Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Tempête des Échos (2)
Jeudi 14/10 21:47 - Zakath-Nath
Un Long Voyage (2)
Dimanche 15/08 12:08 - Zakath-Nath
A Discovery of Witches, saison 2 (4)
Samedi 10/07 15:25 - Zakath-Nath
Sans un bruit 2 (2)
Vendredi 25/06 11:06 - Zakath-Nath
Split (1)
Samedi 17/07 11:44 - Vous-ne-savez-pas-Qui
The Mandalorian, saison 2 (2)
Jeudi 31/12 10:36 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 5: Fugitive of the Judoon (4)
Samedi 14/03 17:12 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 4: Nikola Tesla's Night of Terror (4)
Samedi 14/03 16:50 - Zakath-Nath
Maverick (2)
Dimanche 09/08 11:55 - Zakath-Nath
Lawrence d'Arabie (2)
Vendredi 31/07 22:05 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
La Tempête des Échos
--> La Passe-Miroir 4
Alors que les effondrements se succèdent sur les différentes arches, Ophélie tente d'enrayer la catastrophe avec l'aide de Thorn. Toujours sur Babel, elle décide d'intégrer un programme de recherche bien particulier pour découvrir la clé de l'énigme que représente l'Autre. Il faudra toutefois y parvenir avant de se perdre totalement.

Comme pour le précédent tome, le premier sentiment qui m'est venu en en débutant la lecture est que j'aurais probablement une bien meilleur appréciation de ce cycle en le lisant d'une traite ou au moins, pas au rythme de sa publication en poche (en passant, merci de réviser totalement les couvertures de la version poche adulte pour la sortie du dernier tome. Elle est très jolie, la couverture du tome 4, mais ne pouvait-on pas attendre une prochaine réédition plutôt que dépareiller l'ensemble?). On a bien un petit résumé et une présentation des principaux personnages, ce qui est fort urbain mais il m'a fallu un petit temps d'adaptation pour resituer où était tout le monde.

C'est néanmoins un plaisir de retrouver cet univers, ses personnages, Ophélie, Thorn, Archibald et compagnie. La première moitié, alors qu'une partie de Babel s'effondre et que les habitants qui n'en sont pas natifs, dont Ophélie, sont "priés" de partir, ainsi que toute la partie dans l'observatoire des Déviations est passionnante et angoissante à souhait: Ophélie continue de mener discrètement son enquête en risquant à chaque instant d'être démasquée mais chaque jour qui passe lui fait perdre un peu de ses pouvoirs, de ses repères. Le reste est plus compliqué. À comprendre et à apprécier. Christelle Dabos a tricoté au fil des tomes une intrigue alambiquée et un peu à l'instar de la série Dark, vient le moment où je ne maîtrise plus vraiment ce que je lis, où je dois faire confiance pour supposer que tout cela est cohérent sans avoir le courage de vérifier: qui est le reflet de qui, l'Envers, la chronologie exacte des événements... Je ne naviguais pas à vue, à ce stade je me laissai balloter par l'histoire, plus intéressée de découvrir le sort des personnages auxquels je m'étais attachée que de vraiment savoir comment la situation elle-même allait se dénouer. Pour ce qui est des protagonistes, Dabos n'hésite pas à les malmener et ceux qui en ressortiront ne le seront pas indemnes, Ophélie elle-même en tête. D'où une conclusion douce-amère, suffisamment poignante pour contrebalancer les embrouillaminis cérébraux précédemment causés.

Avec La Passe-Miroir, Christelle Dabos a en tout cas réussi une tétralogie ambitieuse peuplée de personnages souvent fascinants. De plus en plus byzantine à mesure qu'on avance, au risque de s'y perdre certes, mais tout cela rend fort curieux de découvrir ce que l'autrice pourra bien encore concocter par la suite.
potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 12 Octobre 2021, 21:37bouillonnant dans le chaudron "Fantasy".


Ingrédients :

  Campanita
Campanita
14-10-21
à 13:13

Tu résumes bien mon sentiment, il va falloir que je prenne le temps de relire l'ensemble de la série, car c'est pas facile de voir à quel point c'est bien ficelé ou non. Les personnages sont un point fort, mais l'histoire est vraiment embrouillée. Du coup, difficile de dire si cette conclusion est bonne ou pas.

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
14-10-21
à 21:47

Re:

Oui, je me demande comment Dabos elle-même s'y retrouvait, si elle avait des graphiques ou je ne sais quoi ^^. Je n'imagine pas qu'elle ait pu se risquer à improviser au fur et à mesure.