Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Le Faiseur d'Histoire
Michael Young, étudiant en Histoire à Cambridge, met un point final à sa thèse sur l'enfance d'Hitler quand il rencontre le professeur Zuckerman, physicien obsédé par l'Holocauste. Ensemble, ils décident de changer le cours de l'Histoire.

Stephen Fry est un bonhomme éclectique, surtout connu comme acteur, pour ses sketches avec son désormais incontournable pote Hugh Laurie, et présentateur d'un quizz show décalé, Q.I. Il est aussi écrivain et Le Faiseur d'Histoire est le premier de ses bouquins que je lis. je ne regrette pas.

Changer un événement historique important (ici, empêcher la naissance d'Hitler) n'est pas un thème neuf, tout comme les conséquences, l'Enfer étant bien entendu pavé de bonnes intentions. Fry ne s'encombre pas de précisions scientifiques le plus crédible possible pour expliquer la viabilité de l'invention de Zuckerman, on n'est pas dans de la hard-science. Le point fort du livre, c'est certainement son style, qui fait que les 600 pages s'enfournent très vite. C'est léger, malgré le thème assez grave, sans tomber dans la parodie, on a un peu de romance mais là encore ce n'est pas pesant. Si le fond n'est donc pas spécialement original, la forme rend l'ensemble très frais.
potion préparée par Zakath Nath, le Samedi 2 Juillet 2011, 23:10bouillonnant dans le chaudron "Littérature".