Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
La Mosaïque de Sarance

Comme dans Les Lions d'Al-Rassan du même Guy Gavriel Kay, les deux tomes composant l'oeuvre (Les chemins de Sarance et Le Seigneur des Empereurs) sont plus dans la veine fantasy historique que fantasy classique. La magie est peu présente et la documentation sur la période inspirant le cadre de l'histoire est solide. Celle-ci se déroule dans le même monde que Les Lions d'Al-Rassan, mais dans un lieu et une époque différents: la Byzance de Justinien est le source d'inspiration majeure.

Crispin, mosaïste de renom venant de perdre sa femme et ses filles dans une épidémie de peste, est convoqué à Sarance par l'empereur Valerius II afin qu'il décore le dome de son grand sanctuaire. Bon gré mal gré, Crispin se lance dans le voyage, sans savoir qu'il ne pourra pas se borner à un rôle de simple artisan une fois sur place.

Malgré les deux tomes épais, tout cela se lit très vite, avec une foule de personnages de différents milieux et origines qui se croisent. Ce qui peut semble anecdotique a parfois des conséquences inattendues, et le roman comporte bien des surprises et des retournements de situation! Ah, et puis il y a deux courses de char qui feraient passer celle de Ben-Hur pour une promenade de poney-club.

potion préparée par Zakath Nath, le Lundi 2 Juillet 2007, 14:45bouillonnant dans le chaudron "Fantasy".


Ingrédients :

  leodagane
leodagane
02-07-07
à 23:16

J'ai adoré "Tigane" du même auteur, et lu avec moins de bonheur "les lions d'Al Rassan", ce qui me laisse partagée pour celui-ci !
Bon, ton résumé m'incite plutôt à retenter le coup, l'écriture de Kay est agréable, et ses scénarios intéressants ; ce que je lui reproche, c'est le manque de "fantasy" (sans jeu de mot !) dans des romans classés comme tels. Je pense que c'est ça qui m'a déçue dans "les lions", où c'est juste de la liberté par rapport à l'Histoire, mais pas de magicien, pas de pouvoirs spéciaux (ou si peu... qu'on se demande d'ailleurs un peu ce qu'ils viennent faire là...)
Alors, j'ajoute à ma liste de livre à lire : "Sarance" !!

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
03-07-07
à 10:41

Re:

C'est vrai que le manque de magie et de créatures fantastiques (quoi qu'il y en a plus que dans Les Lions) peut décevoir si on en attend pas mal de ce côté. le monde fictif permet surtout de ne pas coller strictement à l'Histoire.

Mais bon, parfois le Priosonnier de Zenda est classé en fantasy juste parce qu'il y a un pays fictif, alors que pourtant, il n'y a pas une goutte de magie. A ce stade, Tintin et le Septre d'Ottokar, c'est de la fantasy!