Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore

Potion précédente-Potion suivante
Le Sabre d'Honneur
Alors que Napoléon vient d'abdiquer et est envoyé en exil sur l'île d'Elbe, l'amiral sir Richard Bolotho voit l'occasion d'enfin prendre un peu de repos et de revenir dans son domaine de Cornouailles. Hélas, il est vite envoyé à Malte pour une ultime mission.

Au bout de 24 tomes de bons et loyaux services, dont au moins le dernier tiers tenait plus de l'immersion dans de l'eau de rose que de la navigation en haute mer, ce brave Richard Bolitho tire sa révérence, et il fallait bien Napoléon lui-même pour mettre un terme à cette brillante carrière.

Pour son baroud d'honneur, on aurait aimé un sursaut de la part de l'auteur, hélas, lui et ses personnages continuent de radoter. Toute cette nostalgie sur le temps passé et les hommes perdus auraient pu être accueillie avec plus d'indulgence si elle avait été réservée pour le dernier tome. mais cela fait trop longtemps qu'on ressasse la profonde admiration vouée à Bolitho et sa maîtresse, que notre héros n'en pense pas moins de ses hommes, mais tout le monde est trop modeste pour admettre leurs propres mérites.

Grâce à Adam (qui partageait depuis un moment la vedette avec son oncle et pourra poursuivre la série en solo), on a un petit peu d'action du côté américain du conflit encore en vigueur, et on ne sait toujours pas trop sur quel pied dansé avec Sillitoe mais, hors la fin d'une sobriété agréable, on se contente de reprendre les mêmes ingrédients que précédemment qui à force d'être remâché n'ont plus de saveur.

Dommage, donc, de ne pas dire adieu au personnage sur une bonne note. Mais la qualité des premiers tomes m'aura suffisamment marquée pour que je garde une certaine affection pour cette série.
potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 15 Novembre 2016, 16:22bouillonnant dans le chaudron "À l'abordage !".