Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
La Mort Noire
--> Les Haut Conteurs 5
En Italie, un mystérieux sorcier vêtu d'une cape pourpre sème la mort, empoisonnant les gens partout où il passe. Les Haut Conteurs gagnent Rome dans l'espoir d'en apprendre plus, et retrouvent vite de vieux adversaires.

Avec ce tome se clôt le cycle de Peru et McSpare, avec un petit parfum désespéré inattendu. Certes, les précédents tomes offraient leur lot de morts violentes, mais ici, personne n'est à l'abri et on a même droit à une petite séquence qui n'est pas s'en rappeler le massacre des Jedi dans La Revanche des Siths.

Hélas, le style encore une fois, peut rebuter. On commence à s'habituer à entendre les personnages parler un peu tous sur le même ton avec des tournures désuètes pour "faire Moyen Âge" (Le Chevalier de Pardaillec n'est pas très loin par moment) mais la construction casse un peu l'attention, avec un résumé de cinquante pages de trente années de la vie de Roland, comme s'il y avait matière à un roman qu'on se contentait de synthétiser parce qu'on n'avait la flemme de l'écrire... Ce qui n'est probablement pas le cas, mais c'est l'impression qui en ressort. Et même si son sort ajoute au drame, n'y avait-il pas mieux à faire d'Elena?

Malgré tout, la série aura eu pour elle une certaine originalité dans l'ambiance, mais je suis loin d'être conquise au final.
potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 27 Mai 2014, 20:24bouillonnant dans le chaudron "Fantasy".