un progrès et une paix qui transforme en souvenir les horreurs qui font le quotidien de l'humanité mais d'abandonner au passage sa véritable liberté, une bonne part de sa curiosité et de sa créativité et ignorer ce qui se cache derrière tant de bonnes intentions. La fin est plus inattendue et originale que le point de départ ne le laisse supposer mais à sa manière, se révèle tout aussi glaçante que celle de Pour servir l'Homme
potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 4 Septembre 2015, 17:04bouillonnant dans le chaudron "Littérature".