Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Le médecin personnel du roi
Le roi Christian VII du Danemark est en principe monarque absolu, mais a été spécialement "éduqué" pour être incapable d'exercer le pouvoir, qui reste entre les mains de ses conseillers. Lors d'un voyage en Europe, Christian s'adjoint les service de Johann Struensee, un petit médecin allemand adepte des Lumières.

Encore marquée par le visionnage de Royal affair, j'ai découvert ce livre de l'auteur suédois Per Olov Enquist qui traite du même sujet. Avec des différences, évidemment, puisqu'officiellement le film est adapté d'un autre livre et se doit d'être plus synthétique. C'est en tout cas plaisant de découvrir l'histoire sous un autre angle.

Le style est un peu particulier, parfois très informatif, parfois beaucoup moins, et l'auteur aime a anticiper, revenir en arrière et répéter plusieurs fois les mêmes termes. Néanmoins, ça ne m'a pas empêcher d'entrer vite dans le livre. Celui-ci permet de mieux comprendre les origines du trouble du roi (qui est décidément bien à plaindre) et sa façon de raisonner, mais on a également le point de vue de Guldberg, obsédé par ses notions de pureté. Struensee apparait comme bien intentionné mais finalement dépourvu de sens politique. Quant à Caroline Mathilde, elle met un peu plus de temps à émerger pour enfin faire preuve de ce sens politique qui manque à Struensee, mais un peu tard, malheureusement.

Une erreur m'a fait tiquer, quand on mentionne que George III et sa femme ont eu huit enfants quand ils en ont eu pas moins de quinze. Ce chiffre huit ne correspond ni à son nombre de fils, ni de filles, ni d'enfants arrivés à l'âge adultes, donc je me demande d'où il sort, si c'est une faute d'inattention de l'auteur, du traducteur... mais ce n'est pas bien grave.

Même si le style est très différent, le livre se révèle aussi prenant et marquant que le film, et permet d'en savoir davantage sur tous ces personnages et cette période.
potion préparée par Zakath Nath, le Samedi 8 Décembre 2012, 11:42bouillonnant dans le chaudron "Littérature".